Browsing Tag

urbex lille

Lifestyle

URBEX aux Grands Moulins de Paris

J’aime la ville. Les alignements de maisons, les nouvelles tendances, son grouillement. Moi, la fille nature, amoureuse des beaux paysages, je suis aussi bien une fille des villes qu’une fille des champs. Je ne sais pas choisir. Je ne veux pas choisir. J’aime me perdre dans de grandes étendues et m’approprier les lieux que je visite. Alors l’URBEX, alias exploration urbaine, forcément ça me parlait… J’ai des souvenirs d’URBEX. De quand je ne savais pas encore que ce que je faisais, c’était de l’exploration urbaine. Une usine abandonnée à côté du collège, une maison dans mon village d’enfance, une université aux locaux fermés… J’ai fait mes « premiers pas » depuis longtemps mais voilà quelques mois que je voulais faire ma première sortie officielle URBEX. C’est peut-être un peu futile, mais j’aimais l’aventure que cela représentait.

Trop bien, y'a même une flèche pour dire ou il faut monter !

Trop bien, y’a même une flèche pour dire ou il faut monter !

Et c’est chose faite aujourd’hui ! Pour ma première sortie URBEX, je suis allée aux Grands Moulins de Paris à  Marquette-Lez-Lille (moins de 15 minutes de chez moi !). Cette ancienne usine de transformation de grains de blé en farine est située sur les bords de la Deule, on peut la voir en passant par l’autoroute et tout de suite, c’est son architecture atypique qui attire l’attention. Elle s’érige majestueusement et on ne peut s’empêcher de se demander, mais c’est quoi ce bâtiment ? Les Grands Moulins de Paris sont très connus, et c’est la raison pour laquelle je vous situe la chose de manière aussi précise, parce que je ne vais « rien vous apprendre » de plus que ce que vous pourriez trouver sur Google 😉 On y a d’ailleurs croisé quelques personnes sur place.

urbex grands moulins de paris marquette

Les Grands Moulins se composent de plusieurs bâtiments. Il y a plusieurs petites maisons qui servaient sûrement à abriter le personnel puis l’usine en elle-même.

10295111_851781884895061_6538482733355658187_o 10321489_851782304895019_2189834878707014070_o 10469071_851078241632092_2371306165871641130_o

Sur la droite, une architecture ciment, qui a l’air assez solide, même s’il y a pas mal de trous.

Les trous ? C'est pour faire des aquariums pour le futur spa bien sûr !

Les trous ? C’est pour faire des aquariums pour le futur spa bien sûr !

D'étranges visages...

D’étranges visages…

11050261_851076311632285_5208357100229833125_oJ’ai préféré l’aile gauche, avec beaucoup de bois mais aussi du lierre qui a poussé, de la végétation, il y a un côté beaucoup plus naturel et sauvage. Par contre, on a été beaucoup plus prudents justement car les lieux semblaient plus délabrés. Genre, on s’est pas aventurés dans la pièce principale du bas, parce que bon, on préférait éviter de passer au travers.

Ben ça se voit que les lieux sont bien entourés, non ?

Ben ça se voit que les lieux sont bien entourés, non ?

10626442_851078094965440_1624098789195790301_o IMG_20150315_153741 IMG_20150315_154713

Les deux ailes sont reliées par une passerelle qui donne envie de monter juste pour en voir plus… mais ici encore, nous avons préféré rester prudents et ne pas monter. La prochaine fois, je monterai (je me suis renseignée auprès d’amis qui y sont déjà allés pour être sûre que ça craignait pas niveau sécurité et apparemment y’a du solide). On peut aussi passer derrière l’usine pour en voir plus.

FREE CANDY !

FREE CANDY !

Qu’est-ce que je retiens de cette première sortie URBEX ? Un joli dépaysement, un cadre unique. Il y a quelque chose de photogénique dans ces lieux. Le délabré, l’abimé, bizarrement, c’est beau. C’est… vivant. Et ça nous fait ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure. A refaire 😉

11084097_851077294965520_2850177902725791328_o

PS : dans cet article, il y a plusieurs photos d’un ami qui m’accompagnait, si vous avez aimé, allez liker sa page Facebook ! Go go go ! Il gagne à être connu.

