Browsing Category

Citytrips ?

Belgique, Citytrips ?, Destinations, Envie de..., Voyager en Europe, Voyager sans voiture

Visiter Bruges, musée à ciel ouvert de la Belgique

« Je n’aimerais pas vivre à Bruges, je n’ai pas envie de vivre dans un musée ». C’est cette phrase de Mélissa, mon acolyte pour ce week-end à Bruges, qui a inspiré mon titre pour cet article. Souvent vantée, Bruges alias la « Venise du Nord » est une ville de Belgique aux airs de musée : ici, les façades historiques sont légion et le charme opère, indéniablement. A taille humaine, visiter Bruges à pied est chose aisée, bien qu’un week-end ne suffise pas. Nous avons cependant eu largement le temps de découvrir de nombreux lieux de la ville, ainsi que de bonnes adresses à tester lors de votre prochain week-end à Bruges 😉

Que faire à Bruges en deux jours

Visiter Bruges en bateau

Une publication partagée par Mali (@malicyel) le

Si vous visitez Bruges, une ballade sur les canaux de Bruges s’impose ! Bien sûr, visiter Bruges en bateau, c’est un peu cliché. Il y aura du monde, sûrement un peu d’attente, mais c’est une bonne mise en bouche qui vous permet de découvrir la ville et ses quartiers. C’est l’occasion de faire une visite au fil de l’eau, d’avoir quelques anecdotes, quelques coups de cœur, comme cette maison en pans de bois qui est l’une des plus anciennes de Bruges : le bed and breakfast Guesthouse Bonifacius… qui a l’air juste sublime (futur chéri : si tu cherches où fêter nos un mois, c’est là) (bisous).

Pour faire une croisière à Bruges, vous pouvez partir de l’un des 5 embarcadères, tous les parcours ont une durée de 30 minutes. Les croisières sont possibles de mars à mi-novembre, de 10h à 18h. A ma connaissance, il n’est pas possible de réserver votre ballade en bateau à Bruges, vous devrez acheter votre ticket (8 euros adulte, 4 euros enfant) sur place.

Visiter le béguinage (begijnhof) de Bruges

Pour moi, c’est l’incontournable à Bruges par excellence. A l’époque, c’était un lieu monastique dédié aux femmes seules (célibataires ou veuves), pour leur permettre de trouver un certain refuge. Ouvert en 1245, il accueille aujourd’hui dans ses maisonnettes une communauté de bénédictines.

C’est vraiment une de mes visites coup de cœur dans la ville, un vrai îlot de calme et de sérénité dans la ville. Sur place, il y a même un musée qui permet de découvrir une habitation typique de l’époque.

Le Minnewater ou « lac de l’amour »

Non loin du béguinage, il y a le fameux lac de l’amour, un petit lac très pittoresque… avec un très grand nombre de cygnes. Ils font leur vie, et tu as l’impression d’être chez eux tant il y en a ! J’ai beaucoup aimé ce petit coin de paradis, très fréquenté, mais qui ne perd pas de son charme en tout cas.

Et pour les amateurs de « spots Instagram », avec le quai Rozenhoedkaii (Quai du Rosaire), c’est l’un des endroits à prendre en photo à Bruges. 

L’Oud Saint-Jean, ancien hôpital de Bruges

Autre visite à faire, cell de l’ancien hôpital de la ville qui fait partie des hôpitaux médiévaux les plus anciens d’Europe.

Aujourd’hui, c’est un musée à découvrir avec des œuvres artistiques et objets médicaux ou encore des archives pour comprendre l’histoire du lieu. On y trouve aussi un jardin de plantes médicinales, et le lieu peut se visiter sans passer par le musée.

Visiter une brasserie à Bruges

Qui dit Belgique dit bière ! A Bruges, vous pouvez ainsi visiter la brasserie De Halve Maan qui est la seule encore en activité dans le centre-ville. Mais vous pouvez aussi visiter la brasserie Bourgogne des Flandres et c’est ce que nous avons fait avec Mélissa.

