Browsing Tag

que faire en islande

Côte Sud, Envie de..., Islande, mon amour, Le Cercle d'Or, Randonnées ?, Road-trip ?, Visiter Reykjavík

Un road-trip sur la Côte Sud de l’Islande : attention les yeux !

Avant toute chose, notez-le : vous allez rater des choses à voir en Islande. Vous aurez beau avoir tout programmé, minuté, vous passerez à côté de beaux paysages. A cause d’une adresse mal notée, d’une erreur de nom, d’un chemin qui semble trop long, de la fatigue ou encore d’un imprévu.

A deux reprises, j’ai programmé notre road-trip sur la côte sud de l’Islande en 4 à 5 jours. J’avais noté beaucoup de choses la première fois. Encore plus la seconde fois. J’ai pu découvrir de nouveaux points à voir. Et j’en ai encore manqué. C’est comme ça, dans l’effervescence du moment, on doit parfois faire des choix ou on fait des erreurs… et ça donne juste encore plus envie de revenir.

Quoi qu’il en soit, pour en manquer le moins possible, encore faut-il connaître les incontournables à voir sur la Côte Sud de l’Islande. C’est pour ça que j’ai eu envie de vous faire une liste de 30 choses à voir sur la Côte Sud de l’Islande, à partir de tout ce que j’avais repéré, par localisation pour que ce soit plus simple. Pour que vous puissiez vraiment piocher parmi tous les lieux d’intérêts sur la Côte Sud de l’Islande pour faire votre programme et bien sûr, il y a mon avis personnel pour chaque point 😉

Si vous faites un road-trip de 3 jours en Islande

Si vous n’avez que trois jours en Islande, vous ne pourrez pas forcément trop vous éloigner de la capitale et il va être difficile d’aller jusqu’au Jokulsarlon. Cependant, vous verrez, il y a un paquet de choses à voir sur la Côte Sud de l’Islande en trois jours.

A voir aux alentours de Reykjavík

road trip péninsule reykjanes

  • La péninsule de reykjanes 

Lorsque vous arrivez en Islande, c’est la première chose que vous allez voir de l’Islande lors de votre road-trip : la Péninsule de Reykjanes.  Faut-il ou non visiter la Péninsule, qui est souvent sous-estimée ? Pour ma part, j’avais noté pas mal de choses à voir à la Péninsule de Reykjanes : le phare de Gardur, Hafnir, Grindavik … Je n’en ai finalement vu que la zone géothermique de Krysuvik et Seltun dont j’ai beaucoup aimé le côté sauvage et  Krisuvikberg (où j’ai cherché à voir en vain des macareux).

L’article à lire : Un road-trip sur la Péninsule de reykjanes

Faut-il aller au Blue Lagoon ?

C’est le lieu à voir de la Péninsule ! Pour moi, bien sûr, il y a mieux et moins touristique comme expérience à faire en Islande, mais c’est néanmoins une belle manière de commencer son voyage en Islande. J’aurais aimé vivre ça en hiver, pourquoi pas à la tombée de la nuit, je pense que ça peut avoir quelque chose de magique et de plus calme. En résumé, ça coûte cher, il y a du monde, mais le Blue Lagoon fait partie de ces incontournables en Islande que vous pourriez regretter d’avoir manqué (ça avait été le cas à mon premier voyage).

Durée : une demi-journée à un jour

  • Hveragerði et la « Vallée des Fumées » Reykjaðalur

Hot rivers in cold temperatures ☀️❄️

Une publication partagée par Martha Leplae-Arthur (@martha.leplae.arthur) le

Je regrette de ne pas avoir eu le temps de faire cette randonnée de 1h30 qui part des serres de Hveragerði et qui finit par une baignade dans l’un des fameux « hot pots » – sources chaudes naturelles – d’Islande. Attention, l’eau peut atteindre les 100 degrés donc ne vous baignez pas n’importe où et repérez plutôt où les gens se baignent.

Durée : une demi-journée

Que voir aux alentours du Cercle d’Or ?

  • Voir le Cercle d’Or 

Il a bien sûr le Cercle d’Or à voir lors de votre road-trip sur la Côte Sud en Islande avec le parc national de Thingvellir (première étape en arrivant de Reykjavík en général), la zone géothermique de Geysir et la cascade de Gullfoss.

