Browsing Category

Baignade et plages

A moins de 2 heures de Lille, Baignade et plages, Destinations, J'ai envie de..., Le Nord, j'adore !, Plutôt France ou Europe ?, Randonnées et escapades nature, Voyage en France, Voyager sans voiture

Une journée au Touquet

Le Touquet – Paris Plage, j’en entends parler depuis des années comme d’une ville tape-à-l’œil et prétentieuse. Jolie mais agaçante, à visiter mais pas trop quand même. Située dans le Pas-de-Calais, le Touquet n’est pas si loin de chez moi. Clairement, j’avais envie d’y aller, une fois… mais je ne pensais pas avoir forcément envie d’y retourner.

que faire au touquet

Que faire lors d’une journée au Touquet Paris-Plage ?

L’essor du Touquet en tant que station balnéaire date de 1874. A cette époque, Alphonse Daloz s’est offert le Domaine du Touquet et a planté de nombreux pins pour en faire une forêt. Régulièrement, il invite des amis pour des parties de chasse. C’est un de ses amis qui va lui suggérer de faire du Touquet une station balnéaire. C’est ainsi que le Touquet deviendra très vite Le Touquet Paris-Plage, une station balnéaire aux allures chic qui va attirer de plus en plus de parisiens.

  • Visiter le centre-ville et ses belles maisons

On retrouve de magnifiques témoins de cette époque dès qu’on arrive dans le centre-ville du Touquet. Il y a ici de quoi faire plaisir aux amateurs de belles façades, de belles maisons. Il y a même la « villa Macron », avec des policiers en surveillance… j’y vois une femme qui ressemble étrangement à notre première dame, mais je n’ose pas regarder avec insistance. Je ne saurais jamais si c’était elle. Mais ce n’est pas si important de toute façon.

journée au touquet

que faire au touquet journée au touquet

  • Ne pas oublier de se perdre dans les ruelles autour 

N’hésitez-pas aussi à emprunter les ruelles pour admirer d’autres villas d’époque qui sont vraiment très jolies à admirer.

journée au touquet journée au touquet visiter le touquet visiter le touquet

  • Faire du shopping dans un décor atypique !

Nous voilà dans les rues commerçantes du Touquet, avec la rue Saint-Jean et les autres attenantes. Un petit Paris en bord de mer. Il y a là quelque chose d’atypique, on se croirait quelque part entre la Bretagne et l’Angleterre, avec des boutiques prestigieuses et d’autres plus classiques.

que voir au touquet que voir au touquet shopping le touquet shopping le touquet

  • Faire une pause gourmande : le Took Took 

Envie de manger au Touquet ? La ville est bien sûr idéale si on aime les spécialités de poissons et la bonne nourriture ! Pour ma part, j’ai mangé au restaurant Took Took au Touquet, un restaurant à la décoration un peu exotique et colorée. On se régale du plat, mais c’est surtout le dessert que je vous recommande avec une pavlova bien fournie.

Je vois des touristes et locaux passer. Look chemise, petit pull, bien propre sur soi. Oui, c’est vrai, le Touquet, ce n’est pas « n’importe où ». Mais j’aime bien, ça change. Je regarde ça d’un œil externe, mi-amusée, mi-envieuse de cette « classe » à laquelle je n’appartiens pas. Celle des parisiens avec résidence secondaire.

le took took touquet ou manger au touquet took took touquet ou manger au touquet

  • Chercher les phoques à la Baie de la Canche

Nous reprenons nos vélos jusqu’à la Baie de la Canche tout à côté et je suis charmée. Elle est belle, cette baie, juste à côté de la ville ! Les dunes, les bateaux échoués, et les phoques tout au loin. Le temps manque, mais je sais que je pourrais m’y promener des heures.

que faire au touquet que voir au touquet

journée au touquet

Plusieurs boucles existent pour explorer la baie de Canche, à découvrir ici.

