Lifestyle

Partir skier avec l’UCPA ?

Je fais partie de ces enfants qui ont eu la chance de skier tous les ans pendant de nombreuses années… et pourtant, je ne réalisais pas ma chance, justement. Pendant longtemps, le ski s’est résumé pour moi à un sport contraignant, chaque année, c’était la même chose, tu as eu ton niveau, tu passes au niveau supérieur. Sauf que j’étais toujours à la traîne par rapport au groupe et je ne « profitais » pas vraiment de ce privilège.

Photo : http://www.courchevel.com/

Ma redécouverte du ski : le « free-style »

J’ai vraiment redécouvert le ski quand je suis ressortie du schéma très scolaire de ce sport, fini les cours de l’école du ski (qui étaient pourtant très bons) et à moi le ski libre. Skier à mon rythme, selon mes envies, j’ai les bases, j’ai même un niveau correct, je me suis arrêtée à la première étoile mais j’aurais pu passer ma deuxième. Mais moi, ce que j’aime dans le ski, c’est justement le freestyle.

Certes, j’aimerais être une très bonne skieuse, enchaîner les bosses, les pistes noires, j’aurais pu apprendre tout ça. Mais en vrai, j’ai commencé à aimer le ski quand j’ai arrêté « d’apprendre » à skier. Du coup, quand j’ai habité deux ans en Auvergne, j’en ai profité au Lioran, dont je vous ai déjà parlé. C’était vraiment chouette ces moments, j’ai passé de bonnes journées, fait des pistes vertes, bleues, noires. J’ai pu skier à mon rythme, c’était l’avantage d’habiter pas loin. Même une de mes amies d’enfance avec qui j’avais beaucoup skié à cette époque m’a dit que je m’étais améliorée.

Le ski aujourd’hui  ? Entre amis ou en « colonie d’adultes » ?

Aujourd’hui, j’ai super envie de repartir au ski pour quelques jours. Genre 4-5 jours, avec des amies, dans un chalet ou quelque chose de ce genre. Il y a souvent de bonnes offres sur Groupon Voyage et quand on peut partir à 4, ça revient pas à si cher que ça. Par exemple, aux 2 Alpes pour 318 euros par personne (base 4 personnes), on peut louer un chalet, avoir le forfait ski + accès gratuit piscine / patinoire pour une semaine.

Mais bon, voilà le problème de l’éternelle célibataire : trouver des gens avec qui partir. Trouver une amie avec qui partir c’est déjà difficile car tout le monde n’a pas les moyens. En trouver 3, mission impossible. Du coup, j’ai pensé aux séjours d’adultes seule de type UCPA pour le ski alpin, une collègue m’en a parlé. Il y a trois niveaux de séjour de ski chez l’UCPA : Autonome (pas d’encadrement), Evolution + (Encadrement mi-temps) et Passion (encadrement plein temps). La différence de prix n’est pas énorme, pour un séjour de 4 jours, c’est environ 300 en Autonome, 400 en évolution + (qui est celle qui me conviendrait le plus à priori) et Passion.

Sur le papier, ça a l’air pas mal, au moins, pas de souci de « avec qui partir » etc… Mais bon, dans les faits, je me pose deux grosses questions :

Est-ce que je vais me « faire des copains / copines » ? La question de grosse gamine 🙂 Partir seule, ça ne me gène pas, parfois c’est mieux pour faire les choses dont on a vraiment envie. Mais passer tout le séjour seule, j’en ai moins envie.

Le seul séjour organisé que j’ai fait, ça a été pratiquement le cas. C’était en Espagne, j’étais dans la chambre avec trois autres mecs qui étaient potes. J’ai passé du temps avec eux mais au final, j’ai pas réussi à accrocher assez avec quelqu’un en particulier, soit je « suivais », soit je restais seule, en quelque sorte.

Et est-ce que les gens sont sympas entre eux ? Oui, parce qu’en dehors du côté « se faire des potes », est-ce que les gens sont solidaires pendant les cours ? Si je galère à un moment, que je tombe, qu’il y a un souci, est-ce que je vais être perçue comme un boulet ou au contraire, les gens sont là aussi pour se soutenir.

Je sais que ça fait un peu débile comme ça, grosse flippée, mais quelque part, je connais mes atouts comme mes limites, surtout en situation de groupe. Je sais que je suis la fille pas collante, à qui ça ne dérangera pas de dire « j’en peux plus, je suis crevée, je vais boire un chocolat pendant les deux heures de cours qui restent, je vous retrouve après », de tester des pistes que je ne connais pas ou de parler à des gens de tous horizons. Mais je sais aussi que je ne vais pas me sentir bien si je ne suis pas épaulée un minimum quand il y a une difficulté, et que je ne vais pas totalement profiter du séjour si je n’accroche avec personne, que je n’ai pas vraiment de complicité avec qui que ce soit.

Vous êtes déjà partis avec l’UCPA ou un autre organisme pour ces séjours adultes ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

7 Comments

  • Reply Hélène 6 janvier 2013 at 21 h 33 min

    Moi je te dis : vu que tu as tellement envie d’aller au ski, ça a l’air d’être le bon plan !

    • Reply Mali 6 janvier 2013 at 22 h 38 min

      Ouip faut que je fasse assez d’économies au passage et je me déciderai peut-être :p

  • Reply Une Porte Sur Deux Continents 7 janvier 2013 at 5 h 04 min

    Même si je vis dans un pays de neige, je n’ai pas fait trop de ski jusqu’à présent, mais tu me donnes envie de changer mes habitudes !

    • Reply Mali 7 janvier 2013 at 15 h 26 min

      Il faut en profiter alors ! 🙂

  • Reply carambar 7 janvier 2013 at 21 h 11 min

    J’ai vu cet article sur HC ça m’a tout de suite interpellé. Je suis partie à l’ucpa pour la première fois au ski à 18 ans pendant une semaine, cours à temps plein et chambre de 4 filles. Lors du premier cours ils font des groupes de niveau après avoir regardé à plusieurs moniteurs le niveau et la vitesse de chacun sur les pistes (tu peux demander à descendre de groupe si tu trouves qu’ils ont vu trop haut et que tu veux y aller tranquille). Les cours à temps plein occupent beaucoup, nous étions une petite dizaine par cours il y a toujours qqn avec qui tu peux échanger. Une des filles (qui était partie avec une amie à elle) qui était dans ma chambre est restée 7 ans après une bonne amie et était par hasard dans le même groupe de ski que moi donc nous avons passé notre semaine à 3. Je suis repartie sur le même système l’année d’après et aucune des personnes de ma chambre ne me plaisait mais j’ai copiné avec des gens de mon groupe donc on passait notre semaine ensemble. Je suis partie 4 ans de suite comme ça toute seule et si la situation se représentait, si je devais choisir une année entre ne pas partir et partir seule à l’ucpa je le repartirais avec plaisir, donc je ne peux que te conseiller de foncer.

    • Reply Mali 7 janvier 2013 at 23 h 13 min

      Hello Carambar ! Je te remercie de ton témoignage super utile, et je suis super contente que du coup tu aies vu mon article grâce à HC 🙂 Tu as l’air d’avoir vécu une chouette expérience, ça fait envie.

  • Reply Skier en été à Ice Mountain : du top et du flop ! | Un pied dans les Nuages 14 août 2013 at 22 h 20 min

    […] année, je n’ai pas pu aller skier même si j’avais envisager de faire du ski à L’UCPA. Du coup, quand ma soeurette m’a demandé ce que je voulais pour mon anniversaire, j’ai […]

  • Leave a Reply

    CommentLuv badge