L’article à lire : Que voir au Cercle d’Or ?

Durée : une demi-journée à un jour

  • Brúarfoss

Une cascade que je regrette d’avoir manqué ! Il faut faire un peu de recherches pour y arriver, mais la vue en vaut la peine avec une cascade aux eaux bleuâtres ! Malheureusement, il faut bien se repérer car elle n’est pas du tout signalée donc vous pouvez facilement la manquer, repérez-là bien entre autres grâce à cet itinéraire.

  • Kerið

Un cratère rempli par un lac turquoise, à voir au moins une fois même si l’entrée est payante et que je trouve qu’il perd un peu de son charme car très touristique. D’autant plus que ça fait un détour pour aller au Cercle d’or et qui fait perdre pas mal de temps je trouve.

  • Laugarvatn Fontana

3°C

Une publication partagée par Ger/ 17 summers/🌎🌞 (@charlotte_gs_) le

Une alternative plus authentique et moins touristique au Blue Lagoon, mais forcément un brin moins grandiose 😉

  •  Gljufurleitarfoss et Búðarhálsfoss

Gljúfurleitarfoss #Gljúfurleitarfoss #iceland

Une publication partagée par Umberto Carlo Corti 🇮🇹 (@cortiumberto) le

Deux belles cascades à voir à côté de Hella, si vous avez un peu de temps ! L’avantage, c’est qu’elles ne sont pas très connues (moi-même, je ne les connaissais pas avant de faire des recherches poussées), vous échapperez donc très probablement aux touristes. Pour vous y rendre, suivez ces instructions.

  • Haifoss et Gjain

Non loin, les deux cascades de Haifoss et Gjain sont des petites merveilles (que je n’ai pas non plus pu voir). En tout cas, si vous voulez faire un road-trip au Sud de l’Islande en dehors des sentiers battus, le coin est tout indiqué ! A lire ces deux articles pour l’itinéraire : ici et ici.

Que faire pour un itinéraire pour un road-trip de 3 jours en Islande ?

  1. La péninsule de Reykjanes
  2. Reykjavík
  3. Le Cercle d’Or et les cascades aux alentours
  4. Tenter la chasse aux aurores boréales en hiver en optant pour un hébergement en village

Itinéraire alternatif : 1 jour Reykjavík + Reykjanes, 1 jour péninsule de Snaefellsnes (qui vaut grave le coup), 1 jour Cercle d’Or

Pour un road-trip de 5 jours à une semaine en Islande

Pour un premier voyage en Islande, c’est généralement la durée choisie. C’est la durée que j’ai choisi lors de mes deux voyages, à un jour près.

Un road-trip jusque la Côte Sud Est de l’Islande

  • Seljalandsfoss

Ma cascade préférée en Islande ! C’est d’ailleurs la seule derrière laquelle on peut passer et elle vaut carrément le coup. Ne pas manquer la cascade cachée derrière les rochers en marchant côté gauche de la cascade.

L’article à lire : La cascade de Seljalandsfoss

  •  Landmannalaugar


Un des treks les plus connus d’Islande, que j’aimerais d’ailleurs faire un jour ! Attention, je vous le préconise davantage pour un road-trip de plus d’une semaine.

  • Seljavallalaug 

The beautiful #Seljavallalaug pool. Photo by @legendofmicah

Une publication partagée par Guide to Iceland (@guidetoiceland) le


Une piscine « secrète » en Islande à côté de Skogafoss, enfin pas si secrète que ça, mais il ne faut pas avoir peur de se salir pour y accéder. Et en plus, vous le verrez, le lieu peut sembler un peu vétuste car le bassin est ancien, mais l’authenticité est bien présente. L’itinéraire est ici.

  • Skogafoss

Une cascade à côté de laquelle j’ai campé car il y a un camping juste à son pied ! Au deuxième voyage, on avait aussi dormi dans une guesthouse à Skogafoss, et mangé à l’auberge de jeunesse. Bon à savoir : sur la droite, un chemin de randonnée permet de marcher juste au-dessus de la cascade, et également de randonner de cascade en cascade (mais l’itinéraire est d’une bonne journée, renseignez-vous avant).

