Browsing Tag

voyager sans voiture

Auvergne, Destinations, Envie de..., Randonnées ?, Voyager en France, Voyager sans voiture

Visiter l’Auvergne sans voiture : direction le Puy-de-Dôme

Aujourd’hui, pour l’anniversaire #EnFranceAussi, j’ai eu envie de vous parler d’une randonnée que j’ai beaucoup aimé faire en Auvergne : l’ascension du Puy-de-dôme puis la descente vers le Puy Pariou jusqu’au Col des Goules. Non seulement, c’est une randonnée qui se fait sans voiture en Auvergne, mais en plus, c’est une randonnée idéale pour tous car très accessible.

Quand on habite à Clermont-Ferrand, le Puy de Dôme, c’est ce volcan qui vous accompagne tout au long de l’année. Durant mes deux années sur place, j’adorais l’admirer ou tomber dessus par hasard, par n’importe quelle saison. Oui, je trouve ça extraordinaire, cette vue sur un volcan qui existe depuis 11 000 ans et qui existera bien encore après nous…  Aussi, ce n’est pas étonnant qu’une de mes randonnées préférées autour de Clermont-Ferrand soit l’ascension du Puy de Dôme, mais en redescendant vers le Puy Pariou et la Chaîne des Puys pour profiter de vues nature et s’éloigner de la foule qui se presse souvent au sommet de ce volcan emblématique.

Comment randonner sans voiture de Clermont-Ferrand au Puy de Dôme ?

Lorsque j’ai gagné un week-end à Clermont-Ferrand grâce au parc Vulcania, j’ai eu tout de suite envie de refaire cette randonnée qui permettait de combiner marche dans les volcans et visite de ce parc d’attractions unique. C’est donc par une belle journée que j’ai emmené Touristissimo avec moi, direction la Navette du Panoramique des Dômes.

La navette du Panoramique des Dômes vous permet de venir sans voiture au Puy de Dome depuis Clermont-Ferrand du 7 avril au 4 novembre 2018 pour 1.50 euros. C’est une navette très pratique pour randonner dans la Chaîne des Puys sans voiture.

Une fois arrivées au pied du Puy de Dôme, nous pouvions randonner jusqu’au sommet à pied (45min/1h, 350 m de dénivelé par le chemin des Muletiers = niveau accessible mais ça grimpe en continu) ou tester le Panoramique des Dômes. Le Panoramique permet de monter au sommet du Puy-de-dôme en train sans avoir à faire d’efforts. C’est l’option que nous avons choisi car ce n’était pas encore en fonctionnement quand j’y habitais et je confirme : pratique et tranquille.

Une fois là-haut, c’est une splendeur. Vraiment, l’ascension du Puy de Dôme est l’une des plus belles randonnées à faire dans le Puy-de-dôme pour moi. Du sommet, on peut admirer toute la Chaîne des Puys, le magnifique Puy Pariou (volcan de la pub Volvic), Vulcania, Clermont-Ferrand… Différents sentiers permettent d’explorer les ruines romaines au sommet, les différentes vues, la nature. C’est une splendeur, par toutes les saisons, comme vous pouvez le voir dans cet article sur mon ascension du Puy de Dôme à pied en hiver.

Direction ensuite le Sentier des Chèvres qui permet de descendre vers les volcans… Même après avoir randonné en Islande, je peux vous le dire, les volcans d’Auvergne méritent le(s) détour(s) ! Après un escalier long comme mes envies voyage pour 2018, nous empruntons de nombreux passages dans les bois et profitons des couleurs de l’automne en Auvergne. Il y a peu de balisage rando, mais cela reste simple, il suffit de suivre le chemin qui descend. Si besoin de plus d’infos, cliquez ici.

Le chemin se dégage enfin, d’un côté nous avons le Puy de Dôme, de l’autre le fameux Puy Pariou que l’on voit sur les bouteilles Volvic. Malheureusement, lorsqu’on y arrive, il est déjà tard et nous devons ensuite aller au Parc Vulcania, on décide donc de ne pas faire l’ascension / descente dans le cratère, et on tourne donc à droite pour aller vers le Parking des Goules.

Direction le parc Vulcania, le parc des volcans d’Auvergne et d’ailleurs

Arrivées au Col des Goules, nous avons fait du stop pour aller jusqu’au parc Vulcania (5 minutes en voiture, 20/25 minutes à pied) pour gagner du temps. Ce parc d’attractions est un parc unique que j’aime beaucoup, car il est entièrement consacré aux volcans, il fêtait ses 15 ans en 2017 !

