Browsing Category

Bonnes adresses hôtel / resto

A moins de 2 heures de Lille, Bonnes adresses hôtel / resto, Citytrips en France et Europe, J'ai envie de..., Le Nord, j'adore !, Plutôt France ou Europe ?

Fêtes de la Sainte-Barbe : Lens et son passé minier

Les fêtes de la Sainte-Barbe à Lens et dans le bassin minier. Un hommage aux mineurs, et à son passé. Dans le Nord, en plus du fromage, de la bière, et de la chaleur du coeur, nous avons quelque chose qui pousse parfois à l’interrogation. Les mines. Leur exploitation et ses ravages. Les corons, ces enfilades de maisons en briques toutes similaires dans lesquelles vivaient les mineurs.

Pendant des années, le bassin minier du Nord-pas-de-Calais a chauffé la France entière. Et pourtant, lorsqu’on parle du Nord et de la mine aujourd’hui, cela sonne plutôt comme quelque chose de peu flatteur pour ceux qui ne sont pas de la région. Avec les fêtes de la Sainte-Barbe, Lens et Liévin redonnent leurs lettres de noblesse à cet héritage.

Un bel hommage quand on a grandi dans le Nord, car on a tous forcément un membre de notre famille qui a été à la mine, ou qui a des copains qui ont été à la mine. Voire qui n’en sont jamais revenus…

Les Fêtes de la Sainte Barbe : un hommage au bassin minier de Lens

La Sainte-Barbe, à l’origine, est un hommage à la patronne des métiers liés au feu et aux explosions : les pompiers, artificiers, mineurs, artilleurs… A l’occasion de la fête de la Sainte-Barbe, il y avait de nombreux événements organisés à Lens et autour du 3 au 8 décembre 2019 : des mappings, spectacles de rues, escape game, défilés… Ce n’est que la deuxième édition mais elle était déjà de qualité, et j’ai déjà envie de revenir pour la troisième l’année prochaine ! Voici un petit aperçu…

L’exposition lampes et objets de la mine – Maison syndicale de Lens

On commence par une exposition « classique », avec une exposition des objets qui servaient aux mineurs, de pancartes de la mine… Cela me rappelle des souvenirs d’enfance, sachant que j’ai grandi dans une ville qui s’appelle Douchy-les-Mines, j’ai déjà pu voir ces pièces avant.

fêtes de la sainte barbe
fêtes de la sainte barbe

A l’étage, la scénographie reprend une « salle des pendus » : il s’agissait à l’époque des vestiaires, sur chaque crochet numéroté, il y avait la tenue d’un mineur qui était « pendue » au plafond. C’était l’une des rares pièces chauffées, pour que les habits puissent sécher. Le terme « salle des pendus » n’est pas un terme officiel, mais un terme inventé par les médias pour parler de cette salle assez unique, il est donc à employer avec une certaine mesure.

fêtes de la sainte barbe

L’église Saint-Amé à Liévin, lieu du dernier coup de grizou en France

L’un des grands dangers de la condition de minier, c’est ce qu’on appelle le « coup de grisou ». Le grisou est un gaz inodore et invisible, sans danger en petite quantité, mais qui peut donner de grosses explosions au dessus de 10/15% lors de son contact avec l’air. C’est le « coup de grisou », qui a coûté la vie à de nombreux miniers.

En France, le dernier coup de grisou a eu lieu à Liévin le 27 décembre 1974, dans la fosse 3 située à côté de l’église Saint-Amé. Il a coûté la vie de 42 miniers, ce qui en fait la « plus grande catastrophe minière de l’après-guerre ». Il faut dire qu’à l’époque, toute la vie des habitants se concentrait autour de la fosse, avec les maisons des mineurs, leur famille, les écoles de leurs enfants… Ce jour-là, il y a eu « seulement » 42 morts, mais tous ceux qui vivaient là ont perdu quelqu’un.

fêtes de la sainte barbe

Le mapping rendait ainsi en partie hommage au passé du lieu, avec des allusions au feu, à l’univers industriel, mais pas que. Moi qui aime voir pas mal de mappings, j’ai trouvé que celui-ci exploitait bien le lieu, et racontait une histoire, tout en étant dans quelque chose de très artistique.