La visite de la brasserie Bourgogne des Flandres est intéressante car très orientée sur l’aspect ludique, avec une belle scénographie. J’en ai ainsi appris plus sur les lambics (bière à fermentation spontanée) et sur la façon dont tout ça se fait… et bien sûr, à la fin, j’ai pu goûter à la Bourgogne des Flandres ! Verdict : des bons arômes, mais le goût ne reste pas en bouche, très bonne pour rafraîchir.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Visiter la Grand Place (Grote Markt) de Bruges

En Belgique, les places de ville ont souvent quelque chose de somptueux, entourés de beaux bâtiments, elles valent le détour et celle de Bruges encore plus ! Et pour cause, sur la place de Bruges, il y a le Beffroi (83 mètres de hauteur !), le Palais Provincial, des maisons typiques à pignons,  et bien sûr des restaurants… Si vous ne passez qu’un week-end à Bruges et qu’il vous faut choisir, optez bien sûr pour la visite du Beffroi pour avoir une vue imprenable sur la ville.

Visiter les musées de Bruges

Parmi les musées à visiter à Bruges, le plus accessible est sûrement le « FrietMuseum », alias le Musée de la Frite. Ce musée retrace l’histoire de la frite, de sa naissance à son développement. Le musée a l’avantage de proposer sa propre friterie ainsi qu’une belle collection d’objets et publicités liés à la frite… pas indispensable, mais divertissant.

Bruges propose aussi d’autres musées à visiter : le Musée de la Torture (je ne comprends pas pourquoi Mélissa ne voulait pas y aller), le « Gruuthusemuseum » qui ouvrira de nouveau en 2018, le Musée du Chocolat, le Musée Groeninge pour les amateurs d’art, l’Historium et sa visite en réalité virtuelle pour visiter Bruges en famille …

L’église Notre-Dame et sa tour en brique de 115 mètres, la Cathédrale Saint-Sauveur qui est la plus ancienne église de Bruges, la basilique du Saint-Sang et sa fameuse relique de Saint-Sang (le sang du Christ qui aurait coulé lors de sa crucifixion, ambiance…),

Que faire à Bruges en un week-end ? Mon top 5

Que faire à Bruges en un week-end ?

Que faire à Bruges en un week-end ?

  1. Visiter Bruges en bateau
  2. Visiter le béguinage (begijnhof) de Bruges
  3. Le Minnewater ou « lac de l’amour »
  4. Visiter la Grand Place (Grote Markt) de Bruges
  5. Visiter une brasserie à Bruges

Où dormir à Bruges ?

Le boutique hôtel Martin’s Relais à Bruges

Pour un week-end en amoureux à Bruges, je vous recommande le Martin’s Relais Oud Huis Amsterdam en bord de canal. Avec Mélissa, nous avons en effet été accueillies dans ce très bel hôtel qui occupe 5 maisons datant du Moyen-Âge. Des poutres apparentes, l’escalier en chêne, le parquet, les meubles… Tout ici a un certain cachet,  du charme.

Photo Martin’s Hotels

Photo Martin’s Hotels

Surtout, le Martin’s Relais est le seul boutique hôtel aussi proche de la Grand Place et du quartier historique. C’est donc un bel hôtel de luxe proche du centre de Bruges à découvrir, mais si vous préférez quelque chose de plus moderne et accessible, il y aussi le Martin’s Brugge Hotel avec vue sur le Beffroi.

Où manger et sortir à Bruges ?

Nous n’avions pas préparé notre week-end en amont côté bonnes adresses à Bruges, nous avons donc testé quelques lieux un peu « au feeling »… et voici mes deux petits coups de cœur du week-end.

Une bière fromage au Cambrinus

En sortant de l’office de tourisme, nous sommes tombées sur le Cambrinus. Il était plus de midi, on commençait à avoir soif et faim, donc on s’est décidées sur une planche fromage – charcuterie… et on attend. On attend, on attend, et je commence à me dire que ça fait longtemps. Arrive enfin la fameuse planche et je comprends l’attente, voyez par vous-même…

Une tuerie ! C’était excellent, bien servi, l’accueil est bon, la bière aussi, bref, allez au Cambrinus pour manger à Bruges sans hésiter 😉

Un verre à ‘t Poatersgat pour sortir à Bruges

Si vous avez envie de sortir à Bruges, vous trouverez plusieurs bars en sous-sol. Parmi eux, il y a le ‘t Poatersgat dont l’ambiance dès l’entrée était tentante. A l’intérieur, c’est grand, il y a pas mal de tables, et l’ambiance est vraiment chouette avec un public de 20 / 40 ans je dirais 🙂

Où acheter du chocolat à Bruges ?