  • Le champ de lave d’Eldhraun

Magnifiques à voir, bien qu’ils aient un peu trop gagné en popularité, ils font le charme de la côté et sont le reste des éruptions qui ont marqué le pays.

L’article à lire : la carte des lieux hantés en Islande

  • L’épave du DC3

A week ago there were no Sunday Blues #Iceland #DC3 #blackstonebeach

Une publication partagée par Jason Welsh (@jmbwelsh) le


Encore un lieu victime de son succès ! Pour y accéder, vous devrez vous garer et marcher dans le Sólheimasandur. Attention, je vous déconseille d’y aller la nuit tombant, un touriste s’y est fait renversé par une voiture l’an dernier car non visible. L’itinéraire est ici.

  • Kirkjubaerklautur & Systrafoss

Sur la route vers Jokulsarlon, vous trouverez Kirkjubaerklaustur et ses colonnes de basaltes enterrées et la double cascade de Systrafoss. On a un peu galéré pour trouver l’un et l’autre, les deux cascades sont planquées dans le village et les colonnes sont dans un grand champ sans beaucoup d’indication. Clairement, c’est le GPS qui nous a vraiment permis de les retrouver.

  • Fjaðrárgljúfur

Un magnifique canyon qu’on a cherché… en vain ! En fait, le canyon est facile à trouver en se repérant sur la carte, mais on a eu un peu peur en voyant l’état de la route qui montait car elle est vraiment accidentée. Si vous n’avez pas de 4×4, il y a quand même de sacrés cailloux même si ce n’est pas une F-road. Néanmoins, on aurait du insister un peu parce que du coup on a loupé ça…

  • Vik & Reynifsjara

Après l’effort, le réconfort, marcher dans le sable de Vik, salvateur pour nos pieds !

La fameuse plage de sable noir, ses macareux, sa vie sauvage, les colonnes de basalte… c’est splendide à voir, mais attention sur la plage car les vagues sont vraiment dangereuses et ici aussi, des touristes décèdent chaque année par imprudence.

  • Skaftafell

Non seulement un glacier, mais aussi une réserve naturelle. On aurait aimé y rester plus longtemps pour faire la randonnée jusqu’à la cascade en intérieur et d’autres qui sont bien expliquées en bas, mais ça demanderait la demi-journée.

  • Le cap d’Ingólfshöfði

Who’d be your #puffin partner? ❤️

Une publication partagée par Ko Chuan Yang (@ko.away) le

Attention car il n’est accessible qu’en marée basse et avec excursions de mi-mai à mi-août, mais c’est l’endroit idéal pour voir les macareux dans le Sud de l’Islande ! Lire cet article pour les détails.

  • Jokulsarlon & Fjallsarlon 

Même si le Jokulsarlon est loin, c’était pour moi une étape à faire incontournable ! C’est tellement impressionnant de voir tous ces glaciers et icebergs, cette mer agitée, et les phoques qui remontent le courant… Pour plus de calme, juste avant le Jokulsarlon, il y a le Fjallsarlon, moins impressionnant mais beaucoup plus calme.

  • La grotte de glace du Vatnajokull

Une activité à faire en Islande, mais cela a un sacré coût, plus de 150 euros ! Les grottes de glace ne sont pas à visiter sans guide, elles sont très dangereuses et bougent constamment. Ce n’est pas interdit d’y aller sans guide, mais est-ce que l’économie de l’excursion est plus important que votre vie ? La réponse est ici (en anglais).

Que faire pour un road-trip de 5 jours en Islande ?

  1. Péninsule de Reykjanes
  2. Reykjavík
  3. Cercle d’Or et alentours
  4. Seljalandsfoss & Skogafoss
  5. Skaftafell
  6. Le Jokulsarlon

Les autres points sont en option selon ce que vous préférez voir et faire.

Voilà, c’est fini pour ce très long article mais j’espère vous avoir donné un maximum d’informations. N’hésitez-pas à me dire si vous voyez d’autres choses à voir sur la Côte Sud et quels sont vos lieux préférés en commentaire !

Autres articles à lire

Organiser son road-trip en Islande 

Que faire à Reykjavík ? 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Envie de..., Islande, mon amour, Péninsule Snaefellsness, Randonnées ?, Road-trip ?

La péninsule de Snaefellsness : l’oubliée de l’Islande ?