J’ai emmené plusieurs fois es gens au parc et à chaque fois, leur avis sur Vulcania était unanime : un lieu agréable, pédagogique et divertissant qui permet d’apprendre et de s’amuser. Pour ma part, j’y suis allée 4 fois et je ne m’en lasse pas, c’est toujours fascinant de découvrir tout ça et il y a quelques attractions à sensations, dont ma préférée est le réveil des Géants d’Auvergne qui simule le réveil de volcans en Auvergne de différents types (explosif et effusif) et Dragon ride qui nous emmène sur le dos d’un dragon à la rencontre des mythes liés aux volcans.

Cette journée était parfaite, et ce week-end aussi… et j’ai trouvé ça chouette de découvrir l’offre séjour Vulcania qui permet de payer moins cher son hébergement car la deuxième nuit est offerte, ainsi que l’entrée Vulcania. De notre côté, on a décidé de dormir à l’hôtel Océania car il était en plein centre et en plus, il avait un jacuzzi / sauna top pour se relaxer après une journée de randonnée 🙂

Alors, ça vous donne envie d’une petite randonnée en Auvergne ? Parce que moi, en relisant, oui !! Et ça tombe bien, parce que dans le cadre de l’anniversaire #EnFranceAussi, je vous permets de gagner deux guides sur l’Auvergne… Pour cela, il vous suffit de commenter cet article et sur cette publication sur la page #EnFranceAussi. N’hésitez-pas à passer chez Sylvie aussi qui a publié son article hier et chez Fish & Child qui a publié après moi, il y a de jolies choses à gagner 🙂

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Blogtrips, Destinations, Envie de..., Mes bons plans, Voyager en France, Voyager sans voiture

Une journée à Groix, l’île sans voiture

Lorsque j’ai commencé à organiser mon week-end #EnBretagneSansMaVoiture à Lorient, je suis tout de suite tombée sous le charme de l’île de Groix. Située dans les environs de Lorient, à 45 minutes en bateau, cette île sans voiture (ou presque) offre des magnifiques criques et plages à découvrir. Impossible pour moi de passer à côté de tant de merveilles ! Résumé d’une journée en vélo à Groix, entre surprises, gentils chats, et jolies plages.

Il est midi quand j’arrive à Groix après la traversée avec la Compagnie Océane, dans un bateau bien rempli mais pas encore trop surpeuplé. Après un passage à Coconuts Location juste à l’arrivée au port Tudy, je m’élance en vélo électrique, émerveillée par le beau temps.

Mon incontournable à Groix : la crique de Poulziorec

Après avoir mangé au restaurant, mon premier objectif : Poulziorec ou « Tahiti Beach », une crique aux eaux turquoise et au sable blanc. Toutes les photos que j’ai vu de l’endroit me font rêver, c’est le point le plus lointain que je souhaite atteindre et je ne prévois pas de traîner… Mais c’est sans compter tous les petits trésors sur lesquels je tombe. Ici, un parking vélos atypique. Là, un menhir signalé. Là, encore un autre menhir. Je ne résiste pas à l’envie de découvrir, fureter, m’émerveiller.

L’heure est déjà bien avancée lorsque j’arrive à hauteur d’une pancarte qui me signale Plouziorec. J’ai déposé mon vélo à l’entrée du chemin et j’ai bien fait, car après il aurait encombré le passage. De loin, je vois la crique. Magnifique. Je presse le pas.

Lorsque j’arrive au chemin d’accès, je déchante. En bonne blogueuse voyageuse foireuse que je suis, je ne m’étais pas tant renseignée que ça sur la crique. Je pensais y accéder par un petit chemin bien balisé. La vérité, c’est que la crique de Plouziorec est en fait plutôt difficile d’accès (et impossible à marée haute, ce que je n’avais pas vérifié avant, j’ai eu de la chance, bravo moi). Le chemin est raide, pentu, avec beaucoup de cailloux.

Qu’à cela ne tienne, je n’ai pas fait tout ce chemin pour rien, je m’engage, commence ma descente prudemment, et la finit en descendant tranquillement assise histoire de ne pas me ramasser. En bas, il y a quelques personnes, mais c’est calme et agréable. L’eau est vraiment jolie, il y a peu d’algues, mais quand même pas mal de vagues et de vent. Je suis restée une trentaine de minutes pour en profiter avant de remonter par le même chemin.

