Browsing Category

Voyage en Europe

avis valkensei loma ahtari
Pays nordiques, Randonnées et escapades nature, Voyage en Europe

Elevage de rennes en Finlande : comment choisir avec éthique ?

C’est l’une des activités préférées des touristes là-bas : visiter un élevage de rennes en Finlande. Mais comment être sûr de choisir un élevage de rennes respectueux des animaux ? Et est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Je vous parle de mon expérience et vous livre les conseils d’une spécialiste pour bien choisir quel élevage de rennes visiter en Finlande.

Lisez la suite

A moins de 2 heures de Lille, Citytrips en France et Europe, J'ai envie de..., Le Nord, j'adore !, Plutôt France ou Europe ?, Voyage en Europe

Escapade #Teamsansvoiture : une journée au marché de Noël d’Aix-la-Chapelle

Aujourd’hui, je vais donc vous parler de ma journée au marché de Noël d’Aix-La-Chapelle (ou Aachen), un marché de Noël qui se situe à la frontière franco-allemande.

marché de noël aix la chapelle

Visiter le marché de Noël d’Aachen / Aix-la-Chapelle en une journée

Plus précisément, en quelques heures ! C’est en bus que je suis allée au marché de Noël d’Aachen (ou Aachener Weihnachtsmarkt). Nous arrivions vers 12h et repartions pour 17h30. Avant de venir, nous avions peur que ça ne soit pas assez pour bien profiter, mais en fait, c’était (presque) parfait.

Le marché de noël d’Aix-la-Chapelle se répartit entre le Dom (aka la cathédrale) d’Aachen et le Rathaus (alias l’hôtel de ville) d’Aachen. Entre ces deux bâtiments emblématiques d’Aix-la-Chapelle sont répartis plus d’une centaine de petits chalets, ainsi qu’une estrade pour des spectacles qui ont souvent lieu le soir.

plan marché de noël aix la chapelle

marché de noël aix la chapelle visiter aix la chapelle visiter aachen marché de noël aix la chapelle marché de noël aix la chapelle marché de noël aachen

Quoi acheter au marché de noël d’Aix-la-Chapelle ?

On trouve de tout pour faire son shopping au marché de noël d’Aachen : beaucoup de décorations de noël forcément, mais aussi des bijoux, des petits cadeaux, de la nourriture, de l’alcool, de la liqueur, du glühwein (vin chaud)… Bien sûr, les fameux Printen d’Aachen (sorte de pain d’épices) sont présents sur pas mal de stands, mais vous pourrez aussi en acheter chez Moss, une boulangerie présente à plusieurs endroits de la ville.

marché de noël aachen marché de noël aachen marché de noël aachen marché de noël aachen

Clairement, de notre côté, on a surtout acheté de quoi manger et quelques petits souvenirs. Il n’y a pas trop de stands qui se répètent et le fait que les chalets soient dispersés évite l’impression de redondance.
De manière générale, même si certaines artères sont bien fréquentées, on ne s’est pas trop marchés dessus sauf au moment de prendre du vin chaud, là il a fallu carrément héler le serveur. D’ailleurs, pour information, il n’y a pas de gobelets ou tasses jetables. Si vous achetez un vin chaud ou un chocolat chaud, vous paierez d’office en plus un mug réutilisable (supplément de 3 ou 4 euros).

marché de noël aachen

Où manger pour le marché de Noël d’Aix-la-Chapelle ?

Vous cherchez où manger à Aix-la-Chapelle / Aachen ? Bien sûr, sur le marché de Noël, vous trouverez de la wurst (saucisse) à toutes les sauces ! C’est ce qu’on a fait pour manger quelque chose avant de repartir. On s’en sort pour 5 euros en moyenne et ça cale bien, même si ça ne fait pas office de repas.

Pour décider où manger à Aachen le midi, j’avais organisé notre repérage sur Instagram avec le hashtag #aachenfood mais vous pouvez aussi chercher du côté de #aachenfoodhunter #aachengehtessen #aachenfoodies et le compte @aachen.foodguide.