  • Aller au musée de la mer Maréis à Etaples 

Si vous cherchez que faire au Touquet, pensez à un petit détour à Etaples juste à côté. Le lendemain, nous irons en effet encore plus à la rencontre de la mer avec le musée de la mer Maréis à Etaples (juste à côté, là où on peut trouver la gare Etaples Le Touquet). Le musée Maréis est souvent considéré comme un « petit Nausicaa » (je le pensais aussi) mais il n’en est rien ! En effet, le musée Maréis permet vraiment d’appréhender ce qu’est le métier de marin-pêcheur aujourd’hui, car pas mal d’habitants vivent encore de la pêche dans le coin.

que faire au touquet journée au touquet musée maréis étaples

J’ai beaucoup aimé cette visite car elle permet de comprendre comment est formé un marin-pêcheur, quelles sont les normes de pêche, les outils, les espèces pêchées… J’y ai appris beaucoup de choses et c’est une visite que je recommande en famille ou entre amis.

musée maréis étaples

Vous l’aurez compris, j’avais envie de découvrir le Touquet à vélo par curiosité, et je ne pensais pas autant aimer. Oui, le Touquet est un peu huppée. Mais finalement, quand on sort des rues commerçantes, c’est une belle ville comme la Côte d’Opale en regorge avec de belles maisons, la plage, des dunes, la baie, les phoques…

Et si je ne devais vous donner qu’un conseil si vous songez à visiter le Touquet en une journée, ce serait : allez-y, mais sans vous presser ! Se limiter aux rues commerçantes et à la plage du Touquet, c’est passer à côté de tout le charme de la ville alors ne faites pas cette erreur.

Venir au Touquet sans voiture

Venue à vélo depuis Hardelot en mode #teamsansvoiture, j’ai pu tout de suite profiter de la face plus nature du Touquet (et de la ville toute proche d’Etaples), avec beaucoup de forêts aux abords de la ville, de verdure, qui donnent envie de planter sa tente pour y passer la nuit. Il est en effet facile de venir en vélo depuis l’avenue François Godin avec de belles pistes vertes.

venir en vélo au touquet venir en vélo au touquet

Merci à l’office du tourisme du Pas-de-Calais pour l’organisation de ce voyage

Baignade et plages, Destinations, J'ai envie de..., Mes bons plans, Plutôt France ou Europe ?, Randonnées et escapades nature, Voyage en France, Voyager sans voiture

La calanque de Sugiton à Marseille : paradisiaque !

Ah, Marseille et ses calanques… les calanques de Marseille font partie des richesses de la ville et je ne pouvais pas me rendre à Marseille sans y aller. Comment ? Rater une occasion de conjuguer mon goût pour la randonnée et ma passion pour la baignade dans des endroits paradisiaques ? IMPOSSIBLE. J’étais en mode voyage sans voiture, j’ai donc opté pour découvrir la calanque de Sugiton en accès bus.

Randonnée calanques de marseilleMalgré leurs airs d’endroits paradisiaques, les calanques de Marseille ne sont pas forcément une partie de plaisir et certaines d’entre elles sont difficiles d’accès. Pour ma première fois aux calanques, j’ai préféré privilégier une randonnée accessible car je n’avais pas envie de finir ma journée à plat (d’autant plus qu’un mini-road trip le long de la Corniche de Marseille m’attendait).

La calanque de Sugiton : facilement accessible en bus

calanque de sugiton en bus

Après prise de renseignements, j’ai opté pour la randonnée vers la calanque du Sugiton qui conjugue plusieurs avantages :
– le belvédère de Sugiton offre une très jolie vue sur la calanque de Sugiton mais aussi sur la calanque de Morgiou ;
– Le départ de la randonnée est accessible en bus (terminus Luminy)
– La randonnée est ouverte à tous jusqu’au belvédère

calanque de sugiton accès bus

Et en plus, pour cette randonnée, je disposais d’un accompagnateur de choix, j’ai nommé Gérard, qui fait partie des Greeters de Marseille ! Je vous ai déjà parlé du concept de greeters dans cet article, et l’expérience a encore été une fois au top ! Gérard a été un accompagnateur aux petits soins, j’ai même eu droit à un mini-atelier « dégustation de plantes sauvages » (car Gérard a une spécialité dans la botanique 😉 ). Je vous recommande vraiment à fond les Greeters de Marseille pour ça, le site est super bien organisé et c’est une belle expérience, gratuite et ouverte à tous.

