Browsing Tag

amsterdam en deux jours

Citytrips ?, Destinations, Envie de..., Voyager sans voiture

Un pied à Amsterdam : 24 heures de douceur

Amsterdam, depuis le temps que j’entendais parler de toi… Tu n’étais pas si éloignée de moi pourtant, à peine quelques heures en train, mais la rencontre ne s’était jamais produite. Jusqu’à ce mois de novembre, le temps de 24 heures… Le temps d’un premier contact, de premières impressions qui se confirment, juste assez pour me dire que je reviendrai te visiter, aux beaux jours, pour plus de douceur.

Visiter Amsterdam à pied

A la base, je devais rester à Amsterdam 3 jours, qui se sont finalement transformés en 24 heures, avec une arrivée le jeudi vers 16 heures et un retour le vendredi à 14 heures. Autant dire que je savais que ce séjour serait express, mais ça ne me dérangeait pas. C’est ce qui est bien quand on se rend dans une destination facile d’accès et pas « si chère », on ne se fait pas un drame d’une première visite écourtée car on sait qu’on pourra y revenir. J’avais donc décidé de me laisser un peu porter par ma visite… et accessoirement par The Flying Dutchwoman que je rejoignais dès mon arrivée et que je remercie pour m’avoir fait autant vadrouiller pendant ces deux jours 😀

D’Amsterdam, j’ai vu les canaux, les petites rues, les vélos, les cours secrètes, les péniches, les coffee shops, les vitrines rougeoyantes de ce quartier tout aussi ardent, les passants pressés de pouvoir entrer dans la maison d’Anne Franck, les touristes, les locaux, les gens qui achètent du cannabis, les fumeurs de cannabis…

Des quartiers d’Amsterdam, j’ai rapidement vu De Pijp, celui des « 9 straatjes » et ses magasins, le quartier rouge à voir pour l’ambiance et le « folklore ». Nous nous sommes surtout attardées le long des canaux et dans le Jordaan dont la popularité grandit au fil des articles sur les réseaux sociaux. Un quartier tranquille, pour découvrir Amsterdam tout en douceur, sans se bousculer.

D’Amsterdam, j’ai peu consommé, mais j’ai quand même eu le temps de m’émerveiller devant le cinéma rétro « The Movies », et de faire une pause gourmande chez Toki et Vinnie’s avec The Flying Dutchwoman dont je vous recommande les cityguides sur Amsterdam.

De ce que je n’ai pas vu à Amsterdam, il y a le fameux quartier des musées, le grand « I Amsterdam » devant lequel j’aurais aimé me prendre en photo, les parcs immenses… mais est-ce vraiment si grave pour un premier contact ? (Non)

Alors pourquoi vous en parler quand même, moi qui préfère souvent les articles bien complets ? Peut-être pour vous donner un aperçu d’Amsterdam, un début de réponse à tous ceux qui se demandent si Amsterdam vaut le détour. Pour ma part, je dirais oui, bien sûr, pour les ruelles à n’en plus finir, tout ce qu’il y a à voir et tout ce que j’aurais pu voir. J’y reviendrai je pense, mais aux beaux jours, pour profiter comme il faut des canaux et de ma visite.

Où dormir dans une péniche à Amsterdam ?

Si vous passez une nuit à Amsterdam, il est simple de trouver une péniche dans laquelle dormir pour un tarif autour de 50 euros la petite cabine pour deux personnes. Même si le cadre est souvent rustique, c’est l’occasion de tester un hébergement insolite à Amsterdam à moindre prix, à proximité de la gare ou de nombreux lieux d’intérêt.

  • Mon avis sur le Anna Maria II à Amsterdam

J’avais envie de passer une nuit en péniche à Amsterdam, j’ai donc regardé sur Booking les offres présentes. Niveau prix, ça se joue à quelques euros près, autour de 50 euros, avec petit-déjeuner compris. Pour faire mon choix, je me suis surtout décidée à partir des avis de consommateurs et c’est comme ça que j’ai opté pour le Anna Maria II à Amsterdam, non loin de la gare. Sur place, c’est un peu rustique et surtout exiguë, mais c’est à la hauteur de ce qu’on attend. C’est propre, inhabituel, les autres hôtes étaient respectueux. Petit bémol pour les prises, seulement présentes dans la salle commune qui sert aussi pour le petit-déjeuner.

Pour ma part, j’ai aimé cette expérience, mais je crois que je ne recommencerais pas car je me suis fait mal aux vertèbres à cause du peu de place dans le lit. Je bouge souvent la nuit, et je pense que je me suis cognée en dormant, bref, je m’en suis sortie avec un bon mal de nuque pendant deux jours. Je recommande tout de même le Anna Maria II car sans ça, ça ne m’aurait pas gênée même s’il y a peu de place, on est pas dans un paquebot, c’est normal 😉

Comment aller à Amsterdam sans voiture ?

 

Pour voyager à Amsterdam sans voiture, c’est assez simple ! A l’aller, j’ai pris le bus depuis Lille jusque Amsterdam avec la compagnie Flixbus, pour un prix plus que raisonnable de quelques dizaines d’euros. Le trajet est de quelques heures, on part de Lille Europe et on arrive à la gare de Sloterdijk. De là, vous devez prendre un ticket sur une borne jaune et vous pouvez prendre le premier train qui va vers le « Centrum ».

Pour le retour, j’ai pris un Thalys, plus cher mais plus rapide et confort, comme je n’étais là que 24 heures. Ici, le Thalys partait de la gare centrale pour la gare de Lille Europe. De manière générale, Amsterdam est facilement visitable en transports et sur place, c’est le règne du tout-vélo, c’est donc une destination 100% #TeamSansVoiture.

 

Et vous, Amsterdam, vous avez adoré / detesté / pas encore visité mais ça ne saurait tarder ?

Rendez-vous sur Hellocoton !