Certains d’entre vous savent que je rêve de faire du chien de traîneau et de la cani-rando depuis plusieurs années, et que cette occasion m’était passée sous le nez une fois dans le Val d’Hérens à cause de la neige. Cette fois-ci, c’est en Ardèche qu’elle aurait pu me passer sous le nez à cause de l’orage, mais heureusement ça n’a pas été le cas ! En même temps, j’étais prête à marcher sous une pluie battante ou à me lever à 3h du matin s’il le fallait 😉

Qu’est-ce que la cani-randonnée ?

La cani-randonnée est une forme de randonnée durant laquelle vous marcherez en étant relié par un harnais à un chien. Idéale pour rendre la randonnée plus ludique pour les enfants mais aussi les adultes, la cani-randonnée est accessible à tous niveaux sportifs.

Cani-randonnée : avec quel chien ?

Pratiquée avec encadrement, la cani-randonnée peut aussi se pratiquer avec votre propre chien ! Mais pas n’importe comment : avec un chien en bonne santé, de préférence de taille moyenne pour ne pas avoir du mal à se déplacer ou ne pas souffrir de problèmes d’articulations. Et surtout en adaptant le circuit aux capacités physiques de votre chien, à son état, et à la législation en vigueur. Enfin, pensez à opter pour un bon matériel de traction !

Où faire de la cani-randonnée en Ardèche ? La Vallée d’Amarok.

Vous le savez, j’aime les pays nordiques, et j’aime retrouver cette inspiration dans mes voyages… Aussi, la Vallée d’Amarok en Ardèche est un concept qui m’a tout de suite beaucoup plu ! En effet, le lieu est tenu par Gérald, amoureux des pays nordiques, qui a eu envie de proposer un lieu dédié aux pays nordiques et tout ce qui tourne autour en Ardèche. Tout commence ainsi par les installations avec toit végétal et décoration nordique. Puis par le parc animalier, qui vous permet de rencontrer de très sympathiques rennes, des chevaux tarpans, ou même aller à la rencontre de sa meute de chiens.

Amoureux de la nature, des pays nordiques, de ses animaux, Gérald l’est aussi du sport ! Ainsi, si vous avez envie de faire du chien de traîneau en Ardèche, mais aussi de la cani-randonnée ou du cani-kart, il saura vous accompagner en toute sécurité. Il propose aussi plusieurs activités sportives de montagne (via ferrata, canyonning, escalade…). Il propose même de dormir dans un chalet sur le parc, malheureusement nous étions une de trop pour en profiter 😉

chalet vallee amarok

Il faut savoir que Gérald a tout fait lui-même, il a construit le chalet, pensé les enclos, les animaux… Le site est très intéressant, on voit que c’est la passion qui le motive et qu’il n’est pas question pour lui de faire de la Vallée d’Amarok un « parc d’attractions » pour ceux qui fantasment sur les pays nordiques sans pouvoir y aller. Il transpose sa passion, le sport de montagne et les pays nordiques, dans ce qu’il fait pour gagner sa vie. Qui dit mieux ?

Tester la cani-rando pour la première fois : un gros coup de cœur

Le concept de la cani-rando est simple : à l’aide d’un harnais, vous êtes relié à votre chien dans votre allure. En gros, le chien va s’adapter à vous, et vous allez vous adapter à lui. Cela permet aussi de répartir l’effort pendant certaines montées par exemple, mais aussi de découvrir une autre façon de marcher puisque ça devient un moment de partage avec l’animal. Gérald nous explique d’ailleurs que la cani-rando est très appréciée des enfants pour cette raison.

Gérald commence d’abord par nous attribuer les chiens selon notre niveau sportif et le caractère qu’il voit en nous. En effet, lorsque nous allons sortir avec les chiens, il y aura un alpha, mais aussi certains dominants ou soumis. On ne va pas mettre quelqu’un qui n’aime pas marcher avec un alpha, qui aura tendance à trop le tirer. A l’inverse, on ne va pas mettre quelqu’un qui a envie de bien dépoter avec un dominé qui restera à l’arrière. Gérald a plusieurs dizaines de chiens, mais on peut évaluer à quel point il les connaît dans ses choix.

Mon chien sera « Jump » ! Avec une grosse tête de loup / nounours, c’est un dominé qui démarre quand même rapidement. Dans la meute, c’est aussi un dominé qui n’a jamais eu d’envie de monter dans la hiérarchie, bien dans sa place. Non seulement il a ses deux oreilles bien intactes (car il ne se « bat » pas) mais je remarque aussi qu’il ne déclenche pas d’hostilité ou de méfiance des autres chiens par exemple.  

Nous partons donc nous promener pour quelques heures dans la forêt de Saint-Cirgues-en-Montagne. Il n’y a pas de vue de folie, mais par contre des arbres et de la nature partout, c’est super agréable. J’ai trouvé relativement facile de m’adapter à l’allure de Jump, mais j’ai pu voir que certaines des autres participantes avaient un peu plus de difficulté avec des chiens plus nerveux 😉 C’est très chouette de marcher avec toute cette meute, et de les voir se jeter sur toute flaque que l’on croise.

J’ai adoré tester la cani-rando, et je me voyais bien continuer toute la journée comme ça. Pour une prochaine fois, j’aimerais tester avec un chien aussi « conciliant », mais avec une allure un tout petit peu plus rapide, pour pouvoir me challenger.

Ce qui est aussi marquant, c’est de voir à quel point les chiens de Gérald sont tous au top. On peut tous les toucher, ils sont très affectueux et se laissent manipuler si besoin (notamment quand il a fallu choper « son » chien au moment du lâcher^^) sans problème.

Et vous, la cani-rando, c’est une activité qui vous intéresse ? Pour ma part, c’est vraiment une des activités que j’ai envie de refaire car j’ai adoré ce moment.

Coucou, tu veux voir mon épingle ? Si toi aussi tu aimes les activités nature, et les chiens trop mignons, n’hésite-pas à épingler ou commenter.

Merci à Gérald de la Vallée d’Amarok pour son accueil et à Cécile d’Ardèche Tourisme pour l’organisation.