Mise en lumière de la Faculté Jean Perrin

Direction l’université de Lens et ses jardins pour découvrir de nombreuses sculptures de feu et brasiers… Nous avons beaucoup apprécié cette mise « en lumière » du feu, justement, dans toute sa convivialité, sa façon de rapprocher les gens, de nous effrayer, ou encore de nous intriguer.

fêtes sainte barbe lens
fêtes sainte barbe lens

Il y avait un spectacle pyrotechnique par la suite auquel nous n’avons pas pu assister, mais cela valait ce beau détour.

Le final : déambulation à la torche et spectacle de Lens à Loos-en-gohelle

Pour finir les fêtes de la Sainte-Barbe, c’est au départ de Lens que nous avons pris la route à pied jusque Loos-en-Gohelle, accompagnés de la compagnie Pyromènes qui assurait le spectacle. Plusieurs blogueurs du collectif #BlogueursHDF ont d’ailleurs eu leur flambeau (dont moi !) 🙂

fêtes de la sainte barbe
fêtes de la sainte barbe

A l’arrivée à la base du 11/9, nous avons eu le droit à un spectacle d’une bonne heure et plein de poésie, un hommage aux mineurs, au travail en bas, au feu, à l’entraide… Il pleuvait, et on a eu froid, mais on a eu surtout beaucoup de plaisir à assister à ce beau final.

fêtes de la sainte barbe
fêtes de la sainte barbe
fêtes de la sainte barbe
fêtes de la sainte barbe

Que voir à Lens ?

Une visite à faire à Lens : Le musée Louvre-Lens.

Vous êtes de passage à Lens ? Faites aussi une halte au musée Louvre-Lens. Avec une architecture très sobre, j’ai beaucoup apprécié la « Galerie du temps » du Louvre-Lens : celle-ci est en effet gratuite et présente en plus des oeuvres permanentes, des expositions temporaires.

musée Louvre-Lens
musée Louvre-Lens

Nous avons aussi apprécié l’exposition du moment sur la Pologne, qui dure jusqu’au 20 janvier 2020. On y découvre des oeuvres politiques, des peintures de paysages, de danses folkloriques… de très belles salles à découvrir avec un guide si possible.

musée Louvre-Lens
musée Louvre-Lens
musée Louvre-Lens

Où manger à Lens : le restaurant Comme chez Babcia

Un restaurant insolite où manger à Lens : le restaurant polonais comme chez Babcia. Avec une ambiance colorée, vivante, on s’est amusés comme jamais, il y avait des chants, des danses… La cuisine est délicieuse, le prix abordable, la vodka terrible ! Franchement, si vous cherchez un bon restaurant à Lens, Comme chez Babcia ne vous décevra pas.

restaurant comme chez babcia lens
restaurant comme chez babcia lens
restaurant comme chez babcia lens
restaurant comme chez babcia lens

Où dormir à Lens : l’hôtel Louvre Lens Esprit de France

Juste à côté du Musée Louvre Lens, l’hôtel Louvre Lens Esprit de France offre un bel écrin pour dormir à Lens. Sauna, salle de sport, chambres de caractère… La chambre double est à partir de 109 euros, ce qui reste abordable pour un week-end un peu cocooning à Lens.

Vous connaissiez l’histoire du bassin minier ? Qu’est-ce qui vous a le plus plu dans cette présentation de Lens et des fêtes de la Sainte-Barbe ?  

Autre escapade à découvrir dans le Nord : visiter Douai en une journée

Merci à Florence Lens Liévin Tourisme et au collectif #Blogueurshdf pour ce beau week-end avec Les vadrouilleurs, My sweet escape, Fais pas ta mijaurée, Les Ch’tis Trotteurs, Les Millets du 62, Happy us Book et Clic and Flash qui m’accompagnait 🙂

A moins de 2 heures de Lille, Bonnes adresses hôtel / resto, Citytrips en France et Europe, Découvrir l'oenologie ou le brassage, J'ai envie de...

Ma visite de la brasserie Au coeur du Malt dans l’Oise

Si vous cherchez une brasserie à visiter autour de Chantilly ou quoi faire aux alentours, direction la brasserie Au coeur du Malt, une brasserie qui produit sa bière artisanale (que vous pourrez retrouver notamment au restaurant à Chantilly), la Gustave.

Lisez la suite

Bonnes adresses hôtel / resto, Citytrips en France et Europe, Destinations, J'ai envie de..., Voyager sans voiture

Que faire à Chartres ?