PS2 : si vous aimez l’URBEX, je vous recommande les deux articles publiés sur le sujet ICI et LA

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

L’URBEX : à la rencontre de lieux abandonnés

Visiter un lieu abandonné est toujours comme une aventure : on marche dans les traces d’autres personnes, dans un lieu déserté, qui nous donne l’impression que l’on pourrait découvrir un trésor, un morceau de vie de ceux qui nous ont précédé. C’est un sentiment profond, l’émerveillement, le respect, parfois une certaine mélancolie… un tout qui rend vite accro. Et justement, cet amour pour les lieux abandonnés a donné lieu à une pratique parmi les photographes : l’exploration urbaine alias l’URBEX.

friche urbex

Qu’est-ce que l’exploration urbaine ?

L’exploration urbaine, appelée aussi URBEX, consiste à explorer des lieux abandonnés, souvent des bâtiments, des anciennes usines, des maisons… De nombreux photographes en mal de « LA » photo sont passionnés d’URBEX et pour cause ! Les clichés uniques sont souvent au rendez-vous.

Ce concept a pris son essor particulièrement dans les années 90 et s’est développé un peu partout, en France, mais aussi en Belgique, en Allemagne… On retrouve ainsi pas mal de spots d’URBEX à Paris mais aussi dans le Nord-Pas-de-Calais par exemple.

urbex marquette

Pas mal de spots sont  bien sûr connus… mais les meilleurs sont encore ceux que l’on trouve soi-même. J’ai déjà fait un peu d’URBEX à Sebourg dans une maison abandonnée, c’était chouette mais un peu flippant de rentrer en fait. Quand j’étais plus jeune d’ailleurs, trop jeune pour avoir un appareil numérique en fait (enfin ça existait pas encore), je traînais toujours dans une usine abandonnée à côté de mon collège, c’était chouette de passer les obstacles et on s’est faits quelques frayeurs à explorer les anciennes maisons qui semblaient sur le point de s’écrouler. Ça a été une grosse déception quand elle a été rasée pour laisser place à un parking. J’en ai fait aussi avec des amis dans des vieux bâtiments de Lille 1 un soir, c’était fun… mais flippant 😀

Quelques règles à connaître

urbex lille

Bien sûr, cette activité n’est pas vraiment légale… et surtout, il y a des règles de sécurité car les dangers sont réels : chutes, inondations, explosions, n’oubliez pas que vous explorez des lieux abandonnés. Il y a d’ailleurs quelques règles bien connues des URBEX :

– Eviter de partir en URBEX seul

– Toujours avoir un téléphone portable sur soi

– Penser aussi à un kit de premiers secours, une lampe de poche, idéalement une lampe frontale

urbex nord france

Mais il y a aussi des règles « d’éthique », en effet, les URBEX ne sont pas des casseurs, le parfait URBEX est celui qui laisse l’endroit qu’il a trouvé comme il était en repartant.

– Ne rien forcer pour entrer : la règle n’est pas forcément toujours suivie…

– Laisser l’endroit comme on l’a trouvé, ne rien prendre

– Refermer derrière soi

–  Et quand on parle des lieux d’URBEX, en général, ne pas être trop précis, histoire d’éviter que des imbéciles ne viennent casser les lieux (c’est comme les coins à champi’, on fait tourner discret)

Du coup, comme il y a pas mal de spots d’URBEX dans le Nord, les photos que j’ai mis dans cet article sont celles d’un ami photographe, Atypictural, qui a fait pas mal d’URBEX dans le Nord… et dans des endroits parfois assez difficiles d’accès 😉 Je vous recommande son site au passage.

Pour quelques pistes d’URBEX dans le Nord, je vous recommande quelques villes comme Desvres, Charleroi, Gand… mais aussi la liste sur Yelp par exemple.

Alors, ça vous tente de rejoindre les URBEX ? En tout cas, moi, oui ! Si ça tente certains lillois… ^^ Et pour les autres, une petite recherche sur Google vous aidera à trouver des spots d’URBEX si vous en cherchez. 

Rendez-vous sur Hellocoton !