Browsing Category

Plutôt France ou Europe ?

Auvergne, J'ai envie de..., Plutôt France ou Europe ?, Randonnées et escapades nature, Voyage en France

Ma randonnée avec les rapaces du Mont Beuvray

Vous le savez, je ne me lasse pas d’observer les rapaces. Ces oiseaux me fascinent, par leurs couleurs, leur air majestueux. A la fois proches et inacessibles. Ces dernières années, j’ai eu la chance de pouvoir les approcher, les observer, voire même de les toucher et c’est à chaque fois un émerveillement. Vous ne serez donc pas surpris de lire à quel point j’ai aimé ma promenade avec les rapaces de Bibracte.

Continue Reading Rendez-vous sur Hellocoton !
Auvergne, Citytrips en France et Europe, J'ai envie de..., Plutôt France ou Europe ?, Voyage en France

A la Fête du Roi de l’Oiseau, j’ai remonté le temps…

Vivre les fêtes Renaissance du Roi de l’Oiseau au Puy-en-Velay en Auvergne, c’est une envie que j’avais depuis des années. Imaginez, presque toute une semaine durant laquelle vous pourrez croiser des milliers de gens costumés dans la ville, assister à des spectacles, participer aux animations médiévales aux abords des camps…

Ce grand spectacle, c’est mon père qui m’en avait parlé comme d’une fête à faire absolument au Puy, là où il habitait. Et puis, il est décédé, et j’ai gardé cette idée dans un coin de ma tête. Je m’étais promis de revenir un jour au Puy, et j’ai toujours pensé que ça serait à cette occasion. Ce n’est que 12 ans après que j’ai tenu cette promesse, pour vivre un week-end dont je garderai un souvenir fou au Roi de l’Oiseau.

Les fêtes du Roi de l’Oiseau : une fête médiévale à voir en Auvergne

Le roi de l’oiseau, c’est un concours d’archerie qui date de la fin du Moyen-Âge, au XVIème siècle. A cette époque, on tirait « l’oiseau », qui est en fait un perroquet en plumes et en paille, afin de couronner le roi de l’Oiseau, alias le meilleur archer de la ville.

Aujourd’hui, et depuis 32 ans, les fêtes du Roi de l’Oiseau sont un événement-phare de la ville. Durant presque une semaine, la ville se transforme avec des campements, des spectacles, des défilés, des marchés, des saltimbanques. C’est plus qu’une simple manifestation, c’est un vrai moment fédérateur qui est d’ailleurs placé chaque année sous une thématique. Pour les fêtes du Roi de l’Oiseau 2017, c’était le chemin de Saint Jacques de Compostelle, ce qui tombe bien pour un voyage #TeamSansVoiture ! Le Puy-en-Velay était en effet le lieu de pèlerinage le plus connu au Moyen-âge, ce qui a fait sa prospérité… et qui continue encore de faire venir aujourd’hui.

Aller au Roi de l’Oiseau… et ne plus vouloir repartir

A posteriori, je pense que je n’aurais pas pu choisir un meilleur moment pour voyager seule au Puy-en-Velay. Car les fêtes du Roi de l’Oiseau, c’est quelque chose dont on ne ressort pas indemne. Un événement qui nous laisse une trace dans le cœur.

Pour moi, les fêtes du Roi de l’Oiseau ont commencé le vendredi soir. En sortant de mon hôtel, costumée, je décide de goûter l’Hypocras, boisson alcoolisée emblématique de la fête. Une femme m’aborde en me disant « viens goûter l’Hypocras sur mon camp, c’est le meilleur et je te paye un verre ». Cette femme, c’est Maryse, et sans cette invitation, je n’aurais probablement pas vécu les fêtes de la même manière.

Je l’ai suivie jusqu’au camp de l’Estrapade, dans lequel elle m’a fait entrer. Car oui, c’est un privilège de découvrir un camp de l’intérieur : il faut être costumé(e) et invité(e). Je passe une bonne partie de la soirée sur place, à discuter avec les gens, on me propose même de dormir dans l’une des tentes (mais je préfère décliner ayant un week-end chargé même si j’aurais adoré).

