Browsing Category

Envie de…

Blogtrips, Envie de...

Balade à Vélo dans le Nord : le ciel, le soleil, et la mer

« C’est fou, je ne pensais pas que la mer pouvait être aussi bleu autour de Boulogne-sur-Mer ! ». C’est une phrase que j’ai probablement répété 5 à 6 fois lors de cette journée à vélo dans le Pas-de-Calais autour du Boulogne-sur-Mer. Une phrase que vous allez sûrement penser à la lecture de cet article… Allez, tous en selles !

 

Je suis du Nord, la mer du Nord, ça me connaît… surtout par mauvais temps. Alors quand j’ai organisé cette journée vélo au départ de Boulogne-sur-Mer avec Marion du Pas-de-Calais, je m’attendais à prendre l’air marin, mais pas vraiment à être émerveillée. Et pourtant…

Départ matinal depuis le port de Boulogne-sur-Mer, direction le sud de Boulogne-sur-Mer. A ma grande surprise, le soleil est au rendez-vous, il fait beau et chaud, une journée idéale en somme. Nous commençons notre journée vélo et très vite, je me félicite d’avoir opté pour le vélo électrique : le Nord, c’est plat, mais autour de Boulogne, ça monte ! Les pistes cyclables sont bien aménagées, et très vite, nous arrivons en plein chemin avec souvent des pistes bien séparées de la route. C’est sur, confortable, et je peux admirer la vue qui me scotche sur place : la mer est d’un bleu que je n’aurais jamais pensé voir dans le Nord, la vue tellement dégagée qu’on peut admirer les côtes de l’Angleterre, le ciel d’un bleu éclatant…

Clairement, je me sens revivifiée par cette vue, et contente de mon envie d’explorer le littoral Boulonnais à vélo. Première pause repas au restaurant La Plage à Le Portel, un restaurant que je vous recommande si vous cherchez où manger autour de Boulogne-sur-Mer. Pour tout vous dire, en arrivant, j’ai croisé un serveur avec un « café gourmand » à la main, et j’ai tout de suite pensé « ok, c’est ce que je veux en dessert ». Je vous laisse voir par vous-même…

Nous reprenons ensuite le vélo direction Equihen et Hardelot. Hardelot, je connaissais de nom, j’ai maintenant envie de connaître de près. J’ai en effet été charmée par les forêts de pins que l’on retrouve dans la forêt domaniale d’Hardelot… Après la mer, on se retrouve à rouler en pleine nature, l’odeur des pins mêlée à celle des embruns. Je me note qu’à l’occasion, je camperais bien dans le coin, ça me rappelle mes vacances d’enfance à Saint-Georges-de-Didonne non loin de La Rochelle. Si vous connaissez le coin, vous devez vous aussi avoir le sourire de la merveilleuse odeur des pins qu’il règne là-bas.

Nous nous arrêtons juste à côté du château d’Hardelot (très original), et laissons nos vélos dans les équipements très bien pensés à disposition du public. Là, nous rejoignons une greeteuse du Pas-de-Calais, prénom, avec qui nous allons faire une petite randonnée dans les dunes d’Ecault. C’est une randonnée entre forêt et mer qui nous attend, un peu au pas de course car nous avons bien traîné sur la route… mais quel plaisir ! Si vous pensez qu’il n’y a que du plat dans le Nord, allez donc dans les dunes autour d’Equihen, clairement, on y laisse un peu de sa forme au passage 😉 C’est aussi très agréable de partager avec une locale qui a ses petits coins préférés, et je me note pas mal d’endroits à voir à l’occasion.

Deux bonnes heures plus tard, nous sommes de retour sur nos vélos… et direction le sens inverse pour retourner à Boulogne-sur-Mer. Encore une fois, je me félicite d’avoir choisi le vélo électrique : le Boulonnais en vélo classique, ça se fait, mais quand on est pressés et qu’on a une grosse journée derrière soi, on apprécie le confort de l’électrique 🙂 #TeamSansVoitureMaisPasFolle

Bilan de cette journée : c’était génial. Je vous recommande vraiment de partir en vélo pour une journée ou deux autour du Boulonnais si vous en avez l’occasion (et si le beau temps est au rendez-vous, c’était quand même plus sympa). En une journée, j’ai pu profiter de la mer, de la campagne, de la forêt, j’ai bien mangé, je me suis dépensée, amusée… D’ailleurs, si vous cherchez un parcours vélo dans le Pas de Calais, n’hésitez-pas à consulter ce site internet car il y a énormément de pistes aménagées. Et si vous cherchez à louer un vélo électrique ou classique à Boulogne-sur-Mer, vous pouvez opter pour Cycléco à côté du port de Boulogne.

Alors, ça vous a donné des envies de journées à vélo dans le Nord ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Blogtrips, Envie de..., Voyager sans voiture

En Bretagne sans voiture : mon week-end bien-être à Lorient

Vous commencez à réfléchir à vos week-ends pour les ponts de mai ? Alors je pense que le week-end bien-être que j’ai passé à Lorient va vous intéresser, d’autant plus qu’il fait partie de l’initiative En Bretagne sans ma Voiture lancée par le CRT Bretagne.

En Bretagne sans ma voiture, c’est possible !