Notre choix s’est porté sur le Café Colette (même si on a hésité avec Leni loves Coffee / Leni liebt Kaffee), un restaurant à quelques pas du marché de Noël. L’endroit est petit, il faut donc penser à réserver via Facebook par exemple, mais c’est très joliment décoré. J’adore le côté « expressions en français » sur le miroir (tarte du citron… adeptes de franponais, vous devriez aimer^^) et un peu kitsch. Du côté des plats, des bagels, salades et tartines. C’était bon et bien présenté, et le prix reste correct, j’en ai eu pour 12 euros pour des tartines et une limonade à la rhubarbe.

café colette aix la chapelle café colette aix la chapelle café colette aix la chapelle café colette aix la chapelle café colette aix la chapelle café colette aix la chapelle café colette aix la chapelle café colette aix la chapelle

Bon plan gourmand : le magasin d’usine Lindt d’Aachen

magasin d'usine Lindt d’Aachen usine lindt aix la chapelle

Comme je vous l’ai dit, j’ai fait cette journée dans le cadre d’un voyage organisé en bus depuis Lille jusqu’au marché… et le parking était situé juste à côté de l’usine de chocolats Lindt d’Aix-la-chapelle.
Nous avons donc voulu y faire un tour et nous n’avons pas regretté ! Alors oui, pour les grands amateurs de chocolats, Lindt peut rester une hérésie. Mais pour les autres, vous trouverez sur place pas mal de saveurs que l’on ne trouve pas en France, de la vente en lot (genre 12 euros pour 1kg de chocolats panachés)… Surtout, ce que j’ai aimé, ce sont les nombreuses éditions décorées de boites de chocolat que l’on ne verra jamais en France. Je regrette d’ailleurs de ne pas en avoir acheté plus pour faire des cadeaux de Noël.

Faut-il aller au marché de Noël d’Aix-la-Chapelle ?

Si vous avez l’occasion, oui ! C’est un marché suffisamment grand pour qu’il soit intéressant, sans l’être trop non plus. En quelques heures, on a pu vraiment profiter des lieux et de l’ambiance sans avoir à courir, même si bien sûr, avec plus de temps, on aurait pu prendre le temps de visiter la cathédrale par exemple, ou d’explorer davantage les rues commerçantes. En somme, nous sommes rentrées (on était un groupe de 4) de notre journée satisfaites, c’était assez de temps pour profiter, et suffisamment chouette pour ne pas regretter le déplacement (même si on ne ressent pas forcément le besoin de revenir).

Plutôt marché de noël d’Aix-la-Chapelle ou Cologne ?

Si vous cherchez le plus beau des deux, c’est celui de Cologne, avec ses différents marchés dans la ville qui ont toutes une ambiance particulière et des décors travaillés (je parlais du marché de Noël de Cologne dans cet article). Revers de la médaille, on piétine vite parmi la foule et il faut un peu courir pour voir les différents villages en une journée. Si vous n’avez que quelques heures, privilégiez celui d’Aix-la-Chapelle, plus petit, mais plus convivial aussi.

Avez-vous déjà été au marché de Noël d’Aix-la-Chapelle ? Quels souvenirs en gardez-vous ?

J'ai envie de..., Pays nordiques, Plutôt France ou Europe ?, Randonnées et escapades nature, Voyage en Europe

La Finlande en hiver, terre d’expériences intenses…

Si vous me suivez sur Facebook ou Instagram, vous devez savoir que je suis partie pour la première fois en Finlande en janvier. J’ai en effet pu découvrir ce pays nordique qui me faisait rêver lors de la Nordic Blogger Experience, et j’en suis revenue avec de beaux souvenirs, mais aussi en ayant vécu de sacrés moments dans la région de Ähtäri. Petit aperçu en image des expériences que vous pourrez vivre si vous décidez de voyager en Finlande en hiver 🙂

En Finlande en hiver, vous allez marcher sur l’eau

Oui, je peux maintenant dire que j’ai marché sur l’eau ! Ma première ballade en raquettes sur un lac gelé s’est déroulée avec Eventure Oy dans le Parc Naturel de Nuuksio avec Visit Espoo. On avait alors pu expérimenter la pêche sur glace… Bon, les poissons étaient encore en hibernation, et on a surtout pu expérimenter notre sens de la patience, mais c’était une chouette expérience à faire !

