Browsing Category

Voyager sans voiture

Blogtrips, Destinations, Envie de..., Mes bons plans, Voyager en France, Voyager sans voiture

Une journée à Groix, l’île sans voiture

Lorsque j’ai commencé à organiser mon week-end #EnBretagneSansMaVoiture à Lorient, je suis tout de suite tombée sous le charme de l’île de Groix. Située dans les environs de Lorient, à 45 minutes en bateau, cette île sans voiture (ou presque) offre des magnifiques criques et plages à découvrir. Impossible pour moi de passer à côté de tant de merveilles ! Résumé d’une journée en vélo à Groix, entre surprises, gentils chats, et jolies plages.

Il est midi quand j’arrive à Groix après la traversée avec la Compagnie Océane, dans un bateau bien rempli mais pas encore trop surpeuplé. Après un passage à Coconuts Location juste à l’arrivée au port Tudy, je m’élance en vélo électrique, émerveillée par le beau temps.

Mon incontournable à Groix : la crique de Poulziorec

Après avoir mangé au restaurant, mon premier objectif : Poulziorec ou « Tahiti Beach », une crique aux eaux turquoise et au sable blanc. Toutes les photos que j’ai vu de l’endroit me font rêver, c’est le point le plus lointain que je souhaite atteindre et je ne prévois pas de traîner… Mais c’est sans compter tous les petits trésors sur lesquels je tombe. Ici, un parking vélos atypique. Là, un menhir signalé. Là, encore un autre menhir. Je ne résiste pas à l’envie de découvrir, fureter, m’émerveiller.

L’heure est déjà bien avancée lorsque j’arrive à hauteur d’une pancarte qui me signale Plouziorec. J’ai déposé mon vélo à l’entrée du chemin et j’ai bien fait, car après il aurait encombré le passage. De loin, je vois la crique. Magnifique. Je presse le pas.

Lorsque j’arrive au chemin d’accès, je déchante. En bonne blogueuse voyageuse foireuse que je suis, je ne m’étais pas tant renseignée que ça sur la crique. Je pensais y accéder par un petit chemin bien balisé. La vérité, c’est que la crique de Plouziorec est en fait plutôt difficile d’accès (et impossible à marée haute, ce que je n’avais pas vérifié avant, j’ai eu de la chance, bravo moi). Le chemin est raide, pentu, avec beaucoup de cailloux.

Qu’à cela ne tienne, je n’ai pas fait tout ce chemin pour rien, je m’engage, commence ma descente prudemment, et la finit en descendant tranquillement assise histoire de ne pas me ramasser. En bas, il y a quelques personnes, mais c’est calme et agréable. L’eau est vraiment jolie, il y a peu d’algues, mais quand même pas mal de vagues et de vent. Je suis restée une trentaine de minutes pour en profiter avant de remonter par le même chemin.

En récupérant mon vélo, je décide de pousser jusqu’à la Pointe de Pen Men pour y voir un panneau avec un chat repéré sur Instagram. Un petit détour, n’est-ce-pas ? Pas si petit que ça car le temps d’y aller et de trouver le panneau (en descendant un peu dans le village avant le phare), j’ai mis une trentaine de minutes (à mon souvenir) là ou je pensais en penser 15/20. Encore bravo moi 😉

Il est déjà tard, mon bateau est à 17h30, je décide de retourner vers Saint-Tudy pour mon dernier arrêt : la plage des Grands Sables. Ici encore, une magnifique plage de sable blanc… Cette fois-ci, pas de chemin escarpé, je trouve facilement l’accès et profite pour admirer cette beauté, avant de repartir vers le port…

Que faire lors d’une journée à Groix à vélo ?

Une journée à Groix (même) en vélo, c’est très court et vous n’aurez pas le temps de tout visiter. J’ai été surprise par les distances entre les différents points, et j’ai finalement passé plus de temps à rouler qu’à profiter. C’est ce qui risque de vous arriver si vous décidez de voir des points à des endroits opposés de l’île, aussi petite soit-elle.

Si vous êtes plutôt plage et détente à Groix, je vous conseille Locmaria / la Pointe de la Crète / La Pointe des Chats. Si vous avez envie de découvrir plein de petits points d’intérêts, la Pointe de Pen Men regorge de lieux à voir comme la crique de Poulziorec, la grotte aux moutons, le phare de Pen Men.