Nous continuerons ensuite direction le bal Renaissance, ou j’ai pu m’initier aux danses de l’époque en compagnie d’inconnu(e)s. L’ambiance est festive, les gens ne sont pas fermés, chacun se prend au jeu et je passe une soirée folle, enivrée certes par l’Hypocras, mais surtout par ces instants de pure bienveillance.

Le lendemain, je découvre le Roi de l’Oiseau dans sa face diurne. Après un petit coucou au camp de l’Estrapade, je me dirige vers le marché artisanal du Jardin Vernay. Il y a là une multitude de stands et surtout des produits de qualité. Les gens eux-mêmes sont costumés avec soin, même les petits ont leur costume parfaitement arrangé.

C’est ça, le Roi de l’Oiseau, ce n’est pas une fête où vous pourrez croiser des marchands de barbe-à-papa et des gens déguisés en Batman ou autres personnages qui n’ont rien à voir. On tient à préserver l’authenticité des festivités et toutes les générations sont présentes. Durant toute la journée, je visite différents camps, je m’arrête devant des animations, des spectacles et concerts, défilés. Le soir, on fait la fête, on sort dans les rues, toujours dans une bonne ambiance même s’il y a des excès bien sûr.

Dernier jour des fêtes, dimanche matin, c’est calme, et la ville ne s’animera que dans l’après-midi pour le défilé de clôture. Je le raterai, mais je n’ai pas manqué de saluer au passage une dernière fois Maryse. De passer par ces raccourcis que j’ai appris à connaître presque comme si j’étais dans cette ville depuis des années. Et puis, j’ai rendu mon costume, et puis je suis repartie de la ville… mais mon esprit y est encore à l’heure où j’écris ces mots et j’espère pouvoir revenir l’année prochaine pour vous faire revivre cet événement.

Venir pour les fêtes du Roi de l’Oiseau 

Où louer son costume au Roi de l’Oiseau ?

Comme je vous l’ai dit, j’étais costumée lors de la fête, mais j’ai parfois aussi évolué sans costume et j’ai clairement vu la différence ! Lorsque vous êtes costumé(e), vous participez vraiment aux festivités, les participants sur les camps vous parlent plus facilement… Comme le disait quelqu’un sur le camp : soit tu es sans costume et tu es témoin des fêtes, soit tu viens en costume et là, tu participes.

Pour louer votre costume au roi de l’oiseau, l’adresse officielle, c’est l’atelier couture du Roi de l’Oiseau. Pour 2 jours, le prix est de 45 euros pour un costume adulte, ce qui reste raisonnable.

Où manger et dormir au Puy-en-Velay pendant les fêtes ?

Pour manger au roi de l’Oiseau, il vaut mieux réserver dans les restaurants. De même, attendez-vous à pas mal de menus spéciaux pour l’événement, qui coûtent environ 15-20 euros. Vous pouvez aussi manger sur l’un des nombreux camps ou dans une taverne. Pour ma part, je me suis régalée d’un burger à l’hypocras au restaurant La Plancha en face de la tour Pannessac dont l’accueil était au top.

Pour dormir au Puy-en-Velay lors du Roi de l’Oiseau, réservez tôt ! Je dormais à l’hôtel Saint-Jacques place Cadelade qui a l’avantage d’être à 5 minutes à pied du centre-ville, sans être sur les artères de passage, donc c’est calme. C’est en plus très proche de la gare, je vous recommande donc ce quartier.

Enfin, le Roi de l’Oiseau est accessible aux personnes à mobilité réduite. Chaque année, le festival propose aux personnes souffrant de handicap de participer aux fêtes lors d’une après-midi dédiée dans un lieu spécialement pensé avec de nombreux spectacles. Voilà, j’espère que cet article vous aura donné un bel aperçu d’une fête médiévale à faire absolument à mes yeux si vous aimez l’Auvergne et ce genre d’ambiance 🙂

Cet article fait suite à une invitation de la ville du Puy-en-Velay et d’Auvergne rhone-alpes tourisme



Rendez-vous sur Hellocoton !

Citytrips en France et Europe, J'ai envie de..., Plutôt France ou Europe ?, Royaume-Uni, Voyage en Europe

Cityguide inversé : 10 choses à ne pas faire à Bristol !

