Browsing Category

Plages ?

Envie de..., Plages ?

Un blogueur voyage peut-il survivre à un séjour en club Marmara tout-compris ?

Partir en club de vacances tout-compris : le pire cauchemar pour tout blogueur voyage qui se respecte ? Et pourtant, je m’y suis « collée » lors de vacances entre amies… et je peux même dire que  j’ai aimé ça, même s’il y a des inconvénients bien sûr 🙂 Alors, si vous vous êtes toujours demandé si les personnes qui partent en club tout-compris ne sont pas un peu maso’… ou que vous voulez avoir mon avis sur mon séjour Marmara, je vous emmène sous le soleil de la Grèce !

Et si on partait en Grèce en séjour tout-compris avec Marmara ?

Tout a commencé par cette question d’une amie, Aurélie, déjà partie plusieurs fois avec Marmara. Pour ma part, je ne connaissais que de nom et je n’aurais jamais pensé opter pour cette solution, surtout que le supplément personne seule est de 50%… Mais j’avais quand même bien envie de partir au soleil, et puis la Grèce ça avait l’air bien, et puis on allait bien rigoler. Vous l’aurez compris, je n’ai pas mis longtemps à finalement me décider à laisser 700 jolis petits euros pour une semaine tout-compris (chambre, boissons, repas) à Kos au Zorbas Beach Hotel, au départ de l’aéroport de Lille.

C’est l’histoire d’une fille qui n’a pas tout compris…

Les séjours qui me bouleversent sont rares. Bien sûr, il y a tout au long de l’année des petits moments, des beaux voyages… Mais il y a aussi parfois un voyage qui surgit, un de ceux qui me mettent la tête à l’envers et qui me poussent dans mes retranchements. Qui me sortent de ma zone de confort, à l’image de mon séjour en hiver au Val d’Hérens.

Avec ce séjour Marmara, je pense que j’ai vécu un vrai grand-huit des émotions. Car dans un petit club comme celui du Zorbas Beach, il ne faut pas s’attendre à faire sa vie dans son coin, surtout si vous participez aux activités. Très vite, vous croisez les mêmes têtes, échangez, et en un rien de temps, vous vous retrouvez lié(e) à des personnes qui ne vous quitteront pas du voyage. Les affinités se créent vite, trop vite parfois, en tout cas parfois trop vite pour moi… Sur ce coup là, je peux remercier mon amie de voyage d’avoir été compréhensive, car j’ai souvent eu besoin de « m’éloigner » un peu pour me ressourcer.

(oui, cette fille à côté de moi est réelle xD )

Mais j’ai aussi noué de belles affinités. Au fur et à mesure, j’ai apprécié de plus en plus certains animateurs, fait connaissance avec d’autres personnes séjournant au club, et je suis même devenue amie avec une des serveuses. Chaque soir, on se racontait les potins et nos journées, je crois que c’est ma plus belle rencontre au club, et le soir du départ, ça m’a vraiment fait un gros coup dur de partir comme ça. Car oui, on finit par s’attacher à ces gens et par se créer une routine, même en si peu de temps.

C’est l’histoire d’un beau coin de paradis…

Il faut dire que le Zorbas Beach de Kos est beau. Avec sa vue sur les montagnes, sa belle piscine, ses petites maisonnettes, on s’y sent vite comme à la maison, encore plus quand ta chambre donne sur la piscine, ni trop près, ni trop loin. La chambre est équipée ce qu’il faut, chaque jour, le personnel de ménage nous surprend avec de nouvelles « sculptures de serviettes », la nourriture est variée, avec des menus qui changent souvent.

Le plus beau, c’est la plage juste en face. Ce n’est pas une belle plage de sable blanc avec de l’eau transparente, mais les couchers de soleil sont magnifiques.

Pour le côté pratique, il y a une supérette à côté du club (qui peut être utile si vous voulez acheter du matériel de première nécessité) (ou des croquettes à un chat errant qui vous fait vraiment trop pitié). La station balnéaire de Tigaki est à une dizaine de minutes à pied, elle ne mérite pas qu’on s’y attarde des heures, mais c’est une bonne option pour prendre l’air en dehors du club. Et puis, il y a le bus qui mène à Kos Ville, aux thermes, aux plages…

Enfin, et c’est là l’une des forces de Marmara, l’équipe d’animation propose du sport toute la journée (volley, pétanque, aquagym…) et un spectacle chaque soir. Au début, on regarde ces gens qui viennent en vacances pour faire la même chose qu’à la maison avec perplexité. Et puis, au fur et à mesure, on se laisse « piéger » tel le chat errant qui revient toujours ! On commence par y mettre un pied, avec l’aquagym « parce que c’est bien pour faire du sport ». Et puis, un autre pied, avec les fléchettes « parce que les copines y vont alors je vais tester ». Et on finit complètement dedans, à enchaîner les animations quand on ne part pas en excursion 🙂

C’est l’histoire d’une fille qui retentera peut-être un jour le tout-compris…

Un séjour tout-compris avec Marmara : oui ou non ?

