Daily Archives

30 juin 2014

Tests produits et applis

Comment survivre à une journée à la Japan Expo ?

L’an dernier, je vous parlais de ma visite à la Japan Expo… et cette année, j’ai pensé à tous ceux qui, comme moi en 2013, se rendent à la Japan Expo pour la première fois avec un guide pratique de survie en quelques conseils.

conseils pour aller à la japan expo

Gestion du timing

Tout d’abord, mon premier conseil, si vous le pouvez, n’allez pas à la Japan Expo le samedi ! Bien sûr, ce n’est pas pour rien si la Japan est bondée le samedi, c’est bien parce que tous ceux qui ne prennent pas de congés pour y aller en profitent, mais en tout cas vous êtes prévenus. J’y suis allée un samedi et franchement, il y avait vraiment beaucoup de monde, non seulement dans les allées mais aussi aux stands.

Tu trouves qu’il y a du monde ? Pfiou, tu es loin du compte 🙂

De même, de préférence, évitez les horaires bondés pour le RER qui dessert la Japan Expo, je pense aux horaires d’ouverture et à la fermeture. Conseil important : lorsque vous prendrez votre aller pour la Japan, en arrivant au RER, pensez à prendre votre retour directement ! Le soir, les bornes sont juste bondées et avoir votre billet vous fera gagner un temps précieux.

Enfin, si vous le pouvez, prévoyez d’arriver tôt et ne vous dispersez pas aux quatre coins de la Japan en préparant votre programme sur place. Non, vous ne pourrez pas tout faire même si « tout est trop cooool ».

Zen, restons zens

Matériel de survie

Pour votre venue à la Japan Expo, pensez absolument à prendre de l’eau sur vous, il fait très très chaud à l’intérieur et croyez-moi, ça peut vite devenir infernal. Mais pensez aussi à prendre du liquide (distributeurs surfréquentés), et de quoi manger éventuellement ainsi qu’un éventail (si vous avez ça bien sûr^^). En plus de la forte population, c’est surtout la chaleur qui est très gênante.

Pensez aussi à prendre un plan à l’entrée et à bien repérer les points importants.

Zones à repérer

Pour votre survie, pensez à repérer toilettes, distributeurs de billets, sorties… 🙂

Communication avec les proches

Oubliez. Oui, oui, vous avez bien lu, si vous comptez vous retrouver sur place avec des amis, oubliez ou alors préparez-vous à galérer. A l’intérieur de la Japan, on ne capte absolument pas, c’est infernal, si bien que pour retrouver des amis, j’avais eu beaucoup de difficultés. Donc préférez rejoindre vos amis à l’extérieur ou en convenant d’une heure précise et d’un point très précis (parce qu’en l’occurrence même « au podium pour le défilé de kimonos » c’était trop vague l’an dernier^^).

Habitude des autochtones à adopter

1052302_550696221654463_755133919_o

Sur place, vous verrez de nombreux cosplayers, n’hésitez-pas à leur demander de poser pour une petite photo, ils en seront d’autant plus fiers 🙂 Par contre, remballez vos éventuelles remarques, chacun son délire, si vous trouvez le cosplay idiot ou inutile, ne prenez pas la peine d’aller à la Japan^^

Pensez aussi à vous habiller légèrement (rappel : IL FAIT CHAUD A LA JAPAN EXPO).

9308275521_1e05cfdb80Voilà, j’espère que ces quelques petits conseils  vous permettront de passer une bonne Japan Expo. Et n’oubliez pas de vous amuser surtout !

Pour vous aider, à lire aussi : les conseils pratiques officiels sur le site de Japan Expo.

Tests produits et applis

Grenoble vue depuis La Bastille

Grenoble vue depuis la Bastille, c’est un peu comme Paris vue depuis la Tour Eiffel : c’est impressionnant et surtout, ça donne une vue magnifique de toute la grandeur de cette ville. C’est bien pour ça que c’est une sortie que je fais très souvent lorsque je m’y rends. Grenoble est en effet une ville d’Isère nichée entre trois chaînes de montagne, ce qui lui vaut parfois le doux surnom de « cuvette » car il est vrai qu’elle est souvent touchée par la pollution.

la bastille grenoble

La Bastille de Grenoble : petite présentation

Avant de passer aux photos de Grenoble vue d’en haut, quelques mots sur la Bastille. La Bastille est un fort militaire situé sur une colline, qui surplombe la ville. Il est accessible à pied (environ 30 minutes en y allant tranquille) mais aussi en téléphérique en empruntant « Les œufs » , en effet, ce téléphérique est constitué de 5 cabines en forme d’œuf, qui peuvent accueillir chacune environ  5 personnes. Pour l’emprunter, ça coûte une dizaine d’euros l’aller-retour. J’ai pu tester les deux, et je conseille de faire la Bastille à pied lorsque vous avez le temps et qu’il fait bon, mais plutôt de prendre le téléphérique lorsque vous n’avez pas beaucoup de temps.

les oeufs la bastille

 

téléphérique grenoble la bastille

La-haut, la vue est splendide et vous pourrez découvrir les restes du fort mais aussi le restaurant du téléphérique (que j’ai toujours voulu tester) et Acrobastille, une nouveauté pour faire de l’accrobranche ou encore la via ferratta de La Bastille. J’ai beaucoup de souvenirs dans cet endroit, je m’y rends à chaque fois avec une amie, j’y allais avec mon ex que j’ai réussi à persuader de prendre les œufs, j’y suis allée seule. Bien sûr, c’est plus joli quand il fait beau et qu’il n’y a pas de brouillard, il y a des vues magnifiques durant la montée et en haut, je recommande vraiment la montée de Bastille dans ma sélection de choses à faire à Grenoble.

la bastille à grenoble choses à faire

Mais trêve de discussions, place aux photos ! 

Attention, avalanche de photos pour vous montrer toutes les photos dans le Téléphérique, de la Bastille et depuis la-haut.

mont blanc depuis la bastille grenoble téléphérique de la bastille les oeufs vue de baut de la bastille

 

depuis l'intérieur des oeufs les oeufs grenoble

 

la bastille depuis le pont

Bref, la Bastille de Grenoble fait partie de ces choses que je classe dans « c’est un truc pour touristes, mais c’est un lieu qui me fait quelque chose ». Je sais pas, quand je monte à La Bastille, je prends de la hauteur, j’ai l’impression de retrouver « ma » ville, cette fille qui a tant arpenté les rues de Grenoble et qui n’aurait pas hésité à y habiter si les choses s’étaient passées autrement à l’époque. Bref, une chose à faire quand on va à Grenoble (et un endroit dans lequel vous me retrouverez dès que j’y passe !).

Lien utile : Le téléphérique de la Bastille