Comme vous le savez, je suis partie fin mai une semaine en  Angleterre… et aujourd’hui direction Bristol, très connue comme étant la ville de naissance du fameux street-artist Banksy ! Comme je n’ai pu passer qu’une petite journée à Bristol et que je n’ai pas eu le temps de tout voir, j’ai eu envie de changer du cityguide habituel (qui aurait été incomplet) et de vous faire un « cityguide inversé » avec 10 choses à ne pas faire à Bristol 😉

citytrip bristol

Ou comment donner quand même des bons conseils et des bonnes adresses à Bristol sans devoir vous dire à chaque fois « ça, j’ai pas pu faire, désolée ».

  • Chercher après le Clifton Bridge si vous restez dans le centre

Je fais partie de ces personnes qui pensaient naïvement que le Clifton Bridge se trouvait en plein dans Bristol… alors qu’il n’est pas visible depuis le centre-ville (ou à peine) ! Pour le voir, il est possible de prendre un bus depuis la ville ou de marcher. Depuis certains points dans la ville, on peut l’apercevoir un peu également. Alors bon, je sais, désolée, autant pour vos selfies manqués, mais il faut avouer qu’on nous la met bien à l’envers quand même quand on voit TOUS – ou presque – les articles parlant de Bristol avec le Clifton Bridge au passage.

Où voir le Clifton Bridge (et des écureuils) depuis le centre de Bristol ? Pour apercevoir un peu du célèbre pont, direction la « Cabot Tower » au parc Brandon Hill (dans lequel vous pouvez aussi voir des écureuils à Bristol <3). Avec Cyrielle, nous n’avons pas eu le courage de monter les marches ^^

brandon hill nature park bristol voir des écureuils à bristol

écureuils bristol

 

  • Demander un « cider » en pensant avoir un cidre « comme en France »

Vous avez commandé un « cider » à Bristol et vous trouvez son goût un peu « bizarre » ? Normal, car le « cidre » à Bristol est une version fermentée de notre cidre, si je ne me trompe pas. Il y a énormément de cidres à Bristol, avec toutes sortes de goût.

restaurant the stable bristol angleterre manger a bristol

Où boire du cidre à Bristol ? Au Bristol Cider Shop pour participer aux ateliers dégustation le vendredi et en savoir plus sur la fabrication du cidre à Bristol. Pour manger à Bristol, je vous recommande « The Stable » sur les quais, qui propose trois spécialités : du cidre (des dizaines), des « pies » et des pizzas. Nous avons opté pour une formule cidre / pizza (car j’aime moyen les « pies » en fait^^) et c’était délicieux !

quais bristol

  • Croire qu’il n’y a que Banksy qui fait du street-art à Bristol

Originaire de la ville, Banksy a naturellement laissé son empreinte dans de nombreux endroits dans la ville de Bristol avec ses œuvres street-art. Belle ironie quand on sait qu’à l’origine, Bristol n’acceptait pas les graffitis sur ses murs et le travail de Banksy était vu d’un mauvais œil. Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui à Bristol, vous pourrez bien sûr découvrir l’oeuvre de Banksy avec notamment le Banksy Walking Tour à Bristol, mais vous retrouverez aussi du street art à Bristol partout dans la ville.

banksy grim reaper M shed bristol

Où voir du street-art à Bristol ? Au quartier Stokes Croft à Bristol, avec une ambiance street art très sympa ! A voir aussi, le festival street-art UPFest en juillet 2016 🙂

quartier culturel stokes croft stokes croft

  • Oublier de faire un tour dans les musées de Bristol

Ce que j’ai aimé en Angleterre,  c’est qu’on retrouve beaucoup de musées super intéressants et gratuits ! Ici, j’ai beaucoup aimé le M Shed, musée gratuit à Bristol, sur les quais. Il s’agit d’un musée sur l’histoire de Bristol, très intéressant, plein de couleurs, d’oeuvres, et même d’un graff de Banksy, The Grim Reaper. Un incontournable à Bristol selon moi !

musée gratuit bristol musée histoire bristol musée à voir à bristol visite m shed bristol avis m shed bristol

Au « Bristol Museum », un peu plus « traditionnel », vous pourrez aussi retrouver le « Paint-Pot Angel ». Toujours un musée avec l’entrée gratuite (et des toilettes !).

banksy musée bristol

  • Ne pas découvrir les transports en commun, et le fameux ferry

La #TeamSansVoiture vaincra ! A Bristol, j’ai eu l’occasion de tester notamment le bus avec un pass journée qui a bien aidé à la fin de la journée.