La péninsule de Snaefellsness restera probablement LA découverte de mon voyage en Islande en 2016. A 2h30 de route de Reykjavík, aller à Snaefellsness, c’est faire le plein d’étendues sauvages, de plages, de fjords, de merveilles de la nature et même de phoques ! Mais alors pourquoi parler « d’oubliée de l’Islande » ? Peut-être parce que malgré sa beauté, cette péninsule me semble souvent oubliée de ceux qui ne restent que quelques jours en Islande. A tort, bien sûr…arnarstapi-peninsule-snaefellsness-islande

Pourquoi à tort ? Parce que finalement, la Péninsule de Snaefellsness, ce n’est pas « si » loin de la capitale islandaise. Bon, ça ne reste pas « la porte à côté », mais c’est aussi une route bordée de reliefs, avec des paysages de folie, un vrai aperçu de l’Islande sauvage. La plus belle image de cette route restera dans ma tête, mais je me rappelle encore cette vision lorsque, à l’arrivée d’une côte, la route descendante s’est ouverte sur un panorama à 360 degrés aux multiples reliefs qui donnaient l’impression de débarquer dans un autre monde. C’est malheureusement aussi ce moment qu’avait choisi une voiture de police pour rouler derrière nous 😉

roadtrip-islande-peninsule-snaefellsness

SAMSUNG CAMERA PICTURES

peninsule-snaefelsness

Que faire et voir à la péninsule de Snaefellsness ?

En plus de ne pas être si éloignée de la capitale islandaise, Snaefellsness regorge aussi d’endroits sublimes ! Pour ma part, j’avais repéré un grand nombre de lieux à voir sur la péninsule (sur la carte ci-dessous fait sur Paint, autant pour l’effet design^^), mais le mauvais temps aidant et le timing (nous n’avions qu’une journée) ont fait que nous n’en avons pas visité la moitié.

itinéraire snaefellsness

  • La plage d’Ytri Tunga : voir les phoques à Snaefellsness

plage-phoques-ytri-tunga

Premier arrêt : la plage d’Ytri Tunga. Sur la route, nous repérons la pancarte pour s’y garer, mais nous aurions pu facilement ne pas la voir. Ce qui nous amène sur cette plage somme toute très sauvage ? Sa colonie de phoques ! Il est en effet possible d’observer les phoques à Ytri Tunga et nous espérons être chanceux.

plage-ytri-tunga phoques-snaefellsness-islande

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Verdict ? A peine arrivés aux abords de la plage, je repère un rocher qui bouge. Qui est en fait un phoque affalé sur un rocher, hiiiii ! Et peu à peu, on remarque qu’ils sont nombreux à se reposer sur les rochers, avec des plus ou moins gris. On marche sur les pierres glissantes en silence pour ne pas les effrayer et approcher, mais en vrai, j’en sauterais de joie si je le pouvais 🙂

phoques-ytri-tunga

Un phoque qui n’arrêtait pas de me regarder <3

phoque-a-ytri-tunga

Le phoque affalé sur le rocher, repéré de loin

phoques-snaefellsness

Mauvaise photo mais on voit bien qu’ils étaient nombreux !

  • Búðir et l’église noire de Búðarkirkja

Une curiosité que nous rêvions de voir ! Il est malheureusement assez difficile de se balader tranquillement sur les lieux car il y a de nombreux cars de touristes qui s’y arrêtent. Aujourd’hui, l’église appartient au Musée National d’Islande.

que-voir-a-snaefellsness eglise-noire-islande eglise-budir-snaefellsness cimetiere-islandais-budir

  • La faille de Rauðfeldsgjá

Impossible de la rater, elle se voit depuis la route ! Depuis la route, vous pouvez ainsi voir la montagne s’ouvrir en deux pour former une faille dans laquelle il est possible de rentrer après une petite montée (et en plus ça donne une belle vue sur la plage). On a remonté un peu le ruisseau mais je me demande encore jusqu’à où on aurait pu continuer sans être bloqués 🙂

gorge-raudfeldsgja plages-snaefellsness

SAMSUNG CAMERA PICTURES

raudfeldsgja-gorge

  • Le port d’Arnarstapi

Bien décidés à se diriger vers Hellnar, nous nous arrêtons en route au petit port d’Arnarstapi. C’est là que je prendrais une des photos que je préfère, celle de cette petite maison à flanc de falaise. Considéré comme un lieu saint, c’est aussi un village typique très mignon !