Pour ma part, je dirais à The Chocolate Line ! Certes, ce n’est pas donné, mais vous pourrez y acheter des chocolats originaux comme ceux au wasabi. Les boutiques sont belles, avec des engagements éthiques, on voit le chocolat en action… Celle d’Anvers a une cuisine ouverte par exemple. Je me suis régalée avec ceux que j’ai acheté 😉

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé visiter à pied la ville de Bruges. Je savais que ce serait joli, mais je ne pensais pas être autant charmée… Et puis, ça a beau être petit, un week-end à Bruges n’est pas suffisant, je trouve, pour l’apprécier totalement. J’y reviendrai à coup sur !

Bruges est une destination #TeamSansVoiture

Je suis allée à Bruges en Ouibus, le top ! Les horaires sont très chouettes de Lille à Bruges, il y a plusieurs bus aller et retour à différentes heures de la journée, et l’arrêt n’est pas trop loin. Bruges est donc une destination #TeamSansVoiture, aussi desservie en train.

Si vous voulez partager vos photos de Bruges ou préparer vos futurs voyages sans voiture, rejoignez le groupe sur Facebook !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Citytrips ?, Envie de..., Randonnées ?, Road-trip ?

Inspirée par l’Écosse : les expériences écossaises dont je rêve

Ah l’Écosse… je me l’imagine verdoyante, mystérieuse, lé-gen-daire. C’est assez drôle car finalement, je n’ai envie de me rendre en Écosse que depuis quelques années. Pourtant, j’ai beaucoup gravité autour, j’ai toujours adoré les pays anglophones, participé à plusieurs séjours linguistiques en Angleterre, Irlande, mais l’Écosse ne m’intriguait pas plus que ça. Jusqu’à ce que je sois fortement influencée par plusieurs blogueurs et auteurs qui m’ont donné envie de découvrir l’Écosse et plus particulièrement…

Photo : Touristissimo.com

Marcher sur les traces d’Harry Potter à Edimbourg

Edimbourg, c’est bien sûr la capitale de l’Écosse… mais c’est surtout une ville intrigante et inspirante. Intrigante, parce qu’elle est réputée comme étant la ville la plus hantée de Grande Bretagne ! Au rayon des premiers lieux hantés d’Edimbourg, il y a bien sûr le château d’Edimbourg : attaques, exécutions, siège ; l’endroit a connu son lot de morts tragiques, et il est dit hanté par plusieurs fantômes… il n’est pas possible d’y dormir, mais vous pourrez facilement trouver un château hanté où dormir en Écosse en faisant une petite recherche sur internet 😉 (vous pouvez commencer à vous renseigner sur les châteaux en Écosse avec la vidéo suivante)

Inspirante, parce que la ville est aussi connue pour respirer Harry Potter, tant J.K. Rowling s’en est inspirée pour créer tout l’univers du fameux sorcier (lève la main si toi aussi tu as grandi avec les livres Harry Potter, des années avant le premier film). Un des cafés de la ville, The Elephant House, est d’ailleurs réputé comme étant le « berceau d’Harry Potter », on y trouverait également la tombe de Voldemort ou encore le collège d’Harry Potter. Tout cela est détaillé dans cet article de French Kilt qui est justement ma deuxième inspiration pour Edimbourg. J’ai connu en effet Sarah avant son déménagement à Edimbourg et c’est elle qui m’a donné encore plus envie de découvrir la ville !

 

Me mettre au tricot au festival d’Inverness

Quand on pense à Inverness, on pense bien sûr au fameux Loch Ness qui abriterait « Nessie », une créature des eaux qui ressemblerait à un espèce de diplodocus qui nage (oui, je schématise, mais bon, qui ne connaît pas le monstre du Loch Ness ? 🙂 )… mais Inverness, c’est aussi un festival du tricot qui va fêter sa deuxième édition cette année !

Photo : Touristissimo.com

Et pour vous le présenter, j’ai choisi de donner la parole à Kaouthare du blog Touristissimo qui m’a donné très envie de m’y rendre l’an dernier :

En Écosse, le tricot n’est pas un phénomène de mode mais un art de vivre qui se transmet de génération en génération. Cependant, c’est seulement depuis 1 an que le pays a mis en place un festival dédié à cette activité et aux pelotes de laine.