prendre le bus à bristol

Mais j’ai aussi testé le ferry avec le Bristol Ferry Boat qui permet de se déplacer le long des quais de Bristol, mais aussi de voir un peu la ville d’un autre angle. J’ai beaucoup aimé cette petite pause et j’ai trouvé l’équipe très sympa et souriante.

prendre le ferry à bristol ferry bristol

Où prendre le ferry à Bristol ? Il y a de nombreux stops sur les quais de Bristol. Vous retrouverez la carte des arrêts du ferry ci-dessous, mais aussi les horaires sur leur site. Les prix varient de 1,70 pounds à 3,80 pounds l’aller et de 2,90 pounds à 6,50 pounds l’aller-retour, selon la zone et le trajet.

carte ferry bristol

  • Manquer la visite de l’emblématique SS Brunel Great Britain

Et justement, puisqu’on parle des quais ! Parmi mes visites préférées à Bristol, nous avons adoré la visite du Brunel’s SS Great Britain. Il s’agit du premier bateau à vapeur métallique qui a transporté des voyageurs à travers l’Atlantique (et là, tout de suite, ça vous fait penser à Titanic hein ?). J’ai trouvé cette visite très intéressante, aussi bien pour le côté « spectacle » avec la visite du bateau, de sa coque à son pont de promenade et cette remontée au travers de son histoire (à lire, un article très complet d’Au bout de la route sur le sujet).

ss great britain

Durant ma visite du SS Great Britain, j’ai particulièrement aimé la visite des cabines des première classe, de la salle des machines, des dortoirs des seconde / troisième classe, et de parties communes.

ss great britain visite bristol ss great britain bristol visite ss great britain pour enfants voir bristol en 1 jour brunel's ss britain bristol ss brunel bristol en un jour bristol angleterre

C’est vraiment un moment que j’ai beaucoup aimé car on s’imagine plus facilement la vie que ces voyageurs ont pu vivre, comme les conditions assez vétustes du voyage pour les troisième classe par exemple. En plus, plusieurs fois durant la visite, il y a des passages olfactifs (odeur de cheval à l’écurie, de viande à la boucherie, de médicaments dans le cabinet du docteur…). Bref, c’est clairement une visite qu’il ne faut pas manquer même si c’est la plus chère de la journée, 14 livres.

que faire à bristol ss brunel brunel's ss britain visite

  • Penser qu’il n’y a que de la « ville » à Bristol

Assurément, Bristol est pour moi une ville qui se « vit »… mais Bristol est aussi une ville verte ! Je vous ai déjà parlé du parc de Brandon Hill, un parc très sympa pour avoir une belle vue sur Bristol, mais il n’y a pas que ça. Nous avons par exemple adoré visiter l’aquarium de Bristol dont nous avons beaucoup aimé les grands espaces, et des aquariums dans lesquels on retrouvait toutes sortes de poissons. Je n’aurais pas cru, mais je recommande à fond cet aquarium !

visiter aquarium bristol voir aquarium bristol tortues aquarium bristol aquarium bristol

Parmi les autres choses nature à faire à Bristol, retrouvez par exemple le zoo de Bristol, le « Wild Place project », et plein de réserves naturelles aux alentours. Et il y en a encore plus à découvrir sur leur site.

  • Ne pas revenir à Bristol

Dernière chose à ne pas faire à Bristol, c’est de ne pas revenir ! Ce que j’ai beaucoup aimé à Bristol, c’est qu’il y a énormément de choses à y voir, c’est une grande ville avec beaucoup de choses à faire.

que faire à bristol docks bristol docks de bristol bristol en un jour bristwool bristol city ballade docks bristol

Et vous, quelles sont les choses qu’il ne faut PAS faire selon vous à Bristol ? 😉

Merci à l’office de tourisme pour le pass presse qui nous a permis de faire un maximum de visites dans la journée ! Pour tout le reste (transport + nourriture), il y a Mastercard ! Enfin, ma carte Visa quoi.

Blog voyager sans voiture

BRISTOL EST #TeamSansVoiture !

Pour aller à Bristol, vous pouvez opter pour le bus (long mais pas cher) ou pour le train (plus cher mais moins long).





Rendez-vous sur Hellocoton !