Home J'ai envie de...Baignade et plages Une nuit au bivouac de Gaud dans les Gorges de l’Ardèche

Une nuit au bivouac de Gaud dans les Gorges de l’Ardèche

by Mali
Sentier découverte de Gaud

Cette année, j’avais très envie de camper une ou plusieurs nuits en nature. Et j’ai pu réaliser cette envie en campant une nuit dans un cadre d’exception, le bivouac de Gaud, dans les Gorges de l’Ardèche. On parle en effet souvent des Gorges de l’Ardèche pour la baignade et le canoë, mais camper sur place, c’est aussi toute une expérience.

Le sentier découverte de Gaud

Les Gorges de l’Ardèche, ce sont des hectares de végétation et de vie animale. Ici, on trouve toutes sortes d’animaux : des couleuvres, des chauve-souris, des loutres (eh oui !), des genettes… Randonner ici, c’est avoir peut-être la chance d’en croiser un ou plusieurs. C’est aussi revenir à quelque chose de sauvage, malgré le caractère très connu des gorges.

lever de soleil sentier de gaud

Accessible en se garant sur un parking sur la route touristique des Gorges de l’Ardèche, le sentier découverte de Gaud est un itinéraire que l’on peut faire en boucle, il fait un peu plus de 4km, pour un dénivelé de 275 mètres. Côté durée, tout dépendra de votre niveau, on peut facilement passer 2 à 3 heures en prenant le temps. Surtout qu’on accède à de sublimes vues, encore plus belles au coucher du soleil comme ici.

randonnée gorges de l'ardèche

Sur l’itinéraire du Sentier découverte de Gaud, on peut aussi retrouver des panneaux qui évoquent la présence des charbonniers dans les gorges de l’Ardèche. En effet, du XIXème siècle à début XXème siècle, de nombreux charbonniers vivaient dans ces forêts pour effectuer la production de charbon sur place. On retrouve ainsi un panneau éducatif et une ancienne charbonnerie reconstruite sur le sentier.

Sentier découverte de Gaud Sentier découverte de Gaud

Bien sûr, dans une réserve naturelle, on ne peut pas faire n’importe quoi : on ne peut pas camper (sauf aux bivouacs de Gaud et de Gournier), on ne peut pas consommer d’alcool, on ne peut pas faire voler de drone, ou cueillir des fleurs sauvages. Vous êtes de passage, et vous ne devez laisser aucune trace derrière vous, ni prendre le risque de perturber la vie sauvage ici.

Camper au Bivouac de Gaud, une micro-aventure inoubliable

Pour accéder au bivouac, il faudra d’abord venir en canoë ou à pied, on ne peut pas venir directement en voiture… Sur place, vous trouverez un grand espace pour camper, il y a énormément d’emplacements, des grandes tentes collectives, et des tentes cosy de 4 à 6 personnes déjà installées.

Dormir dans une tente cosy au Bivouac de Gaud

C’est dans une tente cosy que nous avons dormi : la définition de cosy est ici toute « relative », certes elle est déjà installée, il y a un plancher en bois et c’est tout ! Mais ça évite de porter sa tente par exemple. Petit conseil : pensez à prendre de la citronnelle, les moustiques étaient déjà de la partie quand on est arrivées 🙂

tente cosy bivouac de gaud

tente cosy bivouac de gaud

tente cosy bivouac de gaud

J’ai passé la nuit avec Mélissa de Mel Loves Travels 🙂

Pour ma part, j’ai apprécié le fait de ne pas avoir à amener sa tente, et c’est vrai qu’il y avait pas mal d’espace pour pouvoir dormir jusqu’à 6 dedans. Bon, clairement, à 4 ou 5, ça me semble mieux. Il y a des petits compartiments pour ranger ses affaires si vous voulez, mais j’ai préféré éviter parce que j’avais peur des araignées. Aussi, en cas de mauvais temps, la toile est plus épaisse qu’une tente habituelle et c’est bien ancré dans le sol, vous serez donc bien à l’abri.

Nuit au bivouac de gaud ardèche Nuit au bivouac de gaud ardèche

Sur le bivouac, il y a des sanitaires communs, de l’eau potable, des barbecues, mais pas de commerces. Ici aussi, c’est assez rustique (et il ne faut pas trop craindre de croiser des bêbêtes, un peu grosses…), mais ça remplit les fonctions essentielles. En arrivant, nous sommes allées à la rivière et j’ai pu réaliser un de mes autres objectifs voyage que j’avais depuis un moment : me baigner à nouveau dans une rivière. Et qu’est-ce que c’était bon ! On a tous traîné et pris du retard sur le timing, mais ce moment était tellement bien que ça en valait le coup.

Au soir, l’animateur du bivouac organise une animation nocturne, et nous avons ainsi pu croiser une partie de la faune du bivouac, beaucoup de chauve-souris, et quelques écrevisses.

Nuit au bivouac de gaud ardèche

Merci à Mélissa qui a pris la photo 🙂

Nuit au bivouac de gaud ardèche

Se lever aux aurores pour admirer le lever de soleil

lever de soleil sentier de gaud Sentier découverte de Gaud

randonnée gorges de l'ardèche

Après une nuit un peu fraîche, mais néanmoins pas mauvaise, un réveil très matinal. Un bon nombre d’entre nous avait décidé de faire la montée à pied pour observer le lever du soleil. La montée n’est pas difficile, pas aussi abrupte que celle du Puy-de-Dôme si vous connaissez. Mais ça monte bien et en continu. Pour autant, ici encore, l’effort en vaut le futur réconfort ! Depuis le point de vue, on a ainsi pu admirer un lever de soleil magnifique, le meilleur de 2020 pour moi.

lever de soleil sentier de gaud

randonnée gorges de l'ardèche

Solcito est ici le modèle photo 😉

En 2019, j’avais déjà eu le plaisir d’assister à un lever de soleil depuis le Puy-de-dôme et c’était magique. Je vais peut-être en faire un objectif annuel tiens 😉

Infos pratiques

Pour accéder au bivouac de Gaud, si vous voulez venir sans voiture, vous devrez vous garer au parking en haut du sentier, en venant depuis la route touristique des Gorges vers Vallon Pont d’Arc. Attention, celui-ci n’est pas très grand. Vous devez ensuite descendre à pied.

Sentier découverte de Gaud

Pour réserver, vous devrez vous rendre sur le site des Gorges, le prix est de 8 euros pour adulte ou 5 euros par enfant, pour une nuitée sans animation. En haute saison, elle est de 14 euros par adulte et en basse saison 10 euros par adulte, avec une animation nocturne (pour nous, c’était une observation des chauve-souris et de la faune nocturne du bivouac). Il est aussi possible de louer des tentes 2/3 personnes (pour 15 euros), ou d’opter pour la tente cosy (120 euros en haute saison, 90 euros en basse saison, à 4 ou 6 c’est vite rentabilisé). Retrouvez aussi plein d’informations sur le site de l’OT de l’Ardèche.

Et vous, aviez-vous des objectifs voyage pour 2020 ? Vous les avez réalisés ? Une nuit en tente cosy, ça vous tenterait ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez-pas à le partager sur Pinterest et à lire aussi mon article sur la Voie Douce de la Payre en Ardèche Buissonnière.

randonnée gorges de l'ardèche

 

2 comments

You may also like

2 comments

eimelle 25 novembre 2020 - 10 h 05 min

une belle expérience!

Reply
Mali 29 novembre 2020 - 23 h 33 min

Carrément oui, et à refaire !

Reply

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.