Aller en bus et à pied à la calanque de Sugiton

Pour aller à la calanque de Sugiton, l’itinéraire commence en bus en allant jusqu’au terminus Luminy. La ligne passe par le centre de Marseille et par d’autres points, le trajet ne dure pas très longtemps, une 20ne de minutes, bref c’est très facile d’aller en bus jusqu’à la calanque de Sugiton. Enfin, jusqu’au début du chemin car après il va falloir marcher !

calanque de sugiton accès bus

Pour aller à pied à la calanque de Sugiton, vous allez pouvoir d’abord aller jusqu’au belvédère de Sugiton (Tour d’Orient). La randonnée jusqu’à la Tour d’Orient est très accessible et se fait en une trentaine de minutes. Il suffit d’entrer dans le domaine de Luminy en passant la barrière à l’entrée et de continuer tout droit jusqu’au Col du Sugiton (sorte de « place centrale »). Là, il vous suffit de tourner à droite et vous voyez déjà le belvédère… Encore un petit effort, quelques marches et vous y êtes !

domaine de luminy

randonnée marseille

belvedere du sugiton

belvedere du sugiton

calanque morgiou calanque de morgiou

Cette randonnée est très chouette à faire et déjà le matin, on y croise des gens. Non seulement, on se retrouve en pleine nature, on entend les cigales, mais ça offre un beau panorama.

Direction à pied jusque la calanque de Sugiton !

belvédère sugiton

Après ce passage au belvédère, direction la calanque ! Pour y aller, vous avez deux étapes : une étape que vous pouvez faire en mode baroude ou easy, et une étape pour laquelle vous n’aurez pas d’autre choix que l’option baroude.

randonnée calanque de sugiton

Pour la première étape, j’ai suivi Gérard pour l’option baroude qui consiste à prendre en revenant du belvédère un chemin qui coupe à travers bois sur la droite et on descend, et on descend. Quasi impossible de se perdre, je pense 😉 Et du coup, je me suis un peu retrouvée à faire parfois de la semi-escalade, et vas-y que je dois m’asseoir parce que le rocher est trop haut, et vas-y que je repère les points d’appui…

randonnée calanque de sugiton

Ça fait un peu suer jusqu’à l’arrivée au deuxième « tronçon » de cette randonnée. Tronçon que vous ne pouvez que prendre en option baroude alors si vous y allez, et surtout si vous n’avez pas l’habitude de marcher, optez pour de vraies chaussures ! L’aller ça va encore, c’est de la descente mais ce sera surtout pour le retour que vous allez en ch…

Arrivée en bas à la calanque, il y a déjà des gens, pas trop encore, on s’installe sous un arbre et je file me baigner… Et je me dis que même pour s’y baigner, les calanques de Marseille ça se mérite en fait. Vous marchez sur des galets, beaucoup. Et l’eau est fraîche, vraiment beaucoup. A tel point que j’en avais le cœur qui battait à 100 à l’heure. A tel point qu’à l’aller, j’avais juste encore super froid dans l’eau (j’ai nagé jusqu’à la bouée au loin, le point derrière tous les nageurs <3).

baignade calanque de sugiton

Mais au retour… au retour, c’est comme si mon corps s’était habitué, et j’étais bien ! Pas fatiguée, je voyais les poissons nager en dessous de moi, j’ai regretté de ne pas avoir mes lunettes de natation. J’aurais pu continuer encore longtemps… mais il fallait remonter pour déjeuner 🙂 Ensuite, avec Gérard, nous avons un peu exploré les alentours de la calanque avec des passages un peu sportifs, encore, mais la jolie vue qu’on a valait le détour.

calanque de sugiton calanque sugiton baignade sugiton les calanques de marseille calanque sugiton les calanques à marseille randonnée sugiton marseille calanque sugiton marseille

Le pire restait à venir… avec le retour ! Parce que forcément, tout ce qu’on a descendu, il a fallu le remonter. Sous la chaleur. Alors bon, on a fait le premier tronçon en mode baroude parce que de toute façon, on avait pas le choix. Et pour la deuxième partie, on a pris le mode « débutant touriste » alias je suis les lacets du chemin lisse.

Les calanques de Marseille en bus

calanques de marseille en bus

Si vous souhaitez prendre le bus jusqu’aux calanques de Marseille, plusieurs choix s’offrent à vous. Seule la calanque de Callelongue est directement accessible car le bus (ligne 19 et 20) vous dépose dans la calanque. D’autres calanques sont accessibles en bus + marche : Sormiou (ligne 23), Morgiou (ligne 22), Sugiton, En-Vau et Port Miou (ligne 8)… pensez-y ! Néanmoins, je vous conseille de partir bien tôt car même en arrivant pas trop tard, il y avait du monde dans la calanque, mais SURTOUT les bus marseillais bondés en été, c’est l’horreur.

Conclusion : les calanques à Marseille, ça se mérite !