Après vous avoir parlé de Chartres en Lumière, pour ce rendez-vous En France Aussi organisé ce mois-ci par Le Coin des Voyageurs et La Tribu de Chacha sur le thème « Fête régionale », j’ai eu envie de vous parler plus en détail de Chartres. Car oui, clairement, Chartres en Lumière est à Chartres ce que la Braderie de Lille est à Lille. La culture du vitrail, la lumière, les couleurs, il y a quelque chose de festif à Chartres… qui m’a donné envie d’y retourner. Alors, c’est parti pour un article citytrip à Chartres pour vous conseiller sur quoi faire à Chartres en deux jours.

vue sur la cathédrale chartres

Que faire à Chartres ?

Pour être honnête avec vous, à la base, Chartres n’était pas une ville qui me faisait rêver. Je ne savais pas à quoi elle pouvait ressembler, donc c’était une vraie découverte pour moi. Et ce que j’ai aimé avec Chartres, c’est son bien-vivre. Il y a sa cathédrale, son histoire, mais c’est une ville qui s’admire avec tous les sens.

  • Que faire à Chartres : Chartres en Lumière

chartres en lumières avisNous avons ainsi commencé notre séjour à Chartres par Chartres en Lumière. Il s’agit d’un festival d’illuminations qui a lieu dans toute la ville jusqu’en octobre, de la cathédrale aux canaux. Je ne connaissais pas ce festival et j’ai été très impressionnée lors du blogtrip, ainsi que les autres blogueurs présents (La Boucle Voyageuse, Voyages & Cie, Mlle Bons Plans). Tout était si féerique, beau à voir, rien que pour ça, Chartres vaut le détour. Mais si vous voulez avoir mon avis sur Chartres en Lumière, c’est sur le blog 🙂

Collectif artway chartres

Toujours dans la thématique de la lumière, nous avons pu rencontrer le collectif Artway à Chartres dont la spécialité… est le travail sur verre avec de la lumière. Le collectif utilise en effet le verre pour faire de la projection sur mur par exemple, des œuvres éphémères donc. Sur leur site, vous pouvez retrouver les dates des ouvertures de l’atelier pour les rencontrer et pouvoir avoir un aperçu de leur travail dans le monde entier.

atelier artway chartres

  • Que voir à Chartres : La cathédrale de Chartres

visite cathédrale chartres

Lors de la visite de Chartres en Lumière, nous avons pu visiter la crypte de la cathédrale de nuit… mais la visite de jour était tout aussi impressionnante ! Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, la cathédrale de Chartres est connue pour ses nombreux vitraux très bien conservés. Vous pourrez d’ailleurs retrouver l’interprétation de chaque vitrail au Centre International du Vitrail de Chartres, dont je vous parle après. Si vous souhaitez visiter la cathédrale de Chartres, je vous recommande de faire appel à un guide… c’est ainsi que nous avons par exemple appris qu’il y avait pas mal de trompe-l’œil à Chartres, comme de fausses marbrures ou de fausses briques peintes 🙂

détail cathédrale chartres chartres cathédrale cathédrale chartres cathédrale chartres unesco cathédrale à chartres visite guidée cathédrale chartres vitrail cathédrale chartresvitraux chartres

  • Que voir à Chartres : Le Centre International du Vitrail

visite centre international du vitrail chartres

Comme vous l’aurez compris, quand on parle Chartres, on pense « vitrail »… et pour en prendre plein les yeux à ce niveau, le Centre International du Vitrail, c’est en effet une collection permanente de 70 vitraux datant de la Renaissance, une salle pédagogique avec l’explication des vitraux de la cathédrale de Chartres, mais aussi un centre dans lequel il est possible d’effectuer une formation de vitrailliste.

visite centre du vitrail à chartres interprétation vitraux chartres centre du vitrail chartres que faire à chartres

En gros, on a pris des couleurs plein les yeux et surtout, on a pu se rendre compte que le vitrail sous sa forme contemporaine avait clairement de quoi plaire.