Par la suite, lors de mes 3 jours de voyage à Ähtäri, j’ai pu marcher à de nombreuses reprises sur la glace, et c’est à chaque fois une expérience unique, un moment qui sort de l’ordinaire… Ce n’est pourtant que de la glace. Et de la neige. Mais ça a ce petit goût d’inédit qui pousse à se rendre compte de la beauté du moment.

En Finlande en hiver, vous allez aimer jouer avec la neige…

Avant de venir en Finlande, je craignais le froid. En revenant de la Finlande, je ne craignais plus du tout le froid en France vu celui que j’avais vécu en Finlande 😀

Gérer le froid en Finlande

Dès l’arrivée pour notre découverte de la région, bien plus au nord qu’Helsinki, le froid s’est fait sentir et durant notre séjour, les températures sont descendues jusque -23 degrés. Oui, c’est froid. Clairement, je m’étais plutôt pas mal équipée, avec du Thermolactyl de chez Damart, une doudoune Gaastra, des après-ski et un pantalon de ski Quechua… Si je n’ai pas eu trop froid côté haut et pantalon, les extrémités ont bien souffert et vite. Si je devais y retourner, je mettrais davantage le prix au niveau chaussettes / pieds, et gants. C’est franchement quelque chose que j’ai pu expérimenter sur place, ce froid qui devient de plus en plus épuisant avec les jours. En revenant, avec 2 degrés à Lille, je sautillais de joie.

Pour autant, malgré tout ce froid, en Finlande, l’hiver, on en profite ! Nous avons ainsi pu commencer par découvrir du ski de fond. Spoiler : c’est beaucoup plus dur que ce que l’on pense ! Alors même que je sais skier depuis des années, ici, dès la première descente, j’étais le cul par terre. Clairement, ça n’a pas été un gros kif, même si ça fait plaisir de voir le progrès au fur et à mesure.

Mais le ski de fond, ce n’était rien à côté de l’accrobranche sur glace ahah ! Le zoo d’Ähtäri propose en effet également un parc aventure qui est normalement fermé en hiver… et qui a été ouvert juste pour nous. Je le dis tout de suite : l’accrobranche dans des arbres enneigés, plus jamais ! A peine engagée sur le premier pont, j’avais les doigts gelés, et même si la neige aide à la stabilité, j’ai fini par me taper une bonne gamelle et avoir besoin d’aide.

Oui, clairement, je pense que je ne suis pas faite pour le sport extrême en Finlande #sorrynotsorry. Mais j’aurais pris plaisir à me tester et à dépasser mes limites… enfin, presque toutes. Et à côté, nous avons pu aussi profiter d’une pause réconfort en visitant un peu le zoo d’Ähtäri enneigé, avec tous ces animaux… Ce zoo fait beaucoup parler de lui en ce moment en Finlande, car c’est l’un des plus anciens, et il vient d’accueillir deux pandas géants, une première dans le pays ! Nous n’avons malheureusement pas pu les voir car ils étaient en « acclimatation » mais c’est un vrai événement pour eux.

Mais vous allez aussi jouer avec le feu !

Ce que j’ai beaucoup aimé avec ce séjour en hiver en Finlande, c’est qu’on se coupe totalement de tous ses repères. En journée d’abord, pour contrer le froid, les feux de bois sont fréquents, mais surtout les repas dans un « kota », sorte de tente dans laquelle on se sent presque au chaud même si on y voit pas forcément grand chose. C’est vraiment un moment apaisant à chaque fois, on se sent coupé du monde, on se régale et surtout on reprend des forces. Le soir aussi, avec le jour qui tombe à 16h30, on se prend à manger à 18h sans sourciller et aller dans sa chambre à 21h. En somme, on vit le moment, en oubliant la notion de « trop tôt », « pas assez tard », et ça j’aime beaucoup.