Certes, celle du Sugiton est accessible, mais il y a quand même une petite partie descente – montée qui peut vous donner du fil à retordre. Je vous déconseillerais donc d’y aller en mode pareo – tongs – glacière car vous risquez de bien le regretter. Pour ma part, je n’ai qu’un seul regret : de ne pas avoir opté pour un matériel snorkelling pour découvrir les poissons au dessus desquels je nageais avec plus de clarté…

Quelles sont vos calanques préférées à Marseille ?

Baignade et plages, Bretagne, Destinations, J'ai envie de..., Mes bons plans, Plutôt France ou Europe ?, Randonnées et escapades nature, Voyage en France, Voyager sans voiture

Une journée à Groix, l’île sans voiture

Lorsque j’ai commencé à organiser mon week-end #EnBretagneSansMaVoiture à Lorient, je suis tout de suite tombée sous le charme de l’île de Groix. Située dans les environs de Lorient, à 45 minutes en bateau, cette île sans voiture (ou presque) offre des magnifiques criques et plages à découvrir. Impossible pour moi de passer à côté de tant de merveilles ! Résumé d’une journée en vélo à Groix, entre surprises, gentils chats, et jolies plages.

journée à groix

Une journée à Groix : que faire ?

Il est midi quand j’arrive à Groix après la traversée avec la Compagnie Océane, dans un bateau bien rempli mais pas encore trop surpeuplé.

  • Préférez le vélo pour visiter Groix

Si vous avez envie d’en voir le maximum, la location d’un vélo vous facilitera largement votre journée à Groix. Pour ma part, j’avais opté pour un vélo électrique à Coconuts Location qui est situé juste à l’arrivée au port Tudy. Ils ont l’avantage d’avoir un système anti-vol à l’hollandaise directement monté sur la roue, qui ne nécessite pas de trouver un endroit où attacher le vélo.

C’est très pratique car j’ai pu m’arrêter vraiment quand je le voulais sans me soucier de cacher mon vélo (sur la photo ci-dessous, le vélo a bien le système de sécurité activé, et je l’ai laissé là une heure tout seul). Et si vous avez quand même peur qu’on vous le vole, c’est simple : l’anti-vol ne peut être refermé sans retirer une petite clé. Si vous avez cette petite clé et que le vélo est volé, cela veut dire que vous aviez bien fait ce qu’il fallait et vous n’êtes donc pas responsable.

journée vélo groix

  • Profiter d’une crique paradisiaque : la crique de Poulziorec

Après avoir mangé au restaurant, mon premier objectif : la crique de Poulziorec ou « Tahiti Beach », une crique aux eaux turquoise et au sable blanc. Toutes les photos que j’ai vu de l’endroit me font rêver, c’est le point le plus lointain que je souhaite atteindre et je ne prévois pas de traîner… Mais c’est sans compter tous les petits trésors sur lesquels je tombe. Ici, un parking vélos atypique. Là, un menhir signalé. Là, encore un autre menhir. Je ne résiste pas à l’envie de découvrir, fureter, m’émerveiller.

L’heure est déjà bien avancée lorsque j’arrive à hauteur d’une pancarte qui me signale Plouziorec. J’ai déposé mon vélo à l’entrée du chemin et j’ai bien fait, car après il aurait encombré le passage. De loin, je vois la crique. Magnifique. Je presse le pas.

Lorsque j’arrive au chemin d’accès, je déchante. En bonne blogueuse voyageuse foireuse que je suis, je ne m’étais pas tant renseignée que ça sur la crique. Je pensais y accéder par un petit chemin bien balisé. La vérité, c’est que la crique de Plouziorec est en fait plutôt difficile d’accès (et impossible à marée haute, ce que je n’avais pas vérifié avant, j’ai eu de la chance, bravo moi). Le chemin est raide, pentu, avec beaucoup de cailloux.

crique de poulziorec

Qu’à cela ne tienne, je n’ai pas fait tout ce chemin pour rien, je m’engage, commence ma descente prudemment, et la finit en descendant tranquillement assise histoire de ne pas me ramasser. En bas, il y a quelques personnes, mais c’est calme et agréable. L’eau est vraiment jolie, il y a peu d’algues, mais quand même pas mal de vagues et de vent. Je suis restée une trentaine de minutes pour en profiter avant de remonter par le même chemin.

journée vélo à groix journée vélo à groix

journée à groix

  • Faire des petits détours, mais ne pas en abuser

Je vous l’ai dit, lors de votre journée à Groix, vous risquez de découvrir plein de petits trésors que vous ne pensiez pas visiter. Si vous êtes en vélo à Groix, n’hésitez-pas à vous laisser tenter lorsque vous voyez des points d’intérêts indiqués comme ci-dessous…

journée vélo à groix

journée vélo à groix

journée vélo à groix

Vous pourrez ainsi découvrir de beaux petits coins, comme ces menhirs énigmatiques… attention à surveiller l’heure néanmoins, on prend facilement une trentaine de minutes pour chaque détour et le temps passe vite !