L’Inverness Loch Ness Knit festival a en effet été créé à la suite du succès du Strikkest festival au Danemark qui fêtera cette année sa 11e année. L’Inverness Loch Ness Knit festival n’est pas seulement un festival de 4 jours de tricot, ce sont également des activités, un marché de laine et de prêt-à-porter, des défilés de mode ainsi qu’une croisière sur le Loch Ness, une traversée conduite par un guide qui partage les plus belles histoires de la région des Highlands.

Bonne nouvelle, la première édition a eu un tel impact économique et touristique que la ville organisera la prochaine édition en octobre prochain. N’hésitez-pas à vous y rendre si vous êtes dans le coin 🙂

Photo : Touristissimo.com

Chercher le Docteur à Glasgow (Doctor Who ?)

Certains d’entre vous le savent, je suis fan depuis plusieurs années de la très britannique série Doctor Who qui raconte les histoires d’un alien de 900 ans voyageant à travers le temps et l’espace… et il se trouve que Glasgow – en plus d’être une ville très portée sur le street art – est aussi très apprécié des fans de Doctor Who. Et pour cause, le Docteur déclare y avoir été diplomé dans la série, et Peter Capaldi qui joue acutuellement le docteur est né à Glasgow.

#tardis #hotdogs #scotland

Une publication partagée par Anastasia (@aaaanastasia) le

Dans la ville, on trouve entre autres plusieurs TARDIS à Glasgow ; un graffiti géant dédié aux daleks. La ville a également accueilli de nombreux événements Doctor Who, une grande exposition en 2009, un concert symphonique en 2015… Bref, décidément une étape indispensable dans un voyage en Écosse.

Emprunter le train d’Harry Potter, le fameux Jacobite Steam Train

Just riding on the Hogwarts Express

Une publication partagée par John Mcfarlane (@johnmcfarlane) le

Forcément, en bonne représentante de la #TeamSansVoiture, voyager en train en Écosse fait partie des expériences qui me tentent le plus… mais pas dans n’importe quel train ! Le Jacobite Steam Train, c’est le train à vapeur qui emprunte en effet la voie empruntée par le Poudlard Express dans Harry Potter! Ponts, gouffres, collines, le fameux viaduc de Glenfinnan… les paysages que l’on peut voir sur internet sont sublimes. Le train relie en été Fort William à Mallaig, il coûte une quarantaine d’euros aller-retour et ça fait juste méga envie.

Randonner en Écosse, forcément !

Il y a un an, je rejoignais Chris le temps de 2 jours pour randonner dans un des parcs nationaux d’Angleterre, le North York Moors National Park. J’avais beaucoup aimé cette expérience, entre découverte d’un coin que je ne connaissais pas et une campagne omniprésente (le bonheur de se retrouver parmi les chevaux, moutons, et autres animaux).

Par la suite, j’avais donc suivi ses aventures en Angleterre et en Écosse, avec de nombreuses randonnées dont celle de « Old Man of Storr » sur l’île de Skye (à lire ici). Clairement, j’ai été fascinée par ces paysages tout en intensité et en contrastes… et j’ai ajouté l’Écosse sur la liste des destinations dans lesquelles j’aimerais randonner.

Bien sûr, ce sont mes sources d’inspiration… mais justement, c’est parfois ce qui suffit à créer l’envie de faire un voyage, être inspirée par les autres, intriguée par ce qu’ils nous font découvrir. C’est d’ailleurs dans cet esprit que l’Office de Tourisme VisitScotland a souhaité s’associer à une journaliste du Monde.fr pour proposer Un regard sur l’Ecosse, un guide pour découvrir l’Écosse autrement, «hors des sentiers battus » comme on dit. Vous y trouverez de nombreux lieux à voir en Écosse, notamment l’île d’Arran (et sa fameuse distillerie de whisky j’adore!).

Alors, et vous, quelle expérience vous donne le plus envie de visiter l’Écosse ?

Cet article a été rédigé en partenariat avec VisitScotland, il a cependant été écrit en totale liberté

Rendez-vous sur Hellocoton !