Clairement, un séjour en club tout-compris a beaucoup d’avantages. Il y a beaucoup de beaux clubs, pour un cadre que l’on ne pourrait pas forcément se payer en individuel. Mieux vaut privilégier les petits clubs cependant, et éviter les petits immeubles avec vue sur piscine, qui peuvent vite perdre en convivialité. Le tout-compris, c’est aussi de l’économie niveau repas, il y a même des paniers pique-nique quand on part en excursion, et la cuisine est souvent locale. Enfin, le tout-compris, c’est un bon moyen de mélanger visite du pays en optant pour des excursions et détente au club en préférant les piscines ou les animations sport.

Mais la qualité d’un séjour tout-compris dépend aussi grandement de son club. Par exemple, pour Marmara, mon amie avait adoré notre séjour à Kos… et elle a regretté son séjour en Sardaigne. Locaux pas forcément propres, qualité moyenne de la nourriture et surtout une équipe d’animation pas à la hauteur qui privilégie systématiquement leurs amis lors des jeux et autres moments. Les équipes d’animation changent chaque année, si vous voulez vous décider, essayez de regarder les avis de l’année en cours pour juger de la qualité de l’équipe présente.

De même, les excursions comptent quand même pour beaucoup dans le budget. Chaque excursion coûte environ 60-70 euros, cela s’ajoute à l’addition (facilement 250 euros)… mais pour nous, ça a toujours été bien organisé et un vrai plaisir car nous n’étions pas trop pressées et nous avons vraiment pu découvrir les lieux. Nous avons ainsi participé à l’excursion au volcan à cratère ouvert de Nissyros (sympa à voir, mais qu’est-ce qu’il fait chaud dedans, et le paysage est très désertique), la journée pêche en mer et snorkeling sur une plage privée (le bonheur, je recommencerais sans hésiter), et on a loué une voiture pour aller jusque Kalymnos en bateau après.

Clairement, un séjour Marmara, niveau budget, ça compte comme des « grosses vacances ». C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai refusé d’y aller avec Aurélie l’année suivante, car je voulais économiser pour d’autres voyages.

Vous l’aurez compris, ce séjour tout-compris, je l’ai tout de même apprécié. Il y a eu des hauts et des bas, mais je me suis laissée peu à peu séduire par un type de formule qui ne m’attirait pas plus que ça au début. Bien sûr, ce n’est pas fait pour tout le monde, il faut aimer les activités un peu en groupe, et alterner entre excursions organisées et promenades de son côté si on veut rester dans son budget. Si vous avez déjà testé un club Marmara, n’hésitez-pas à me dire ce que vous en avez pensé 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Belgique, Destinations, Envie de..., Plages ?, Street art ?, Voyager en Europe, Voyager sans voiture

Un pied à Ostende : la « Reine des Plages »

Station balnéaire située dans la Région Flamande de la Belgique, Ostende – surnommée aussi « La Reine des Plages » – est une ville dans laquelle il fait bon vivre. Des longues étendues de sable, une belle promenade, des petites cabanes de plage… Je n’avais pas eu l’occasion de visiter Ostende jusque là et j’ai beaucoup aimé cette journée express en Belgique, organisée à l’occasion d’un blogtrip spécial Salon des Blogueurs de Voyage.

un-jour-a-ostende

Ostende, c’est d’abord la gare et tous ses vélos. Le Fort Napoléon que l’on voit au loin et qui me donne envie de prendre le premier bateau-navette qui passe. Les vendeurs de barquettes de poissons aux abords. Puis la promenade, les yeux vers les plages de sable blanc d’un côté, et vers les maisons de toutes époques de l’autre.

visite-ostende tourisme-ostende que-voir-a-ostende journee-a-ostende mer-a-ostende galeries-ostende