Pourquoi louer un vélo électrique à Groix ? Groix est une île sans voiture, en tout cas, il y en a très peu. Même pour une journée à Groix, vous avez tout intérêt à louer votre vélo pour en voir plus ! Pour ma part, j’ai choisi le vélo électrique pour des raisons pratiques : c’est plus simple et rapide avec moins d’efforts. Par ailleurs, le vélo avait un système anti-vol hollandais, qui permet de poser le vélo n’importe où sans l’attacher. C’est très pratique car j’ai pu m’arrêter vraiment quand je le voulais sans me soucier de cacher mon vélo (sur la photo ci-dessous, le vélo a bien le système de sécurité activé, et je l’ai laissé là une heure tout seul). Et si vous avez quand même peur qu’on vous le vole, c’est simple : l’anti-vol ne peut être refermé sans retirer une petite clé. Si vous avez cette petite clé et que le vélo est volé, cela veut dire que vous aviez bien fait ce qu’il fallait et vous n’êtes donc pas responsable. C’est en tout cas comme ça que ça se passe à Coconut Location, où je vous conseille de louer votre vélo à Groix à Port Tudy.

Où manger à Groix ? Le restaurant les Alizés Port Tudy

Si vous cherchez où manger à Groix, vous trouverez beaucoup de restaurants de poissons à Port Tudy. Pour ma part, je me suis arrêtée à la montée au Bourg au restaurant Les Alizés dont j’avais lu de bons avis. J’ai eu de la chance, un samedi midi, sans réserver, heureusement que j’étais seule ! J’y ai très bien mangé, avec une cuisine au top dans un cadre moderne et un personnel accueillant. Pensez à réserver si vous voulez manger aux Alizés car les tables sont vite prises.

 

Comment aller à Groix ?

Je suis allée à Groix dans le cadre de mon week-end sans voiture en Bretagne à Lorient, avec le partenariat de l’initiative En Bretagne sans ma voiture. Pour aller à Groix, vous devez vous rendre à la gare maritime et emprunter un bateau jusque Groix. Pour ma part, j’ai emprunté la Compagnie Océane pour la traversée Lorient – Groix.

Pour conclure, je dirais que cette journée à Groix fut aussi intense qu’épuisante. Groix est vraiment une île à visiter dans les environs de Lorient, elle offre de belles plages paradisiaques, des petits recoins à explorer, une belle nature… Mais ce fut aussi une véritable « petite » course d’enchaîner ces étapes, comme vous pouvez le voir sur le plan ci-dessous (source : site de l’île de Groix), je n’ai pas franchement été stratégique sur mon choix de point : en gros, j’ai commencé en E1 au Port Tudy, puis je suis allée en B1 (Poulziorec), A1 (Pen Men), pour retourner en G2… J’aurais mieux fait : d’opter pour des sandwichs et aller manger à la plage des Grands Sables. Ensuite, aller jusqu’à la crique et Pen Men si j’ai le temps.

Si vous prévoyez de visiter Groix en une journée (avec une arrivée en fin de matinée), vous avez tout intérêt à vous concentrer sur un maximum de deux zones géographiques différentes (par exemple, A1 et G2, B3 et G4 etc)…

Et vous, auriez-vous fait un détour aussi important pour voir la crique de Poulziorec ou vous auriez plutôt été du côté de Port Tudy (arrivée et départ du bateau pour traverser) ? Vous avez des coins préférés à me recommander à Groix pour une prochaine fois ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Blogtrips, Envie de..., Voyager sans voiture

En Bretagne sans ma voiture : mon week-end bien-être à Lorient

Vous commencez à réfléchir à vos week-ends pour les ponts de mai ? Alors je pense que le week-end bien-être que j’ai passé à Lorient va vous intéresser, d’autant plus qu’il fait partie de l’initiative En Bretagne sans ma Voiture lancée par le CRT Bretagne.

En Bretagne sans ma voiture, c’est possible !

La Bretagne, ce petit coin de France dans lequel on peut trouver de magnifiques criques, des plages de sable blanc, du soleil, du bon cidre, de la bonne bouffe, bref du bon-heur… Même si j’en ai peu parlé sur le blog (la dernière fois c’était pour vous raconter ma nuit en cabane dans les arbres à côté de Rennes), j’aime beaucoup la Bretagne. J’aime ses maisons en pans de bois, ses légendes, ses plages… J’y retourne la plupart du temps pour y retrouver une amie, et à chaque fois, je vis un week-end hors du temps. Alors forcément, quand j’ai entendu parler de l’initiative « En Bretagne sans ma voiture », j’ai pensé Bretagne + #TeamSansVoiture = je dis OUI !