Et puis, bien sûr, il y a le sauna ! Omniprésent en Finlande, ils sont au nombre de 2 millions et ici, c’est un rituel. Nous avons pu expérimenter le sauna en Finlande, mais aussi le bain dans l’eau glacée après sauna. J’avoue tout, je n’ai pas osé tenter l’expérience, j’avais déjà fait mon plein de sensations pour cette fois… mais qui sait, à la prochaine 🙂

Où dormir à Ähtäri : le Mesikämmen Hotel

Pour ces trois jours à Ähtäri, nous avons dormi à l’hôtel Mesikämmen qui est un hotel très insolite puisqu’une partie de l’hôtel est directement taillée dans la roche !

Photo hotel mesikammen

Comme il se situe à côté du zoo, il est en pleine nature, avec un lac juste à côté, et des terrasses qui sont idéales pour tenter de voir les aurores boréales (spoiler : j’en ai pas vu, malgré plusieurs sorties gelée pour voir). Même si à mon avis, des choses pourraient être faites pour lui donner un côté plus design, l’hôtel est chouette pour se poser et les repas y sont bons.

Alors, ça vous donne envie de tenter l’expérience de visiter la Finlande en hiver ?

Belgique, Citytrips en France et Europe, Destinations, J'ai envie de..., La Belgique, le pays voisin, Le Nord, j'adore !, Plutôt France ou Europe ?, Voyager sans voiture

Visiter Bruges, musée à ciel ouvert de la Belgique

« Je n’aimerais pas vivre à Bruges, je n’ai pas envie de vivre dans un musée ». C’est cette phrase de Mélissa, mon acolyte pour ce week-end à Bruges, qui a inspiré mon titre pour cet article. Souvent vantée, Bruges alias la « Venise du Nord » est une ville de Belgique aux airs de musée : ici, les façades historiques sont légion et le charme opère, indéniablement. A taille humaine, visiter Bruges à pied est chose aisée, bien qu’un week-end ne suffise pas. Nous avons cependant eu largement le temps de découvrir de nombreux lieux de la ville, ainsi que de bonnes adresses à tester lors de votre prochain week-end à Bruges 😉

Que faire à Bruges en deux jours ?

1. Visiter Bruges en bateau

Une publication partagée par Mali (@malicyel) le

Si vous visitez Bruges, une ballade sur les canaux de Bruges s’impose ! Bien sûr, visiter Bruges en bateau, c’est un peu cliché. Il y aura du monde, sûrement un peu d’attente, mais c’est une bonne mise en bouche qui vous permet de découvrir la ville et ses quartiers. C’est l’occasion de faire une visite au fil de l’eau, d’avoir quelques anecdotes, quelques coups de cœur, comme cette maison en pans de bois qui est l’une des plus anciennes de Bruges : le bed and breakfast Guesthouse Bonifacius… qui a l’air juste sublime (futur chéri : si tu cherches où fêter nos un mois, c’est là) (bisous).

Pour faire une croisière à Bruges, vous pouvez partir de l’un des 5 embarcadères, tous les parcours ont une durée de 30 minutes. Les croisières sont possibles de mars à mi-novembre, de 10h à 18h. A ma connaissance, il n’est pas possible de réserver votre ballade en bateau à Bruges, vous devrez acheter votre ticket (8 euros adulte, 4 euros enfant) sur place.

2. Visiter le béguinage (begijnhof) de Bruges

Pour moi, c’est l’incontournable à Bruges par excellence. A l’époque, c’était un lieu monastique dédié aux femmes seules (célibataires ou veuves), pour leur permettre de trouver un certain refuge. Ouvert en 1245, il accueille aujourd’hui dans ses maisonnettes une communauté de bénédictines.