La Bretagne, ce petit coin de France dans lequel on peut trouver de magnifiques criques, des plages de sable blanc, du soleil, du bon cidre, de la bonne bouffe, bref du bon-heur… Même si j’en ai peu parlé sur le blog (la dernière fois c’était pour vous raconter ma nuit en cabane dans les arbres à côté de Rennes), j’aime beaucoup la Bretagne. J’aime ses maisons en pans de bois, ses légendes, ses plages… J’y retourne la plupart du temps pour y retrouver une amie, et à chaque fois, je vis un week-end hors du temps. Alors forcément, quand j’ai entendu parler de l’initiative « En Bretagne sans ma voiture », j’ai pensé Bretagne + #TeamSansVoiture = je dis OUI !

Donc, En Bretagne Sans ma Voiture, c’est quoi ? C’est un pack clé en mains pour passer un week-end ou un court séjour (entre 3 jours 2 nuits et 5 jours 5 nuits) en Bretagne sans sa voiture. Hébergement, activités, informations sur les transports à prendre, tout est compris pour que vous puissiez passer un week-end sans voiture et en profiter à 100%.

Ce qui est chouette avec les séjours En Bretagne Sans ma Voiture :

– A chaque séjour sa thématique (Glisse & Yoga, break nature, break gourmand, week-end insolite…) : idéal pour s’inspirer, découvrir des coins de Bretagne que l’on ne connait pas et tester de nouvelles activités
– Fini la galère pour la #TeamSansVoiture : déjà, il n’y a pas de déception en réalisant que « mince, ça a l’air trop beau mais c’est trop galère sans voiture », et en plus, les informations sont fournies pour ne rien avoir à chercher par soi-même
– La découverte de vraies belles adresses : les hébergements sont choisis avec soin, on loge dans des endroits que l’on aurait pas forcément connu autrement

En somme, si vous voulez passer un week-end sans voiture en France, c’est idéal pour vous !

Mon escapade bien-être sans voiture à Lorient

Afin de pouvoir vous parler en connaissance de cause du concept, j’ai été invitée à tester l’un des séjours En Bretagne Sans ma Voiture par le CRT. Mi-septembre, je me suis donc rendue direction Lorient pour un séjour « Week-end de charme près de Lorient »… une ville que je ne connaissais que de nom, parfait pour aller jusqu’au bout dans la découverte. La thématique de mon week-end breton : Week-end de charme près de Lorient.

Détente au Manoir des Éperviers à Quéven

J’arrive en fin d’après-midi à Lorient, et après un accueil de Gurvan de l’office de tourisme, j’emprunte le bus jusqu’à mon hébergement : Le Manoir des Éperviers à Quéven. Je n’ai qu’à suivre les instructions pour y arriver en une vingtaine de minutes… et découvrir un lieu enchanteur. Le Manoir des Éperviers est une maison d’hôtes qui a juste tout pour plaire : un parc, une piscine chauffée, un sauna, un hammam, une salle commune, des chambres magnifiquement décorées (j’ai pu toutes les visiter)…

Surtout, l’accueil est vraiment exceptionnel. Véronique m’apporte pas mal de conseils pour ma visite de Groix le lendemain, elle se débrouille même pour m’amener un kit de snorkeling car j’ai oublié le mien. Sans le programme En Bretagne Sans ma Voiture, si j’avais organisé un week-end à Lorient, je n’aurais jamais logé au Manoir des Éperviers. J’aurais privilégié un logement en ville… et j’aurais eu tort ! C’est vrai, j’ai été un peu limitée par les horaires de bus, pour le retour le soir, et pour le dimanche. Mais à côté, le lieu était vraiment exceptionnel et j’y retournerais à titre personnel avec plaisir.

Vélo électrique à l’île de Groix

Le lendemain matin, après un petit-déjeuner fait maison (qui change tous les jours, miam), direction Groix ! Ce n’était pas au programme du séjour proposé par le CRT, mais je tenais à voir cette île qui me semblait sublime… à juste titre ! Après avoir récupéré un vélo électrique, j’ai pas mal parcouru cette île… et pfiou que c’est beau ! Je vous en parlerai dans un article dédié, mais je vous laisse déjà quelques photos pour apprécier les paysages et vous donner l’eau à la bouche.

Je passe une journée bien chargée, et je suis carrément ravie de revenir dans ma chambre pour une deuxième nuit au Manoir des Éperviers.

Brouillard à Port Louis

Dernier jour à Lorient, et après une journée ensoleillée, c’est la bruine qui m’accueille. Il fait gris, il fait brumeux, et c’est avec un peu moins d’entrain que je prends le bateau taxi jusqu’à la citadelle de Port-Louis. Je commence par visiter le Musée de la Compagnie des Indes qui permet de revenir sur l’importance de Lorient dans le commerce de marchandises, ainsi que le Musée de la Marine.

Ensuite, petite promenade sur les remparts, même si je me dépêche d’aller déjeuner avant de reprendre le bateau. De retour sur Lorient, j’ai pu retrouver Lili pour une pause café en attendant le train. J’avoue que la météo ne permet pas vraiment de profiter des lieux, mais je m’estime chanceuse de ne pas avoir eu ce temps-là sur l’île de Groix.

Je vous laisse avec cette dernière photo qui représente selon moi le bonheur façon Bretagne : une crêpe gourmande, du cidre et du lait ribot <3

Rendez-vous sur Hellocoton !