Citytrips ?, Envie de...

Escapade #Teamsansvoiture : une journée au marché de Noël d’Aix-la-Chapelle

Novembre – décembre, la période des marchés de Noël… et celle qui signe mon retour parmi vous ici ( car j’ai enfin fini mon nouveau guide voyage sur Lille à paraître en 2019… mais chut, je vous en dirai davantage plus tard 😉 ) ! Aujourd’hui, je vais donc vous parler de ma journée au marché de Noël d’Aix-La-Chapelle (ou Aachen).

Visiter le marché de Noël d’Aachen / Aix-la-Chapelle en une journée

Plus précisément, en quelques heures ! C’est en bus que je suis allée au marché de Noël d’Aachen (ou Aachener Weihnachtsmarkt). Nous arrivions vers 12h et repartions pour 17h30. Avant de venir, nous avions peur que ça ne soit pas assez pour bien profiter, mais en fait, c’était (presque) parfait.

Le marché de noël d’Aix-la-Chapelle se répartit entre le Dom (aka la cathédrale) d’Aachen et le Rathaus (alias l’hôtel de ville) d’Aachen. Entre ces deux bâtiments emblématiques d’Aix-la-Chapelle sont répartis plus d’une centaine de petits chalets, ainsi qu’une estrade pour des spectacles qui ont souvent lieu le soir.

Quoi acheter au marché de noël d’Aix-la-Chapelle ?

On trouve de tout pour faire son shopping au marché de noël d’Aachen : beaucoup de décorations de noël forcément, mais aussi des bijoux, des petits cadeaux, de la nourriture, de l’alcool, de la liqueur, du glühwein (vin chaud)… Bien sûr, les fameux Printen d’Aachen (sorte de pain d’épices) sont présents sur pas mal de stands, mais vous pourrez aussi en acheter chez Moss, une boulangerie présente à plusieurs endroits de la ville.

Clairement, de notre côté, on a surtout acheté de quoi manger et quelques petits souvenirs. Il n’y a pas trop de stands qui se répètent et le fait que les chalets soient dispersés évite l’impression de redondance.
De manière générale, même si certaines artères sont bien fréquentées, on ne s’est pas trop marchés dessus sauf au moment de prendre du vin chaud, là il a fallu carrément héler le serveur. D’ailleurs, pour information, il n’y a pas de gobelets ou tasses jetables. Si vous achetez un vin chaud ou un chocolat chaud, vous paierez d’office en plus un mug réutilisable (supplément de 3 ou 4 euros).

Où manger pour le marché de Noël d’Aix-la-Chapelle ?

Vous cherchez où manger à Aix-la-Chapelle / Aachen ? Bien sûr, sur le marché de Noël, vous trouverez de la wurst (saucisse) à toutes les sauces ! C’est ce qu’on a fait pour manger quelque chose avant de repartir. On s’en sort pour 5 euros en moyenne et ça cale bien, même si ça ne fait pas office de repas.

Pour décider où manger à Aachen le midi, j’avais organisé notre repérage sur Instagram avec le hashtag #aachenfood mais vous pouvez aussi chercher du côté de #aachenfoodhunter #aachengehtessen #aachenfoodies et le compte @aachen.foodguide.

Notre choix s’est porté sur le Café Colette (même si on a hésité avec Leni loves Coffee / Leni liebt Kaffee), un restaurant à quelques pas du marché de Noël. L’endroit est petit, il faut donc penser à réserver via Facebook par exemple, mais c’est très joliment décoré. J’adore le côté « expressions en français » sur le miroir (tarte du citron… adeptes de franponais, vous devriez aimer^^) et un peu kitsch. Du côté des plats, des bagels, salades et tartines. C’était bon et bien présenté, et le prix reste correct, j’en ai eu pour 12 euros pour des tartines et une limonade à la rhubarbe.

Bon plan gourmand : l’usine Lindt d’Aachen

Comme je vous l’ai dit, j’ai fait cette journée dans le cadre d’un voyage organisé en bus depuis Lille jusqu’au marché… et le parking était situé juste à côté de l’usine de chocolats Lindt d’Aix-la-chapelle.
Nous avons donc voulu y faire un tour et nous n’avons pas regretté ! Alors oui, pour les grands amateurs de chocolats, Lindt peut rester une hérésie. Mais pour les autres, vous trouverez sur place pas mal de saveurs que l’on ne trouve pas en France, de la vente en lot (genre 12 euros pour 1kg de chocolats panachés)… Surtout, ce que j’ai aimé, ce sont les nombreuses éditions décorées de boites de chocolat que l’on ne verra jamais en France.

Faut-il aller au marché de Noël d’Aix-la-Chapelle ?

Si vous avez l’occasion, oui ! C’est un marché suffisamment grand pour qu’il soit intéressant, sans l’être trop non plus. En quelques heures, on a pu vraiment profiter des lieux et de l’ambiance sans avoir à courir, même si bien sûr, avec plus de temps, on aurait pu prendre le temps de visiter la cathédrale par exemple, ou d’explorer davantage les rues commerçantes. En somme, nous sommes rentrées (on était un groupe de 4) de notre journée satisfaites, c’était assez de temps pour profiter, et suffisamment chouette pour ne pas regretter le déplacement (même si on ne ressent pas forcément le besoin de revenir).

