Lifestyle

La Volvic Volcanic Expérience : un événement trail, mais pas que

Il y a peu, je me suis rendue à la Volvic Volcanic Experience, qui a lieu à Volvic. Oui, comme la fameuse eau minérale naturelle, c’est bien ça ! Invitée dans le cadre d’un voyage presse, j’avais hâte de découvrir cet événement hors du commun et de retrouver les volcans d’Auvergne.

La Volvic Volcanic Expérience, c’est quoi ?

La VVX 2019 était la troisième édition de cet événement, c’est donc un événement encore jeune et pourtant très prometteur. A l’origine, Jean-Michel Chopin (l’un des créateurs) nous explique qu’il a eu envie de proposer un trail qui incite les gens à rester sur place pour découvrir le territoire. 

En général, lorsque l’on participe à un trail, on vient pour sa course et on repart aussitôt ou presque, en ayant rien vu des lieux. Avec la Volvic VVX, le but était de faire un événement pour toute la famille et de faire venir les gens sur deux jours : un jour pour courir, et un pour découvrir. On voulait aussi permettre aux familles de venir ensemble, avec l’un des parents qui fait son trail, pendant que l’autre va profiter des animations avec les enfants par exemple.

Lors de la Volvic Volcanic Expérience 2019, vous pouviez donc :

  • participer à l’une des randonnées ou trails de la Volvic VVX
  • profiter des initiations sportives sur le site du Goulet à Volvic, et d’animations dans tout le village
  • faire la fête et vous restaurer lors des repas-soirées avec de nombreux concerts
  • découvrir le patrimoine de Volvic avec des visites d’ateliers et usines
  • et bien sûr tout découvrir des secrets de l’eau Volvic et de ses saveurs avec des dégustations à volonté !

Mon avis sur la Volvic Volcanic Expérience

En venant à la VVX, c’était surtout l’aspect grand public qui m’intéressait. Sachant que je ne connaissais pas du tout Volvic, j’aimais l’idée de participer à un événement qui me permettrait à la fois de randonner dans les volcans, tout en côtoyant des sportifs de tous horizons et en découvrant ce qui fait la culture locale.

Comme vous le savez, j’étais là en voyage presse, mais j’ai pu participer à pas mal d’expériences comme une simple visiteuse :

Côté trail et randonnée : J’ai randonné sur une partie du parcours du trail Volvic VVX 220 km dans la Chaîne des Puys, avec notamment une ascension du Puy de dôme au lever du soleil. J’ai aussi pu participer à la randonnée gourmande du samedi matin dont je vous parlerai plus tard.

Une partie de la nourriture de la randonnée gastronomique

Côté ambiance et repas, j’ai participé aux repas du vendredi et du samedi soir, ainsi qu’aux soirées. J’ai bien sûr aussi profité du village d’animations dont j’ai mis des photos plus haut.

La soirée du jeudi et son menu

D’un point de vue logistique, j’ai trouvé que les repas étaient bien organisés, les parcours bien balisés, et les bénévoles souriants et accueillants. Le site du Goulet avec son village d’animations est aussi très agréable, à l’ombre des arbres, avec beaucoup de choses à faire, et des endroits pour se poser. 

Volvic, vue de plus haut

Du côté découverte, je suis repartie de là très contente. J’ai adoré randonner autour de Volvic, notamment dans l’Impluvium, il y a de quoi faire de chouettes promenades bien sportives. C’était intéressant de rencontrer des acteurs du territoire et même d’en savoir plus sur Volvic et son eau. Oui, ça a un côté « promotionnel » bien sûr, mais je ne savais pas par exemple que l’eau de Volvic était une eau minérale naturelle (qui n’a pas subit de processus de filtrage et dont la composition reste stable) ou encore que tout un travail était organisé avec les locaux pour préserver la qualité du territoire. Je sais que l’eau en bouteille n’a pas bonne presse en ce moment, moi-même je bois souvent l’eau du robinet par souci écologique, mais c’est toujours sympa de découvrir les coulisses.

Et côté trail alors ? Vous le savez, je ne suis pas une grande traileuse, mais j’ai pu en rencontrer beaucoup lors de cet événement et tous m’ont dit que l’organisation des trails étaient au top, avec des bons ravitaillements et balisages. L’un des journalistes internationaux présents m’a aussi expliqué qu’il avait apprécié que la VVX soit aussi régionale : tu manges et bois auvergnat, tu vis auvergnat, tu cours auvergnat. Pour lui, cela manque parfois à certains trails à l’étranger qui n’offrent rien de local.

J’y retourne ou pas l’année prochaine ? Je ne sais pas encore, mais ça me branche carrément ! J’avais notamment envie de participer à la « Randonnée des Puys » de 25 kilomètres, mais je n’ai pas pu, et pourquoi pas de faire un petit trail. 

Et vous, quand vous participez à un trail, est-ce que vous vous organisez pour rester un peu sur place ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

No Comments

Laissez votre petit mot

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.