Donc, En Bretagne Sans ma Voiture, c’est quoi ? C’est un pack clé en mains pour passer un week-end ou un court séjour (entre 3 jours 2 nuits et 5 jours 5 nuits) en Bretagne sans sa voiture. Hébergement, activités, informations sur les transports à prendre, tout est compris pour que vous puissiez passer un week-end sans voiture et en profiter à 100%.

Ce qui est chouette avec les séjours En Bretagne Sans ma Voiture :

– A chaque séjour sa thématique (Glisse & Yoga, break nature, break gourmand, week-end insolite…) : idéal pour s’inspirer, découvrir des coins de Bretagne que l’on ne connait pas et tester de nouvelles activités
– Fini la galère pour la #TeamSansVoiture : déjà, il n’y a pas de déception en réalisant que « mince, ça a l’air trop beau mais c’est trop galère sans voiture », et en plus, les informations sont fournies pour ne rien avoir à chercher par soi-même
– La découverte de vraies belles adresses : les hébergements sont choisis avec soin, on loge dans des endroits que l’on aurait pas forcément connu autrement

En somme, si vous voulez passer un week-end sans voiture en France, c’est idéal pour vous !

Mon escapade bien-être sans voiture à Lorient

Afin de pouvoir vous parler en connaissance de cause du concept, j’ai été invitée à tester l’un des séjours En Bretagne Sans ma Voiture par le CRT. Mi-septembre, je me suis donc rendue direction Lorient pour un séjour « Week-end de charme près de Lorient »… une ville que je ne connaissais que de nom, parfait pour aller jusqu’au bout dans la découverte. La thématique de mon week-end breton : Week-end de charme près de Lorient.

Détente au Manoir des Éperviers à Quéven

J’arrive en fin d’après-midi à Lorient, et après un accueil de Gurvan de l’office de tourisme, j’emprunte le bus jusqu’à mon hébergement : Le Manoir des Éperviers à Quéven. Je n’ai qu’à suivre les instructions pour y arriver en une vingtaine de minutes… et découvrir un lieu enchanteur. Le Manoir des Éperviers est une maison d’hôtes qui a juste tout pour plaire : un parc, une piscine chauffée, un sauna, un hammam, une salle commune, des chambres magnifiquement décorées (j’ai pu toutes les visiter)…

Surtout, l’accueil est vraiment exceptionnel. Véronique m’apporte pas mal de conseils pour ma visite de Groix le lendemain, elle se débrouille même pour m’amener un kit de snorkeling car j’ai oublié le mien. Sans le programme En Bretagne Sans ma Voiture, si j’avais organisé un week-end à Lorient, je n’aurais jamais logé au Manoir des Éperviers. J’aurais privilégié un logement en ville… et j’aurais eu tort ! C’est vrai, j’ai été un peu limitée par les horaires de bus, pour le retour le soir, et pour le dimanche. Mais à côté, le lieu était vraiment exceptionnel et j’y retournerais à titre personnel avec plaisir.

Vélo électrique à l’île de Groix

Le lendemain matin, après un petit-déjeuner fait maison (qui change tous les jours, miam), direction Groix ! Ce n’était pas au programme du séjour proposé par le CRT, mais je tenais à voir cette île qui me semblait sublime… à juste titre ! Après avoir récupéré un vélo électrique, j’ai pas mal parcouru cette île… et pfiou que c’est beau ! Je vous en parlerai dans un article dédié, mais je vous laisse déjà quelques photos pour apprécier les paysages et vous donner l’eau à la bouche.

Je passe une journée bien chargée, et je suis carrément ravie de revenir dans ma chambre pour une deuxième nuit au Manoir des Éperviers.

Brouillard à Port Louis

Dernier jour à Lorient, et après une journée ensoleillée, c’est la bruine qui m’accueille. Il fait gris, il fait brumeux, et c’est avec un peu moins d’entrain que je prends le bateau taxi jusqu’à la citadelle de Port-Louis. Je commence par visiter le Musée de la Compagnie des Indes qui permet de revenir sur l’importance de Lorient dans le commerce de marchandises, ainsi que le Musée de la Marine.

Ensuite, petite promenade sur les remparts, même si je me dépêche d’aller déjeuner avant de reprendre le bateau. De retour sur Lorient, j’ai pu retrouver Lili pour une pause café en attendant le train. J’avoue que la météo ne permet pas vraiment de profiter des lieux, mais je m’estime chanceuse de ne pas avoir eu ce temps-là sur l’île de Groix.

Je vous laisse avec cette dernière photo qui représente selon moi le bonheur façon Bretagne : une crêpe gourmande, du cidre et du lait ribot <3

Rendez-vous sur Hellocoton !