Lifestyle

Le couchsurfing : voyager, partager, économiser

On m’a posé pas mal de questions sur le couchsurfing au Salon du Tourisme de Lille et j’ai eu la surprise de réaliser que je ne vous en avais pas encore parlé sur le blog. Sûrement parce que j’en ai parlé tellement souvent que je pensais l’avoir déjà fait ici, mais non, et en plus avec le salon, j’ai vu qu’il restait encore des interrogations sur ce mode de voyage. Alors c’est parti pour une immersion !

Couchsurfer

Le couchsurfing, c’est quoi ?

Pour les deux du fond qui n’ont pas encore entendu parler du couchsurfing, littéralement ça veut dire « surfer sur des canapés » (ou pas loin). En gros, un couchsurfer, c’est une personne qui te propose de t’héberger gratuitement chez lui sur son « canapé » (d’où le « couch »), ou sur un lit de camp, dans une chambre d’amis… Le couchsurfing est gratuit, on ne paye pas d’inscription au site et le couchsurfer ne peut réclamer aucun frais, mais ce n’est pas non plus « chez maman ». En gros, si tu restes trois jours chez quelqu’un, tu participes aux frais des courses et puis si t’es gentil, tu lui offres même un verre, un croissant, un repas…

qui a fait du couchsurfing

Couchsurfing existe depuis 2004 et compte des millions d’adhérents, ce qui en fait un concept très prisé des voyageurs. Pour couchsurfer, il faut s’inscrire sur le site et se faire un profil.

Mon expérience du couchsurfing

J’ai énormément couchsurfé de 2008 à 2012 et j’ai pu expérimenter à peu près tous les aspects de la communauté Couchsurfing (on m’avait même demandé à un moment de devenir ambassadeur CS de ma ville, donc j’étais vraiment impliquée^^).

Couchsurfing-600x380

J’ai été hébergée : à plusieurs reprises par des filles seules, des hommes seuls, des couples… Au début, je ne pouvais accueillir personne donc j’ai commencé comme ça (ce n’est pas obligé d’héberger pour être hébergé). Je garde beaucoup de bons souvenirs de cette époque, j’ai rencontré des gens très chouettes et le couchsurfing m’a plusieurs fois permis d’éviter la galère. Par exemple, à mon arrivée à Clermont-Ferrand, je ne pouvais avoir mes clés que le lundi et j’arrivais le vendredi soir très tard. Une couchsurfeuse est venue me chercher à 23h, m’a laissé ses clés parce qu’elle partait le samedi soir à un mariage et a demandé à une de ses amies de m’amener jusqu’à mon nouvel appart’ le lundi matin. Tout ça sans rien avoir à demander alors que parfois, même certains de tes potes ne font pas ce genre de trucs pour toi !

J’ai hébergé : à Clermont-Ferrand et ça s’est toujours bien passé. Je me rappelle d’une escapade à 23h après l’arrivée de mes couchsurfers près du Puy-de-dôme pour voir Clermont de nuit ou encore de ce couchsurfer qui m’a appelé un dimanche soir « Salut j’arrive à Clermont, tu m’avais filé ton numéro pour un CS, tu es dispo ? » et avec qui j’ai passé deux jours vraiment très drôles. Accueillir un couchsurfer, c’est se changer les idées, et passer des moments uniques avec des gens uniques.

trouver un couchsurfing

Les deux seules photos que j’ai pu retrouver avec des couchsurfers 🙁

J’ai fréquenté la communauté : Les couchsurfers c’est aussi une communauté ! Et c’est à Clermont-Ferrand que j’ai véritablement fréquenté la communauté Couchsurfing. J’arrivais dans la ville donc finalement, c’est pas étonnant. Pendant mes deux ans là-bas, je les aies vus à pas mal de reprises : à mon arrivée, lors de soirées, pour un week-end… J’ai trouvé ça chouette, c’était une belle expérience même si ça restait des « potes » plutôt que des « amis ».

Les questions fréquentes sur le Couchsurfing

trouver un couchsurfing

–          Est-ce qu’on trouve facilement un couchsurfing ?

J’ai toujours trouvé des couchsurfings, même si pour certains, j’ai trouvé la veille^^ Contacter les gens entre 3 et 10 jours avant me semble le délai minimum. En général, je dirais que le nombre de demandes envoyées pour recevoir une réponse s’élevait à une petite dizaine dans le pire des cas. Après, tout dépend du pays, mais vous avez de bonnes chances de trouver. Pour trouver plus facilement un couchsurfing, je vous recommande de bien remplir votre profil et de personnaliser vos demandes en lisant bien le profil des gens à qui vous écrivez.

couchsurfers dans le monde

–          Sécurité et couchsurfing

C’est une question toute naturelle, est-ce que Couchsurfing est dangereux ? Alors oui, il y a déjà eu des cas de viols ou de vols « à cause » de Couchsurfing. Ils sont rares mais c’est déjà arrivé et ça arrivera encore. Tout simplement parce que, ouais, il y aura toujours des gens pour profiter de la confiance d’autres et en abuser. Pour diminuer les risques, je vous recommande de toujours bien lire le profil et les avis des personnes avec qui vous avez un contact. La plupart du temps, ça donne déjà une bonne idée de la personne en face, si vous ne le sentez pas, refusez.

couchsurfing et sécurité

Pour assurer plus de sécurité aux utilisateurs, il y a deux systèmes sur Couchsurfing : les références et le statut vérifié. Les références sont laissées par les personnes qui ont hébergé ou été hébergées par un membre. Cela permet de se faire un premier avis même si ce n’est pas infaillible. Tout simplement parce qu’il peut arriver que des gens n’osent pas parler du négatif ou encore que « sur le coup », la personne a l’air géniale. Le statut vérifié permet quant à lui de certifier que l’adresse postale du membre a été confirmée. Vous pouvez avoir un « statut vérifié » en payant 25 dollars.