Les Galeries Royales d’Ostende aussi et surtout, qui datent de 1905. Ostende a été surnommée « La Reine des Plages » en référence à l’implication du roi Léopold II dans son développement. Ancien village de pêcheurs, la ville devint peu à peu lieu privilégié pour l’été. Ses galeries royales ont une longueur de 400 mètres et visaient autrefois à éviter aux riches de se faire mouiller par la pluie ou d’être incommodés par le soleil #problemederiches. Aujourd’hui, on y trouve un hôtel 4 étoiles pour rester dans la même ambiance bourgeoise 😀

Une bonne adresse pour manger à Ostende : la Galerie Beau Site

que-manger-a-ostende

Puisqu’on parle plage à Ostende, lors de cette journée, c’est à la Galerie Beau Site que nous avons participé à un atelier décortiquage de crevettes et préparation de risottos pour finir par déguster un repas su-ccu-lent.

blogtrip-ostende-belgique galerie-beau-site-ostende manger-a-ostende-belgique restaurant-galerie-beau-site-ostende

J’ai d’ailleurs beaucoup aimé le restaurant La Galerie Beau Site à Ostende : le lieu est magnifique, la cuisine très bonne, et c’est aussi une galerie d’art dans laquelle on peut admirer de chouettes oeuvres. Les prix des plats sont aussi abordables, je n’ai pas pensé à prendre de photos, mais il me semble que le budget était entre 15-20 euros, ce qui est correct pour un restaurant avec « pignon sur rue » et surtout vue sur mer ^^

Une chose à faire à Ostende : du stand-up paddle (même avant l’été !)

Faire du stand-up paddle début avril à Ostende ? CHECK !Il n’y a eu qu’un trio de motivées, Pauline, Lucie et moi, pour se prêter au jeu de faire du paddle alors qu’il faisait beau, mais pas chaud ! C’est avec VVWinout que nous avons effectué une petite séance de paddle en pleine mer, avec des combinaisons qui nous permettaient d’aller à l’eau sans avoir froid.

img_7249 img_7246 img_7245 img_7239

Après quelques hésitations à me décider et quelques appréhensions, j’ai vraiment adoré cette initiation ! J’ai même su me lever sur ma planche après plusieurs chutes et j’aurais aimé rester plus longtemps pour profiter du moment.

Une chose à voir à Ostende : le festival The Crystal Ship

 

street-art-festival-ostende

Vous avez envie de visiter Ostende, mais vous vous demandez quand aller à Ostende ? Passez-y à l’occasion du festival de street art à Ostende The Crystal Ship qui aura lieu en 2017 du 01/04 au 15/04. Il s’agit d’un festival qui habille chaque année les rues d’Ostende avec des œuvres d’art et surtout de nombreuses fresques murales.

the-crystal-ship-ostende

que-faire-a-ostende

visiter-festivl-ostende

Malheureusement, nous sommes arrivés au début du festival et toutes les œuvres n’étaient pas réalisées, mais… ça nous a permis de voir comment des artistes réussissaient à faire de si grandes fresques sans recul ! Si vous manquez le festival, sachez que les fresques peintes restent ensuite sur les murs, donc vous pourrez rattraper votre retard 🙂

street-art-ostende

C’est aussi l’occasion de visiter les rues d’Ostende et ses nombreuses belles demeures, adresses gourmandes et petits détails atypiques. Pour ma part, vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé Ostende et j’espère pouvoir y revenir rapidement pour profiter de son centre animé et de toutes ses beautés !

plage-a-ostende visite-ostende-belgique visite-rues-ostende visite-dans-les-rues-dostende

Merci au Salon des Blogueurs de Voyage, à  « Flandre, The Place To.be » et Visit Oostende pour l’organisation. Dédicace aux blogocopines pour leur bonne humeur Sarah de Rita s’en va, Lucie de Voyages et vagabondages, Audrey de Audrey de Bom Dia Portugal, Sabrina de Voyages et Cie (que j’ai ensuite revu lors de mon blogtrip à Chartres , Antonia et Pat du blog Les Carnets de Voyage d’Antonia Neyrins et Pauline, la Graine de voyageuse.

Ostende est une destination #TeamSansVoiture

Blog voyager sans voiture

Il est très facile de voyager à Ostende (Belgique) sans voiture ! Pour cela, prenez le train depuis Bruxelles, et vous serez à Ostende en moins de 1h30.

Rendez-vous sur Hellocoton !