Quoi de mieux que de débuter un blog voyage et bien-être… par l’une de ses angoisses de voyage, justement ? De quoi faire un peu connaissance avant de se lancer dans mes récits de voyage 😉 Je vais donc vous parler de l’une des angoisses que j’ai au moment de partir, pour un week-end ou plus.

Le mont-dore auvergne

L’angoisse du départ

Je suis une organisatrice dans l’âme. Pas organisée comme fille. Mais directive et meneuse juste ce qu’il faut pour savoir bien gérer un voyage. Quand je suis partie en Islande, on était deux, c’est moi qui ait tout planifié. Quand je suis partie à Antibes, on était trois, j’ai tout planifié. C’est un peu mon dada… mais il y a un moment pré-voyage qui me fait peur, c’est celui du départ.

C’est simple, avant de partir, il y a toujours plusieurs moments ou je suis à deux doigts de tout annuler. Mais j’ai VRAIMENT envie de tout annuler. Je suis persuadée qu’un truc va mal se passer, qu’il va y avoir un imprévu et j’appréhende à fond. En plus de cette crainte que le voyage ne soit pas agréable, j’ai aussi peur qu’il y ait un souci chez moi en mon absence. Qu’il arrive quelque chose à l’un de mes chachas. Que la maison prenne feu. Que les extra-terrestres élisent domicile chez moi ou je ne sais quoi encore !

C’est assez dingue ce que cette angoisse du départ, à la fois par peur de ce qui va passer chez moi et durant le voyage, peut parfois me causer des soucis. A ne jamais totalement me réjouir de partir, à me demander si je n’ai pas tort. Et puis je pars, et il se passe ce qu’il se passe, je reviens… et souvent, je me dis que toute cette angoisse n’a vraiment servi à rien. Mais ça ne m’empêche pas d’angoisser de la même manière la fois suivante. Qui sait, peut-être que si j’aime autant organiser, c’est que ça me laisse un certain contrôle 😉

Et vous, appréhendez-vous le départ en voyage ? Quelles sont vos angoisses de voyage ?

Ps : et si vous voulez qu’on fasse encore plus connaissance, retrouvez la présentation de mon blog voyage et bien-être. Tout n’est pas encore au point mais au moins, c’est lancé !