C’est vraiment une de mes visites coup de cœur dans la ville, un vrai îlot de calme et de sérénité dans la ville. Sur place, il y a même un musée qui permet de découvrir une habitation typique de l’époque.

3. Le Minnewater ou « lac de l’amour »

Non loin du béguinage, il y a le fameux lac de l’amour, un petit lac très pittoresque… avec un très grand nombre de cygnes. Ils font leur vie, et tu as l’impression d’être chez eux tant il y en a ! J’ai beaucoup aimé ce petit coin de paradis, très fréquenté, mais qui ne perd pas de son charme en tout cas.

Et pour les amateurs de « spots Instagram », avec le quai Rozenhoedkaii (Quai du Rosaire), c’est l’un des endroits à prendre en photo à Bruges. 

4. L’Oud Saint-Jean, ancien hôpital de Bruges

Autre visite à faire, cell de l’ancien hôpital de la ville qui fait partie des hôpitaux médiévaux les plus anciens d’Europe.

Aujourd’hui, c’est un musée à découvrir avec des œuvres artistiques et objets médicaux ou encore des archives pour comprendre l’histoire du lieu. On y trouve aussi un jardin de plantes médicinales, et le lieu peut se visiter sans passer par le musée.

5. Visiter une brasserie à Bruges

Qui dit Belgique dit bière ! A Bruges, vous pouvez ainsi visiter la brasserie De Halve Maan qui est la seule encore en activité dans le centre-ville. Mais vous pouvez aussi visiter la brasserie Bourgogne des Flandres et c’est ce que nous avons fait avec Mélissa.

La visite de la brasserie Bourgogne des Flandres est intéressante car très orientée sur l’aspect ludique, avec une belle scénographie. J’en ai ainsi appris plus sur les lambics (bière à fermentation spontanée) et sur la façon dont tout ça se fait… et bien sûr, à la fin, j’ai pu goûter à la Bourgogne des Flandres ! Verdict : des bons arômes, mais le goût ne reste pas en bouche, très bonne pour rafraîchir.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

6. Visiter la Grand Place (Grote Markt) de Bruges

En Belgique, les places de ville ont souvent quelque chose de somptueux, entourés de beaux bâtiments, elles valent le détour et celle de Bruges encore plus ! Et pour cause, sur la place de Bruges, il y a le Beffroi (83 mètres de hauteur !), le Palais Provincial, des maisons typiques à pignons,  et bien sûr des restaurants… Si vous ne passez qu’un week-end à Bruges et qu’il vous faut choisir, optez bien sûr pour la visite du Beffroi pour avoir une vue imprenable sur la ville.

7. Visiter les musées de Bruges

Parmi les musées à visiter à Bruges, le plus accessible est sûrement le « FrietMuseum », alias le Musée de la Frite. Ce musée retrace l’histoire de la frite, de sa naissance à son développement. Le musée a l’avantage de proposer sa propre friterie ainsi qu’une belle collection d’objets et publicités liés à la frite… pas indispensable, mais divertissant.

Bruges propose aussi d’autres musées à visiter : le Musée de la Torture (je ne comprends pas pourquoi Mélissa ne voulait pas y aller), le « Gruuthusemuseum » qui ouvrira de nouveau en 2018, le Musée du Chocolat, le Musée Groeninge pour les amateurs d’art, l’Historium et sa visite en réalité virtuelle pour visiter Bruges en famille …

L’église Notre-Dame et sa tour en brique de 115 mètres, la Cathédrale Saint-Sauveur qui est la plus ancienne église de Bruges, la basilique du Saint-Sang et sa fameuse relique de Saint-Sang (le sang du Christ qui aurait coulé lors de sa crucifixion, ambiance…),

Que faire à Bruges en un week-end ? Mon top 5

Que faire à Bruges en un week-end ?

Que faire à Bruges en un week-end ?