  • Découvrir des recoins insolites

En récupérant mon vélo après la crique de Poulziorec, je décide de pousser jusqu’à la Pointe de Pen Men pour y voir un panneau avec un chat repéré sur Instagram. Un petit détour, n’est-ce-pas ? Pas si petit que ça car le temps d’y aller et de trouver le panneau (en descendant un peu dans le village avant le phare), j’ai mis une trentaine de minutes (à mon souvenir) là ou je pensais en penser 15/20. Encore bravo moi 😉

visite ile de groix

  • Profiter de plages magnifiques

Il est déjà tard, mon bateau est à 17h30, je décide de retourner vers Saint-Tudy pour mon dernier arrêt : la plage des Grands Sables. Ici encore, une magnifique plage de sable blanc… Cette fois-ci, pas de chemin escarpé, je trouve facilement l’accès et profite pour admirer cette beauté, avant de repartir vers le port…

plage des grands sables groix

journée ile de groix ile de groix

Que faire lors d’une journée à Groix à vélo ?

Une journée à Groix (même) en vélo, c’est très court et vous n’aurez pas le temps de tout visiter. J’ai été surprise par les distances entre les différents points, et j’ai finalement passé plus de temps à rouler qu’à profiter. C’est ce qui risque de vous arriver si vous décidez de voir des points à des endroits opposés de l’île, aussi petite soit-elle.

Si vous êtes plutôt plage et détente à Groix, je vous conseille Locmaria / la Pointe de la Crète / La Pointe des Chats. Si vous avez envie de découvrir plein de petits points d’intérêts, la Pointe de Pen Men regorge de lieux à voir comme la crique de Poulziorec, la grotte aux moutons, le phare de Pen Men.

journée à groix en vélo

Découvrez ici le plan en plus grande taille

Où manger à Groix ? Le restaurant les Alizés Port Tudy

Si vous cherchez où manger à Groix, vous trouverez beaucoup de restaurants de poissons à Port Tudy. Pour ma part, je me suis arrêtée à la montée au Bourg au restaurant Les Alizés dont j’avais lu de bons avis. J’ai eu de la chance, un samedi midi, sans réserver, heureusement que j’étais seule ! J’y ai très bien mangé, avec une cuisine au top dans un cadre moderne et un personnel accueillant. Pensez à réserver si vous voulez manger aux Alizés car les tables sont vite prises.

restaurant les alizés port tudy groix

restaurant les alizés port tudy groix

Pour conclure, je dirais que cette journée à Groix fut aussi intense qu’épuisante. Groix est vraiment une île à visiter dans les environs de Lorient, elle offre de belles plages paradisiaques, des petits recoins à explorer, une belle nature… Mais ce fut aussi une véritable « petite » course d’enchaîner ces étapes. Je n’ai pas franchement été stratégique sur mon choix d’itinéraire et de commencer par Poulziorec, j’aurais mieux fait d’opter pour des sandwichs et d’aller manger à la plage des Grands Sables. Ensuite, aller jusqu’à la crique et Pen Men si j’ai le temps.

Vous avez des coins préférés à me recommander à Groix pour une prochaine fois ?

Comment aller à Groix ?

 

 

Je suis allée à Groix dans le cadre de mon week-end sans voiture en Bretagne à Lorient, avec le partenariat de l’initiative En Bretagne sans ma voiture. Pour aller à Groix, vous devez vous rendre à la gare maritime et emprunter un bateau jusque Groix. Pour ma part, j’ai emprunté la Compagnie Océane pour la traversée Lorient – Groix.