Pour ma part, j’ai eu UNE seule mauvaise expérience sur Couchsurfing, et ce n’était pas avec quelqu’un que j’ai hébergé ou chez qui j’ai logé. C’était un couchsurfer que j’ai connu dans la communauté de Clermont-Ferrand qui a escroqué plusieurs milliers d’euros par abus de confiance (et qui avait probablement volé les cartes bancaires d’une famille qu’il avait hébergé). J’avais organisé une rando’ à laquelle il était venu, il y avait pourtant un truc que je sentais pas au début dans son profil, je ne savais pas quoi. Et puis finalement on était devenus amis, comme tous les gens qui le côtoyaient, je suis tombée de très haut quand j’ai su la vérité.

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, je ne couchsurfe plus depuis un moment mais ça m’arrivera sûrement encore. Disons que ça m’a bien fait bouger pendant quelques années, et puis je suis passée à autre chose mais je ne regrette pas. C’était plein de belles rencontres, de bons moments, et même s’il y a toujours une petite appréhension, c’était un beau « voyage » avec toutes ces personnes. Bien sûr, l’aspect économique a joué, je me suis épargnée pas mal de frais grâce au couchsurfing. Mais faire du couchsurfing, c’est aussi arriver en ayant l’envie de partager, d’échanger, et justement, je n’ai jamais fait de couchsurfing en trainant des pieds (en mode « j’ai pas envie de parler mais bon, c’est gratuit »). Si vous ne vous sentez pas dans cette humeur-là, il vaut mieux privilégier l’hôtel ou Air BnB, par tranquillité pour vous et par respect pour l’autre 😉 Et pour vous, qui a déjà fait du couchsurfing ? Vos meilleurs et moins bons moments ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply platinegirl 29 janvier 2015 at 21 h 05 min

    Hiii (c’est l’effet de voir mon nom) !
    platinegirl Articles récents…Dentrifice # 2 : Dentrifice bio à la menthe – LaveraMy Profile

    • Reply Mali 29 janvier 2015 at 21 h 15 min

      Héhé <3 <3 <3

  • Reply Sarah 30 janvier 2015 at 9 h 55 min

    Hello ! Couchsurfing a vraiment sa place dans les options pour les rencontres, l’hébergement… J’ai vraiment adoré utiliser ce site, mais là, depuis que ça a changé un peu de tête et que je ne pars plus sur une longue période, j’avoue que j’y vais moins. Mais comme tu dis, j’y retournerai sans doute aussi 🙂
    Sarah Articles récents…Voyage en Iran : la 5ème tentative était la bonneMy Profile

    • Reply Mali 30 janvier 2015 at 9 h 58 min

      Ah oui c’est vrai que je préférais le bon vieux couchsurfing ^^ je pense que ça va par périodes, et plus on l’utilise plus on s’implique^^

  • Reply Valérie@EnvieVoyages 31 janvier 2015 at 10 h 58 min

    En voilà un article intéressant et surtout un beau retour d’expérience.
    Je n’ai jamais tenté mais pourquoi pas un jour?
    Valérie@EnvieVoyages Articles récents…Hamleys, le magasin où tous les adultes retombent en enfanceMy Profile

  • Reply Pauline 1 février 2015 at 14 h 33 min

    wow tu connais le couchsurfing depuis c’est quasi début dit-donc !! Chapeau ! Nous on couchsurf depuis 2 ans maintenant c’est vraiment top ! Y’a un autre site qui vient de naître, nightswapping, qui est un mix entre airbnb et le couchsurfing. Plus tu accueilles des gens chez toi, plus tu gagnes des points pour aller dormir chez les autres ! Pas d’argent donc mais le moyen de rester plus longtemps chez les locaux et de bénéficier d’un vrai espace nuit !
    Pauline Articles récents…Burning Man 2015 : les conseils de burnersMy Profile

  • Reply Cham 2 février 2015 at 11 h 31 min

    Ludovic Hubler parle beaucoup du couchsurfing dans son livre « le tour du monde en stop ». Je testerais bien !

    • Reply Mali 4 février 2015 at 0 h 31 min

      Je recommande !

  • Reply En voyage, si t’es célibataire, tu payes plus cher ! | Un pied dans les Nuages 13 février 2015 at 10 h 27 min

    […] alternatives : je vais souvent dans des villes dans lesquelles je retrouve des amies, je fais du couchsurfing, mais pour certains gros voyages, c’est un peu plus […]

  • Reply Makokot 13 février 2015 at 11 h 52 min

    Ce n’est pas très développé ici en Martinique, et c’est dommage car la formule du couchsurfing est attrayante. En tout cas, personnellement je ne suis pas passé à l’acte, mais çà ne saurait tarder.
    Makokot Articles récents…Les combats de coqsMy Profile

  • Reply Mon avis sur Air Bnb : un concept de voyageurs avant tout ! 17 mars 2015 at 15 h 16 min

    […] le savez, je suis adepte du voyage à petits prix et des rencontres, et familiarisée à Couchsurfing depuis quelques années. Quand Air BnB et d’autres sites ont commencé à populariser la location […]

  • Leave a Reply

    CommentLuv badge