port-arnarstapi-islande arnarstapi-peninsule-snaefellsness-islande

De là, nous avons souhaité nous diriger vers la randonnée pour mener au port d’Hellnar… mais l’heure tournait, et la pluie continuait de tomber, on a donc laissé tomber pour se diriger vers le Nord de la Péninsule de Snaefellsness pour retrouver Kirkjufell.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

  • Le « mensonge » derrière Kirkjufell

olafsvik-peninsule-snaefellsnes

Après un arrêt express à Olafsvik pour prendre un goûter, nous continuons la route vers la magnifique Kirkjufell, vous savez, cette montagne qui est très médiatisée en ce moment.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Alors là, vous êtes probablement en train de vous demander où est le mensonge ? Le mensonge, c’est qu’en arrivant à Kirkjufell, je pensais tomber directement sur la vue ci-dessus. Genre arriver côté cascade, avec la montagne qui me fait face, comme beaucoup d’autres je pense. Sauf que… en fait, on arrive de la petite route qui passe ENTRE la montagne et la cascade. Oui, d’un côté vous avez Kirkjufell, de l’autre la cascade, et il faut monter un peu pour trouver LE bon angle qui donnera cette impression d’arriver d’abord devant la cascade.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Le point de vue duquel il faut prendre « la » photo

Sur le coup, j’avoue avoir été un peu déçue et j’ai trouvé que finalement, les photos qu’on voit ne reflètent pas la réalité. Quand on regarde les photos, on se dit que ça a l’air féerique mais j’ai trouvé Seljalandsfoss bien plus féerique comme endroit. Après, c’était peut-être la faute au temps ou à la fatigue ?

  • Les endroits que nous n’avons pas pu voir

itinéraire snaefellsness

Si vous vous en rappelez bien, il y avait 10 choses à voir sur la péninsule de Snaefellsness sur ma carte (ci-dessus)… et nous n’en avons vu que 5. La faute à un timing serré et aussi à la pluie qui n’arrêtait pas de tomber, c’était vraiment la journée la moins bonne niveau météo. Mais si vous préparez un voyage en Islande et que vous faites votre programme pour Snaefellsness, quelques petites infos sur les autres points d’intérêts :

Point 4 – La randonnée vers Hellnar depuis Arnarstapi : une ballade le long du littoral (environ 2 heures aller-retour), à faire de préférence par temps sec. A voir : l’arche de Hellnar, l’arche Gatklettur, Baðstofa…

Point 5 – Dritvik et sa plage de galets noirs Djúpalónssandur : pour ceux qui ont envie de voir une plage de sable noir sans les touristes ! N’hésitez-pas à vous promener dans le coin et à emprunter le sentier au-dessus des falaises pour en prendre plein les yeux.

Point 8 – Les champs de lave de Berserkjahraun : Si vous avez envie de rouler dans les champs de lave 😉

Point 9 – Stykkisholmur : la ville qui a servi de décor à « La vie rêvée de Walter Mitty », une ville typique d’Islande ! Au passage, si vous en avez l’occasion, découvrez le Mont Helgafell.

Point 10 – Les sources chaudes à Snaefellsness : Il y en a deux ! Rauðamelslaug et Landbrotalaug (cliquez sur les liens pour trouver les indications et coordonnées exactes).

Pour en savoir plus sur quoi faire à Snaefellsness, consultez aussi les articles de Voyage IslandeWild Birds Collective, Cécile Ailleurs et Leaf Blog. Pour ma part, en tout cas, j’ai adoré cette étape de notre voyage, mais clairement, au moins 2 jours auraient été nécessaires pour vraiment bien visiter Snaefellsness ! Et surtout, du beau temps de préférence, car c’est vrai que ce n’est pas pareil avec pluie et vent. Mais même si ça a bien chargé notre programme, je ne regrette pas cette découverte et elle m’a donné envie d’y retourner, mais aussi de monter plus loin vers les Fjords de l’Ouest 🙂

Carnet de route Islande – Les articles sur mon road trip d’une semaine en Islande

 

Rendez-vous sur Hellocoton !