En récupérant mon vélo, je décide de pousser jusqu’à la Pointe de Pen Men pour y voir un panneau avec un chat repéré sur Instagram. Un petit détour, n’est-ce-pas ? Pas si petit que ça car le temps d’y aller et de trouver le panneau (en descendant un peu dans le village avant le phare), j’ai mis une trentaine de minutes (à mon souvenir) là ou je pensais en penser 15/20. Encore bravo moi 😉

Il est déjà tard, mon bateau est à 17h30, je décide de retourner vers Saint-Tudy pour mon dernier arrêt : la plage des Grands Sables. Ici encore, une magnifique plage de sable blanc… Cette fois-ci, pas de chemin escarpé, je trouve facilement l’accès et profite pour admirer cette beauté, avant de repartir vers le port…

Que faire lors d’une journée à Groix à vélo ?

Une journée à Groix (même) en vélo, c’est très court et vous n’aurez pas le temps de tout visiter. J’ai été surprise par les distances entre les différents points, et j’ai finalement passé plus de temps à rouler qu’à profiter. C’est ce qui risque de vous arriver si vous décidez de voir des points à des endroits opposés de l’île, aussi petite soit-elle.

Si vous êtes plutôt plage et détente à Groix, je vous conseille Locmaria / la Pointe de la Crète / La Pointe des Chats. Si vous avez envie de découvrir plein de petits points d’intérêts, la Pointe de Pen Men regorge de lieux à voir comme la crique de Poulziorec, la grotte aux moutons, le phare de Pen Men.

Pourquoi louer un vélo électrique à Groix ? Groix est une île sans voiture, en tout cas, il y en a très peu. Même pour une journée à Groix, vous avez tout intérêt à louer votre vélo pour en voir plus ! Pour ma part, j’ai choisi le vélo électrique pour des raisons pratiques : c’est plus simple et rapide avec moins d’efforts. Par ailleurs, le vélo avait un système anti-vol hollandais, qui permet de poser le vélo n’importe où sans l’attacher. C’est très pratique car j’ai pu m’arrêter vraiment quand je le voulais sans me soucier de cacher mon vélo (sur la photo ci-dessous, le vélo a bien le système de sécurité activé, et je l’ai laissé là une heure tout seul). Et si vous avez quand même peur qu’on vous le vole, c’est simple : l’anti-vol ne peut être refermé sans retirer une petite clé. Si vous avez cette petite clé et que le vélo est volé, cela veut dire que vous aviez bien fait ce qu’il fallait et vous n’êtes donc pas responsable. C’est en tout cas comme ça que ça se passe à Coconut Location, où je vous conseille de louer votre vélo à Groix à Port Tudy.

Où manger à Groix ? Le restaurant les Alizés Port Tudy

Si vous cherchez où manger à Groix, vous trouverez beaucoup de restaurants de poissons à Port Tudy. Pour ma part, je me suis arrêtée à la montée au Bourg au restaurant Les Alizés dont j’avais lu de bons avis. J’ai eu de la chance, un samedi midi, sans réserver, heureusement que j’étais seule ! J’y ai très bien mangé, avec une cuisine au top dans un cadre moderne et un personnel accueillant. Pensez à réserver si vous voulez manger aux Alizés car les tables sont vite prises.

 

Comment aller à Groix ?

Je suis allée à Groix dans le cadre de mon week-end sans voiture en Bretagne à Lorient, avec le partenariat de l’initiative En Bretagne sans ma voiture. Pour aller à Groix, vous devez vous rendre à la gare maritime et emprunter un bateau jusque Groix. Pour ma part, j’ai emprunté la Compagnie Océane pour la traversée Lorient – Groix.

Pour conclure, je dirais que cette journée à Groix fut aussi intense qu’épuisante. Groix est vraiment une île à visiter dans les environs de Lorient, elle offre de belles plages paradisiaques, des petits recoins à explorer, une belle nature… Mais ce fut aussi une véritable « petite » course d’enchaîner ces étapes, comme vous pouvez le voir sur le plan ci-dessous (source : site de l’île de Groix), je n’ai pas franchement été stratégique sur mon choix de point : en gros, j’ai commencé en E1 au Port Tudy, puis je suis allée en B1 (Poulziorec), A1 (Pen Men), pour retourner en G2… J’aurais mieux fait : d’opter pour des sandwichs et aller manger à la plage des Grands Sables. Ensuite, aller jusqu’à la crique et Pen Men si j’ai le temps.

Si vous prévoyez de visiter Groix en une journée (avec une arrivée en fin de matinée), vous avez tout intérêt à vous concentrer sur un maximum de deux zones géographiques différentes (par exemple, A1 et G2, B3 et G4 etc)…

Et vous, auriez-vous fait un détour aussi important pour voir la crique de Poulziorec ou vous auriez plutôt été du côté de Port Tudy (arrivée et départ du bateau pour traverser) ? Vous avez des coins préférés à me recommander à Groix pour une prochaine fois ?

Rendez-vous sur Hellocoton !