  1. Visiter Bruges en bateau
  2. Visiter le béguinage (begijnhof) de Bruges
  3. Le Minnewater ou « lac de l’amour »
  4. Visiter la Grand Place (Grote Markt) de Bruges
  5. Visiter une brasserie à Bruges

Visiter Bruges ou Bruxelles ?

Bruges a le charme de l’historique, avec un centre idéal pour se promener et prendre de jolies photos. Bruxelles, quant à elle, a l’extravagance typiquement belge des grandes villes, un peu comme Anvers. Pour un week-end romantique, préférez Bruges, mais pour y revenir encore et encore, Bruxelles a davantage à offrir.

Où dormir à Bruges ?

Le boutique hôtel Martin’s Relais à Bruges

Pour un week-end en amoureux à Bruges, je vous recommande le Martin’s Relais Oud Huis Amsterdam en bord de canal. Avec Mélissa, nous avons en effet été accueillies dans ce très bel hôtel qui occupe 5 maisons datant du Moyen-Âge. Des poutres apparentes, l’escalier en chêne, le parquet, les meubles… Tout ici a un certain cachet,  du charme.

Photo Martin’s Hotels

Photo Martin’s Hotels

Surtout, le Martin’s Relais est le seul boutique hôtel aussi proche de la Grand Place et du quartier historique. C’est donc un bel hôtel de luxe proche du centre de Bruges à découvrir, mais si vous préférez quelque chose de plus moderne et accessible, il y aussi le Martin’s Brugge Hotel avec vue sur le Beffroi.

Où manger et sortir à Bruges ?

Nous n’avions pas préparé notre week-end en amont côté bonnes adresses à Bruges, nous avons donc testé quelques lieux un peu « au feeling »… et voici mes deux petits coups de cœur du week-end.

Une bière fromage au Cambrinus

En sortant de l’office de tourisme, nous sommes tombées sur le Cambrinus. Il était plus de midi, on commençait à avoir soif et faim, donc on s’est décidées sur une planche fromage – charcuterie… et on attend. On attend, on attend, et je commence à me dire que ça fait longtemps. Arrive enfin la fameuse planche et je comprends l’attente, voyez par vous-même…

Une tuerie ! C’était excellent, bien servi, l’accueil est bon, la bière aussi, bref, allez au Cambrinus pour manger à Bruges sans hésiter 😉

Un verre à ‘t Poatersgat pour sortir à Bruges

Si vous avez envie de sortir à Bruges, vous trouverez plusieurs bars en sous-sol. Parmi eux, il y a le ‘t Poatersgat dont l’ambiance dès l’entrée était tentante. A l’intérieur, c’est grand, il y a pas mal de tables, et l’ambiance est vraiment chouette avec un public de 20 / 40 ans je dirais 🙂

Où acheter du chocolat à Bruges ?

Pour ma part, je dirais à The Chocolate Line ! Certes, ce n’est pas donné, mais vous pourrez y acheter des chocolats originaux comme ceux au wasabi. Les boutiques sont belles, avec des engagements éthiques, on voit le chocolat en action… Celle d’Anvers a une cuisine ouverte par exemple. Je me suis régalée avec ceux que j’ai acheté 😉

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé visiter à pied la ville de Bruges. Je savais que ce serait joli, mais je ne pensais pas être autant charmée… Et puis, ça a beau être petit, un week-end à Bruges n’est pas suffisant, je trouve, pour l’apprécier totalement. J’y reviendrai à coup sur !

Bruges est une destination #TeamSansVoiture

Je suis allée à Bruges en Ouibus, le top ! Les horaires sont très chouettes de Lille à Bruges, il y a plusieurs bus aller et retour à différentes heures de la journée, et l’arrêt n’est pas trop loin. Bruges est donc une destination #TeamSansVoiture, aussi desservie en train.

Si vous voulez partager vos photos de Bruges ou préparer vos futurs voyages sans voiture, rejoignez le groupe sur Facebook !