All Posts By

Mali

Lifestyle

Ma randonnée avec les rapaces du Mont Beuvray

Vous le savez, je ne me lasse pas d’observer les rapaces. Ces oiseaux me fascinent, par leurs couleurs, leur air majestueux. A la fois proches et inacessibles. Ces dernières années, j’ai eu la chance de pouvoir les approcher, les observer, voire même de les toucher et c’est à chaque fois un émerveillement. Vous ne serez donc pas surpris de lire à quel point j’ai aimé ma promenade avec les rapaces de Bibracte.

Dans la forêt du Mont Beuvray

C’est avec l’association Faucon Brionnais que nous allons profiter d’une randonnée dans la forêt du Mont Beuvray avec l’une de leurs buses. Le principe est simple, nous allons marcher dans la forêt, et la buse va nous suivre tout au long, en vol libre. Hop, quelques minutes et voilà que la buse s’est envolée… Comme prévu, nous marchons à pas tranquille, il fait beau, c’est agréable. La buse nous suit, elle ferme souvent la marche. A chaque fois, cela se joue un peu à cache-cache, où est-elle ? Où va-t-elle se poser ?

C’est très agréable de la voir évoluer comme ça. Maud nous explique son fonctionnement, des anecdotes sur les rapaces, on ressent qu’elle aime son oiseau et son métier, c’est un choix, par passion. Au fur et à mesure, la vue se dégage et nous offre un panorama sur le Morvan. J’ai un gros coup de coeur pour le coin, j’entrevois tellement de possibilités de belles randonnées nature, j’adore ces reliefs, qui me font penser à l’Auvergne. Il y a un sentier de grande randonnée qui passe d’ailleurs par le Mont Beuvray, entre autres.

Nous terminons la promenade par un spectacle de vol libre de rapaces avec Julien, l’autre moitié de l’association Faucon Brionnais. Buses, faucons, hiboux sont de la partie… Ici encore, on voit que Julien et Maud sont professionnels et passionnés, ils connaissent leurs oiseaux.

Durant la session, j’ai même la chance de sympathiser avec un faucon crécerelle qui est issu d’un sauvetage et qui prend mon appareil photo pour un perchoir. Bon, clairement, je n’étais pas la mieux placée pour les photos (merci Voyage avec nous qui a pris les photos suivantes) mais du coup, je l’ai vu de très très près !

D’Autun à Bibracte : sur les traces de l’empire gallo-romain

Le Mont Beuvray, en plus d’être un très bel endroit où randonner dans l’Autunois, est le siège d’une ancienne capitale gauloise d’il y a 2000 ans, Bibracte. Ici vivaient et commerçaient des milliers de personnes ! Pas étonnant que parmi les activités à faire au Mont Beuvray, il y ait le musée Bibracte, où l’on découvre le résultat de nombreuses fouilles (toujours en cours) qui ont permis de mettre à jour certains vestiges. On peut même manger un repas gaulois à Bibracte, du contenu de l’assiette à ce qu’on utilise pour boire et manger.

Ce qui est fou, c’est que pendant longtemps, on ignorait que Bibracte était le premier emplacement du peuple d’Autun, avant que celui-ci ne descende plus bas. Autun, fondée par les romains sous le nom d’Augustodunum, pensée pour rendre hommage à la gloire romaine, avec un théâtre romain, un amphithéâtre tout à côté, un temple… Si l’amphithéâtre n’existe plus, on retrouve un théâtre bien conservé et des vestiges des remparts dans la ville, ainsi que pas mal de ruelles et monuments appréciés des touristes 😉

Avant mon week-end en Saône-et-Loire avec Airpur, je ne connaissais pas Autun, ni l’Autunois, ni le Mont Beuvray, mais j’ai clairement été charmée. J’ai aimé l’histoire atypique d’Autun et de Bibracte, j’ai eu envie de randonner au Mont Beuvray bien plus longtemps et de m’aventurer dans le Morvan… bientôt peut-être ?

N’hésitez-pas à me dire ce que vous inspire le coin en commentaire. Et si vous cherchez une activité au Mont Beuvray, je vous recommande l’association Faucon Brionnais et la promenade Echappée Morvan d’Ailes avec leurs rapaces, ils sont vraiment respectueux et chouettes (sans jeu de mots^^). Retrouvez d’autres activités à faire au Mont Beuvray et dans la région sur le site Le Grand Autunois Morvan et Destination Saône-et-Loire.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Lifestyle

Un pied au festival fantasy Cidre & Dragon en Normandie

Oyez, oyez, gentes dames et damoiseaux ! Vous êtes à la recherche d’aventure et de magie ? De monde fantastique et de créatures qui ne le sont pas moins ? Sur les terres de la Normandie, dans le Calvados, venez guerroyer et festoyer au festival Cidre et Dragon de Merville-Franceville. Mais attention… lors de votre quête, ne vous laissez pas abuser par la beauté de l’océan ou les charmes des étals de marchandises, ils regorgent de jolies choses et de créatures qui donneraient tout pour vous tenter !

 

Si cette introduction vous paraît « Loufoque », ce n’est pas par hasard, car il s’agit justement du thème du rendez-vous En France Aussi de ce mois-ci, organisé par le Coin des Voyageurs et La Fille de l’Encre. Et justement, le festival Cidre et Dragon de Merville-Franceville pourrait bien apparaître comme « loufoque » aux yeux de bon nombre d’entre vous. Il s’agit en effet d’un festival de fantasy organisé à Merville Franceville, qui a le bel avantage d’être en bord de plage. Au programme : de nombreuses personnes en cosplay, pas mal de stands (mais pas trop non plus), des démonstrations… D’ailleurs, vous le verrez peut-être mais il y a différentes « factions » comme les Gris, les Brasiards, les Brumeux…

Avec Globe Trotting, Touristissimo, JD Roadtrip, Culturez-vous et Pascal de l’agence Airpur, nous avons passé quelques heures au festival Cidre et Dragon 2018. Si pour certains, c’était moins leur « tasse de thé », avec Globe Trotting, nous étions déjà plus dans notre élément 😉 Il faut dire que j’aime ce genre de fête, en témoigne mon enthousiasme lorsque je vous parlais du week-end au Festival du Roi de l’Oiseau au Puy-en-Velay. J’aime le genre d’ambiance que nous avons pu trouver sur place, les cosplays sont pour beaucoup impressionnants, les gens sont contents d’être là, passionnés. Le festival reste assez « petit » par rapport à d’autres que j’ai pu voir, mais il bénéficie de la plage comme cadre, ce qui lui donne un côté très plaisant. De plus, cela évite d’avoir l’impression d’un festival qui n’existe que pour « vendre » quelque chose. Au contraire, je pense vraiment que c’est l’aspect communautaire qui plaît autant dans ce festival, il y a de nombreux espaces de jeux, différents types de villages…

Clairement, on peut se contenter de deux ou trois heures au festival Cidre et Dragon sans avoir l’impression de ne pas avoir eu assez de temps. Par contre, de ce que j’ai pu ressentir, je pense que c’est encore mieux d’y aller avec des passionnés de fantasy, et en cosplay si possible. C’est un peu comme le festival du Roi de l’Oiseau mais en moins important je pense, on ressent vraiment la différence entre les gens costumés et ceux qui ne le sont pas.

Et vous, que pensez-vous de ce genre de festival ? Pour vous tenir informé de l’édition 2019 Cidre et Dragon, c’est ici, et pour en savoir plus sur le Calvados c’est ici.

Ce reportage a été effectué dans le cadre d’un voyage presse « Normandie médiévale » avec l’agence Airpur, merci pour la découverte 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !