Browsing Tag

critique la vie révée de walter mitty

Lifestyle

La vie rêvée de Walter Mitty : réveillez le Walter Mitty qui sommeille en vous !

Après vous avoir parlé de La Reine des Neiges et des références à la Norvège qu’on peut y trouver, j’ai eu envie de vous donner mon avis sur un des films qui a sûrement fait le plus parlé de lui en ce début d’année : La vie rêvée de Walter Mitty.

Synopsis : Walter Mitty est un employé de bureau tout ce qu’il y a de plus banal, les cheveux grisonnants, installé dans un son quotidien de responsable du développement des pellicules d’un grand magazine. Mais Walter Mitty est aussi un idéaliste, qui affronte les problèmes en rêvant sa vie et s’imagine en aventurier prêt à braver tous les dangers.

Son quotidien est bouleversé lorsqu’il ne parvient pas à mettre la main sur un négatif qui lui permettra de réaliser la dernière couverture du magazine Life. Persuadé que l’auteur de la photographie, le célèbre Sean O’Connell, possède son précieux sésame, il décide de partir à sa recherche… une aventure qui va le mener au Groenland, en Islande, et dans des endroits extraordinaires.

Un film qui donne indéniablement envie de voyager

Si le film « La vie rêvée de Walter Mitty » rencontre tellement de succès, c’est bien parce qu’il met en scène des paysages extraordinaires : du Groenland à l’Islande, en passant par l’Afghanistan, le film évolue dans un rêve grandeur nature. Bien sûr, je n’ai pu que fondre devant les scènes tournées en Islande, qui m’ont fait penser à plusieurs reprises « Bon sang, il faut absolument que je retourne en Islande ».

Même si je pensais que nous allions voyager un peu plus dans le film – je m’attendais vraiment à plus d’explorations – ce film a vraiment le sens des beaux paysages et quelque chose me dit qu’on va voir arriver en Islande cet été une paire de touristes venus pour voir « les paysages de Walter Mitty ». Ce que j’ai aimé également, c’est qu’il ne tombe pas dans la facilité des « scènes idylliques » mais il fait la part belle aux grands espaces sauvages et nous plonge dans une quiétude agréable. La réalisation est vraiment de qualité, la présence d’effets, que ce soit sous la forme de « messages cachés » intégrés au paysage, ou de retranscription du journal de Walter, j’apprécie le soin qui a été apporté à ce film.

C’est vraiment un film magnifique, qui donne envie lorsqu’on finit de le visionner de lâcher un « allons-y, partons, explorons ». Je pense qu’on a besoin de ce genre de films pour se rappeler que l’aventure n’attend que nous pour se lancer, pour nous secouer un peu le cerveau et nous rappeler la part de nous qui ne demande qu’à bouleverser tous ses repères. Parce qu’au final, je me dis qu’on est nombreux à avoir une part de Walter Mitty en nous, cette part de nous-même qui rêve sa vie plutôt que de vivre ses rêves, qui s’englue dans un quotidien banal mais qui pourrait aussi bien basculer dans une aventure incroyable sans le réaliser.

Alors bien sûr, mon côté Walter Mitty va retourner sagement au travail aujourd’hui tout en rêvant de ce voyage en Islande qu’elle a envie de se refaire et en imaginant des scénarios tous plus dingues les uns que les autres qui me feraient tomber sur le prince charmant. Mais ce film a eu le mérite de me rappeler de combien il était facile de se laisser prendre par une aventure, de tout laisser sans difficultés pour vivre l’instant présent. Combien il sera facile de me lancer quand je serai prête, à la manière d’un Walter qui attend de se faire licencier et de voir sa vie bouleverser pour tout envoyer valser.

Une histoire et des personnages attachants

Bien sûr, ce film marque aussi le retour de Ben Stiller… et je dois dire que je suis bluffée. Bien sûr, on voit qu’il a pris de l’âge… mais il n’a rien perdu en talent. Au contraire, on est pris entre  le Ben Stiller qu’on a toujours connu pour son grand talent de comique et d’acteur et un acteur qui semble avoir pris en maturité autant qu’il a pris en âge. On retrouve son côté comique dans les nombreuses situations dans lesquelles Walter se retrouve tellement à côté de la plaque qu’il se met tout seul dans ses embrouilles dont il va devoir se sortir tant bien que mal.

Sean Penn est parfait en photographe aventurier, même s’il est davantage un « guide spirituel » durant le film qu’un personnage à part entière je trouve, les scènes dans lesquelles il intervient sont très bien faites. A ses côtés, l’actrice Kristen Wiig incarne Cheryl, une collègue dont Walter Mitty est amoureux et joue bien les seconds rôles.

Enfin, j’ai beaucoup aimé la manière dont l’histoire se déroule et dont les événements sont structurés, on se laisse emporter dans la quête de Walter Mitty avec ses hauts et ses bas. Et c’est aussi ce qui se passe pour la manière dont les personnages interviennent autour de Walter Mitty, Cheryl résume bien ce qu’on ressent lorsqu’on voit ce film par une phrase :

J’adore les mystères, on pense que ça colle pas, et finalement tout prend son sens

Est-ce que « La vie rêvée de Walter Mitty » est LE film à voir ? Pour moi, ce n’est pas « le film à ne pas manquer » dans le sens ou il n’est pas non plus bouleversant. Au niveau émotionnel, il ne vaut pas un « Into the wild » par exemple qui vous pète littéralement le cerveau en quinze morceaux tout autant qu’il vous fait voyager. Mais c’est un film inspirant et à voir, aussi bien pour le plaisir de retrouver un Ben Stiller au top que pour ses magnifiques paysages et l’aventure dans laquelle on se laisse embarquer très facilement.

Alors, vous vous sentez prêts à réveiller le Walter Mitty qui sommeille en vous ? ^^

Bande annonce à voir ici – En salles

Rendez-vous sur Hellocoton !