  • Que visiter à Chartres : La Maison Picassiette

visiter la maison picassiette à chartres

Dernière étape de notre week-end à Chartres, la Maison Picassiette. Mais qu’est-ce que c’est ? C’est simple, c’est toute une maison faite à partir de mosaïques de verre et de porcelaine ! A l’origine de cette maison, Raymond Isidore qui, après avoir ramassé des bouts de verre et de porcelaine pour décorer un mur de sa maison, s’est pris de passion pour cette technique jusqu’à recouvrir toute sa maison de verre récupéré, de tessons, de porcelaines…

visite maison picassiette chartres que voir à chartres en deux jours maison picassiette week end chartres maison picassiette chartres

  • Et enfin, visiter Chartres à pied tout simplement !

enseigne chartres à pied

Nous n’avons pas pu tout voir de Chartres en deux jours, mais nous avons pu avoir aussi un bel aperçu / entendre parler des Fresques de Bel-Air, des fresques trompe-l’oeil sur plusieurs batiments un peu en dehors de la ville. Surtout, pendant ces deux jours, nous avons pu apprécier les rues de Chartres, passer devant le Marché Aux Légumes Place Billiard et prendre le vert sur les Bords de l’Eure (car oui, Chartres a de beaux canaux !) rue du Massacre et de la Tannerie. Chartres a un côté un peu rétro, avec beaucoup de vieilles enseignes, de belles façades, le tout en restant accueillante. Il y a aussi beaucoup de panneaux indicateurs qui permettent de se repérer dans la ville, d’en apprendre plus sur les vieilles rues etc.

week-end chartres à pied visiter les rues de chartres visiter chartres visiter chartres à pied visite chartres sans voiture visite chartres en deux jours visite à chartres rue du bourg chartres rue de la tannerie chartres restaurant chartres porte de la fruiterie chartres marché aux légumes chartres canaux à chartres canaux de chartres

Où manger et dormir à Chartres ?

  • Dormir à Chartres : L’hôtel Le Grand Monarque

avis hotel le grand monarque chartres

Lors de notre week-end à Chartres, nous avons séjourné à l’hôtel-spa Le Grand Monarque. Oui, rien que ça ! Premier atout à noter : l’hôtel se situe à 5 minutes à pied de la gare et du centre-ville. Pratique quand on a marché plusieurs heures pour admirer Chartres 😉 L’hôtel propose des chambres à partir de 130 euros. Si clairement, le style est un peu « historique » et peut déplaire, pour ma part, j’ai bien aimé ma chambre qui mêlait modernité et côté un peu plus historique, avec un coup de cœur pour le mur en toile de Jouy.

restaurant chartres hotel grand monarque

Le petit-déjeuner y est bon et copieux et c’est aussi là que nous avons découvert le pâté de Chartres ! Attention, les repas y sont bien copieux 🙂

  • Manger à Chartres : Le Restaurant Les Feuillantines

ou manger à chartres

Pour le repas du soir à Chartres, nous avons mangé au Restaurant Les Feuillantines et c’était très bon, pour des prix raisonnables (et il a eu un certificat d’excellence Trip Advisor en 2016, preuve que c’est un bon restaurant à tester à Chartres !) ! Mention spéciale à la « sphère chocolat » en dessert que vous pouvez voir : une boule de chocolat blanc qu’un coulis de chocolat va faire « éclater » pour faire apparaître son cœur. Une vraie tuerie !

avis restaurant les feuillantines chartresrestaurant les feuillantines chartres

  • Manger à Chartres : La Maison Monarque

avis patisserie monarque chartres

Pour un dessert ou un goûter à Chartres, direction la Maison Monarque ! A la Maison Monarque, vous pourrez notamment déguster le gâteau-spécialité de Chartres : le Pélerin, mais aussi plein d’autres gourmandises comme la « Fraise » que j’ai testé !

gateau le pélerin chartres

Vous connaissez Chartres ? N’hésitez-pas aussi à consulter mon article sur ma visite de Chartres en lumières.

Chartres est une destination #TeamSansVoiture

Blog voyager sans voitureBonne nouvelle, ici encore, Chartres peut se faire très facilement sans voiture ! Pour cela, si vous venez de Paris, vous prendrez le train depuis la Gare Montparnasse, le trajet dure 1h30 il me semble. En somme, aucun souci pour visiter Chartres sans voiture. N’hésitez-pas à consulter le site de l’office de tourisme pour en savoir plus sur les transports sur place.

Merci à Article Onze, à l’office de tourisme de Chartres et aux différents acteurs rencontrés durant ce blogtrip pour leur accueil.