Plutôt marché de noël d’Aix-la-Chapelle ou Cologne ?

Si vous cherchez le plus beau des deux, c’est celui de Cologne, avec ses différents marchés dans la ville qui ont toutes une ambiance particulière et des décors travaillés (je parlais du marché de Noël de Cologne dans cet article). Revers de la médaille, on piétine vite parmi la foule et il faut un peu courir pour voir les différents villages en une journée. Si vous n’avez que quelques heures, privilégiez celui d’Aix-la-Chapelle, plus petit, mais plus convivial aussi.

 

Avez-vous déjà été au marché de Noël d’Aix-la-Chapelle ? Quels souvenirs en gardez-vous ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Le Touquet, je t’ai mal jugée

Le Touquet – Paris Plage, j’en entends parler depuis des années comme d’une ville tape-à-l’œil et prétentieuse. Jolie mais agaçante, à visiter mais pas trop quand même. Située dans le Pas-de-Calais, le Touquet n’est pas si loin de chez moi. Clairement, j’avais envie d’y aller, une fois… mais je ne pensais pas avoir forcément envie d’y retourner.

Venue à vélo depuis Hardelot en mode #teamsansvoiture, j’ai pu tout de suite profiter de la face plus nature du Touquet (et de la ville toute proche d’Etaples), avec beaucoup de forêts aux abords de la ville, de verdure, qui donnent envie de planter sa tente pour y passer la nuit.

Nous arrivons ensuite vers le centre de la ville du Touquet, et là, c’est l’architecture qui m’en met plein les yeux. Il y a ici de quoi faire plaisir aux amateurs de belles façades, de belles maisons. Il y a même la « villa Macron », avec des policiers en surveillance… j’y vois une femme qui ressemble étrangement à notre première dame, mais je n’ose pas regarder avec insistance. Je ne saurais jamais si c’était elle. Mais ce n’est pas si important de toute façon.

Nous voilà dans les rues commerçantes du Touquet. Un petit Paris en bord de mer. Il y a là quelque chose d’atypique, on se croirait quelque part entre la Bretagne et l’Angleterre, avec des boutiques prestigieuses et d’autres plus classiques.

Une pause s’impose pour le repas au restaurant Touk Touk au Touquet, un restaurant à la décoration un peu exotique et colorée. On se régale du plat, mais c’est surtout le dessert que je vous recommande avec une pavlova bien fournie. Je vois des touristes et locaux passer. Look chemise, petit pull, bien propre sur soi. Oui, c’est vrai, le Touquet, ce n’est pas « n’importe où ». Mais j’aime bien, ça change. Je regarde ça d’un œil externe, mi-amusée, mi-envieuse de cette « classe » à laquelle je n’appartiens pas. Celle des parisiens avec résidence secondaire.

Nous reprenons nos vélos jusqu’à la Baie de la Canche tout à côté et je suis charmée. Elle est belle, cette baie, juste à côté de la ville ! Les dunes, les bateaux échoués, et les phoques tout au loin. Le temps manque, mais je sais que je pourrais m’y promener des heures.

Le lendemain, nous irons encore plus à la rencontre de la mer avec le musée de la mer Maréis à Etaples (juste à côté, là où on peut trouver la gare Etaples Le Touquet). Le musée Maréis est souvent considéré comme un « petit Nausicaa » (je le pensais aussi) mais il n’en est rien ! En effet, le musée Maréis permet vraiment d’appréhender ce qu’est le métier de marin-pêcheur aujourd’hui, car pas mal d’habitants vivent encore de la pêche dans le coin.

J’ai beaucoup aimé cette visite car elle permet de comprendre comment est formé un marin-pêcheur, quelles sont les normes de pêche, les outils, les espèces pêchées… J’y ai appris beaucoup de choses et c’est une visite que je recommande en famille ou entre amis.

Vous l’aurez compris, j’avais envie de découvrir le Touquet à vélo par curiosité, et je ne pensais pas autant aimer. Oui, le Touquet est un peu huppée. Mais finalement, quand on sort des rues commerçantes, c’est une belle ville comme la Côte d’Opale en regorge avec de belles maisons, la plage, des dunes, la baie, les phoques… Et si je ne devais vous donner qu’un conseil si vous songez à visiter le Touquet en une journée, ce serait : allez-y, mais sans vous presser ! Se limiter aux rues commerçantes et à la plage du Touquet, c’est passer à côté de tout le charme de la ville alors ne faites pas cette erreur.

Que faire en une journée au Touquet ?

  1. Se perdre dans les ruelles pour admirer les villas d’époque
  2. Faire du lèche-vitrine dans les rues commerçantes (rue Saint-Jean et autour)
  3. Faire un tour au marché couvert
  4. Passer quelques heures dans les dunes ou à observer les phoques à la baie de Canche
  5. Faire un petit tour sur la plage

Merci à l’office du tourisme du Pas-de-Calais pour l’organisation de ce voyage

Rendez-vous sur Hellocoton !