 

 

 

 

 

A moins de 2 heures de Lille, Baignade et plages, Bonnes adresses hôtel / resto, Citytrips en France et Europe, Destinations, J'ai envie de..., Le Nord, j'adore !, Plutôt France ou Europe ?, Voyage en France, Voyager sans voiture

Week-end à Boulogne-sur-Mer : du port à la vieille ville

Premier port de pêche de France, Boulogne-sur-Mer est idéale pour un week-end gourmand dans le Pas-de-Calais et vous allez vite comprendre pourquoi. Si vous passez un week-end à Boulogne-sur-Mer, vous allez en effet en prendre plein la vue et plein les papilles !

week-end boulogne-sur-mer

Que faire lors d’un week-end à Boulogne-sur-Mer ?

  • Boulogne, c’est Nausicaa, mais pas que…

Parlons d’abord de la ville de Boulogne-sur-Mer en elle-même. Je vais être honnête avec vous, jusqu’à présent, cette ville se résumait pour moi à Nausicaa, la rade et la plage. Nausicaa, c’est le Centre National de la Mer, un endroit que j’ai fréquenté à plusieurs reprises étant enfant. Le spectacle de phoques, celui des requins dans leur aquarium, l’aquarium aux raies…

week-end boulogne-sur-mer week-end boulogne-sur-mer nausicaa boulogne sur mer

J’y suis passée lors de ce week-end à Boulogne, un peu au pas de course, et j’y ai retrouvé cette fascination pour un monde marin inconnu.

Je sais que cela peut être polémique pour certains d’entre vous. Pour ma part, j’ai visité Nausicaa enfant et ça a été de belles occasions de me sensibiliser au monde marin mais je comprends que cela puisse déranger.

  • Profiter des embruns du Vieux-Port

Si vous passez un week-end à Boulogne-sur-Mer, je vous recommande de vous promener au Vieux-port de Boulogne. Vous pourrez apprécier ses vieux bateaux, des mouettes et goélands, jusqu’à la plage. De cette petite promenade agréable à faire à Boulogne sur Mer qu’il pleuve, vente ou fasse du soleil.

week-end boulogne-sur-mer

que faire à boulogne sur mer

que faire à boulogne sur mer

  • Aller jusqu’à la plage

Bien sûr, comme toute ville en bord de mer, vous apprécierez de vous promener sur la plage de Boulogne-sur-Mer. C’est une longue plage de sable blanc, idéal pour aller à la mer en famille. Pour admirer le coucher de soleil, pensez à aller jusqu’au Calvaire des Marins, situé en hauteur. Je n’avais pas eu le temps d’y aller mais on me l’a recommandé.

week-end boulogne-sur-mer

  • Faire une promenade en bateau depuis Boulogne

Plutôt pas mal pour avoir un aperçu du Boulonnais et des côtes autour de la ville comme celles de Wimereux, pensez à opter pour une promenade en bateau.

  • Visiter la vieille ville de Boulogne-sur-Mer et ses remparts

Si on attribue souvent peu de charme à la ville de Boulogne-sur-Mer, c’est qu’elle a été détruite à 85% durant la seconde guerre mondiale. C’est une ville qui a été très active dans la résistance à l’occupation, mais c’est aussi celle qui a subi le plus de bombardements aériens. Forcément, la ville en a souffert, aussi bien d’un point de vue touristique qu’économique. Pourtant, beau paradoxe, la vieille ville de Boulogne-sur-Mer est aussi le site fortifié du 13ème siècle le mieux conservé du nord de la France.  Si vous passez un week-end à Boulogne-sur-Mer, c’est une visite incontournable.

Même s’il faut bien grimper pour accéder à la vieille ville, mais cela vaut l’effort car là-haut, on accède au « beau Boulogne ».

vieille ville de boulogne sur mer

vieille ville de boulogne sur mer

La promenade des remparts est agréable et fréquentée des coureurs ou des familles. On se sent coupé de la ville, mais pas loin, c’est une belle balade à faire lorsqu’il fait beau et que la vue est dégagée, mais c’est aussi un lieu fréquenté des locaux.

vieille ville de boulogne sur mer

La ville fortifiée a aussi beaucoup de charme, la basilique est impressionnante. De vieilles façades, des boutiques anciennes, tout de suite, ça a plus de cachet et pour moi, il faut vraiment visiter la vieille ville lors d’un week-end à Boulogne-sur-Mer pour se rendre compte de sa beauté.

vieille ville de boulogne sur mer

vieille ville de boulogne sur mer

que faire à boulogne sur mer

que faire à boulogne sur mer

que faire à boulogne sur mer

que faire à boulogne sur mer

  • Découvrir le jardin thématique annuel dans la Vieille Ville

Chaque été, sur la Place Godefroy de Bouillon, on peut admirer un jardin thématique avec plein de détails et même parfois des jeux à faire. En 2017, c’était la thématique Cinéma, et j’ai adoré retrouvé les références à différents univers… D’ailleurs, petit jeu, reconnaissez-vous les références présentes ci-dessous ?

que faire à boulogne sur mer

vieille ville boulogne sur mer

vieille ville boulogne sur mer

week end boulogne sur mer

week end boulogne sur mer

  • Manger de bons plats de poissons

Si vous aimez le poisson, vous allez être servis car il y a en effet de nombreux restaurants gastronomiques à un prix raisonnable dans la ville.

Où manger à Boulogne-sur-Mer ?

En allant passer un week-end à Boulogne-sur-Mer, je ne pensais pas franchement si bien manger. De plus en plus, j’aime en effet manger dans des bons restaurants de bord de mer. Me faire plaisir avec un plateau de fruits de mer, des huîtres. Rien de fou en termes de prix, grand maximum 50 euros, mais quand même.

A Boulogne, je m’imaginais ne pas faire de folies, car c’est vrai, je n’avais pas une image brillante de la ville. Comme quoi, même en étant du coin, on peut garder certains clichés… Pour ce week-end, Marion du Pas-de-Calais avait prévu deux restaurants que je ne connaissais pas et quelle découverte !

La Fleur de Sel – face au port de Boulogne

Au premier, le restaurant Fleur de Sel non loin de la mer, nous avons beaucoup aimé la convivialité, l’ambiance intimiste. J’ai pris une assiette de la mer qui était délicieuse, bien fournie et variée. En dessert, j’avais vu une sphère glacée, mais celle-ci n’était plus faite, j’ai donc opté pour un dessert aux fraises.

où manger à boulogne sur mer

où manger à boulogne sur mer

Clairement, on se régale au restaurant Fleur de Sel ! Je suis restée assez « simple » dans ce que j’ai pris, mais ils font aussi de nombreux plats très très alléchants comme vous pourrez le voir sur leur page Facebook.

Chez Jules, un restaurant dans la vieille ville de Boulogne

où manger à boulogne sur mer

Lorsque nous sommes rentrées au restaurant Chez Jules, pas loin de la vieille ville, nous nous sommes senties un peu « à côté de la plaque », car le décor était très… classieux. Tables bien montés, couverts bien ordonnés, ici, on est dans de la brasserie gastronomique et ça se voit. Mais alors, qu’est-ce qu’on y mange bien !

où manger à boulogne sur mer

Dès les premiers plats arrivés, nous n’avions d’yeux que pour nos plats… et notamment pour la plus grande brochette du monde (ou presque) avec la pêche du jour. Regardez-moi la bête ! De mon côté, je me suis aussi régalée, et le merveilleux à la fraise était excellent. Franchement, j’y retournerai lorsque je reviendrai sur Boulogne-sur-Mer, pour prendre une pêche du jour.

où manger à boulogne sur mer

Côté prix, le budget est situé dans une fourchette de 25 – 35 euros, et le plaisir ressenti est dans une fourchette de 1000 – 10000% excellent 🙂 Je vous recommande vraiment ces deux adresses de restaurants à Boulogne-sur-Mer pour bien manger ! Enfin, côté hôtel, nous avions dormi à l’hôtel Opal’Inn de Boulogne-sur-Mer, qui fait face à la mer avec une situation idéale.

Vous l’aurez compris, lors de ce week-end à Boulogne-sur-Mer, j’ai un peu redécouvert la ville. Lorsqu’on habite dans le Nord, Boulogne, Dunkerque, Calais, on connait. Ou alors on croit connaître ? Avant, quand on me disait Boulogne, je pensais « ouais pourquoi pas vite fait », maintenant je pense « j’ai hâte d’y retourner, et je vais encore me régaler » 🙂

A ce titre, je remercie spécialement Marion du Pas-de-Calais qui m’a organisée ce week-end. Ce partenariat m’a certes permis de découvrir de belles adresses à Boulogne-sur-Mer, mais surtout il m’a permis d’être là pour vous dire : Boulogne-sur-Mer, allez-y !

Et si vous passez un week-end à Boulogne-sur-Mer, pensez à faire du vélo dans le Boulonnais.