All Posts By

Mali

Lifestyle

Sur le sentier des Cascades de Creissels…

Vous avez envie de visiter Millau et ses environs et de voir le Viaduc de Millau autrement ? Aujourd’hui, pour le RDV En France Aussi organisé par moi-même et Sylvie du Coin des Voyageurs sur le thème « Ponts », je vous propose de découvrir la randonnée de la Cascade de Creissels. Une randonnée accessible à tous, à côté de Millau (5-10 minutes en voiture, 30/40 minutes à pied), qui vous emmènera jusqu’à une magnifique cascade, mais aussi sur le Plateau du Larzac et face au fameux viaduc.

C’est plus fort que moi, lorsque je me rends dans un nouvel endroit, je cherche toujours un insolite ou une randonnée à découvrir dans le coin. C’est dans cette optique que je me suis mise à chercher les plus belles randonnées à faire autour de Millau. Je ne sais plus comment, si c’est par mes recherches ou suite à une suggestion, j’ai fini par jeter mon dévolu sur les cascades de Creissels.

Le sentier des cascades de Creissels

Le sentier des cascades de Creissels prend son départ dans le village de Creissels, et il mène directement à une très jolie cascade facile à atteindre en une quinzaine de minutes, avec une montée qui reste facile. Cette cascade, je l’apercevrai de loin quelques minutes après mon arrivée à Creissels, et déjà, elle me plaît. Entourée de verdures et de reliefs, elle semble surgir au milieu de nulle part et j’ai peine à croire qu’on puisse trouver une si belle cascade à quelques minutes de la ville.

La cascade de Creissels au loin… le champ était privé :/

Pour gagner un peu de temps, j’emprunte l’itinéraire le plus court (et plus urbain) en arrivant depuis Millau, indiqué par Google Maps. Je le regrette un peu, car partir depuis la mairie en remontant le lit de la cascade permet d’admirer de jolies vues plus naturelles et davantage le village de Creissels, comme vous pouvez le voir dans cet article. Si vous souhaitez faire la randonnée du Sentier des Cascades, je vous conseille donc de partir depuis le point de départ officiel, la place de la Mairie de Creissels.

Une fois arrivé aux abords de la cascade, il faut monter un peu pour admirer la beauté du point de vue. D’un côté, vous avez vue sur la plaine et Millau, et sur la cascade qui se jette dans le vide. De l’autre, vous pouvez vous émerveiller des torrents de la cascade, et admirer ses mouvements. Je ne regrette pas d’avoir choisi cette randonnée, le détour en valait la peine.

Après au moins un millier de photos, je reviens sur mes pas. Car oui, je ne le savais pas, mais la Cascade de Creissels fait partie d’un itinéraire de randonnées à faire autour de Millau : les balades de Monsieur Clapassou. Le principe : offrir des randonnées faciles à faire autour de Millau, avec des variantes plus sportives. J’hésite, le temps m’est compté, mais je ne résiste pas à l’envie de faire la boucle de randonnée autour de Creissels… et très vite, je me félicite de mon choix.

D’abord, la vue sur la cascade et ses environs. Puis une autre vue sur le Viaduc de Millau et le cirque du Boundoulaou. Lorsqu’une variante propose de découvrir le cirque de plus près, j’hésite. Il m’attire, avec son aspect rocheux et sauvage… mais c’est le timing qui me fera renoncer. Je me sens un peu frustrée, et je réalise que ce n’est pas quelques heures qu’il m’aurait fallu, mais toute une journée pour en profiter. Est-ce que j’aurais fait durer un peu plus mon séjour sur Millau si je m’étais mieux renseignée ? Je l’ignore, mais peut-être que j’aurais pu un peu mieux anticiper. Conseil à moi-même : toujours bien préparer ses randonnées, et même les « faciles », pour la sécurité, mais aussi pour ne pas passer à côté de perles comme celles que j’ai ratées.

Un bon coup de soleil et une petite faim plus tard, je redescends doucement vers Millau en prenant quelques photos de Creissels au passage.

Faire cette randonnée m’a permis de ressentir davantage l’essence de Millau, difficile à cerner avec le rythme intense du Salon des Blogueurs de Voyage. J’ai découvert une ville agréable, verte et accueillante. C’est vrai, Millau n’a pas l’énergie qui caractérise les grandes villes. Mais elle a la personnalité pleine de surprises qui donne envie d’y revenir…

Les plus belles randonnées autour de Millau

Les plus belles randonnées autour de Millau

Les cascades de Creissels sont parfaites pour une randonnée en famille, ou une randonnée sportive à la journée depuis Millau si vous n’avez pas de voiture. Si vous recherchez une randonnée plus sportive, renseignez-vous sur le circuit du Puech d’Andan ou le PR39 pour une randonnée autour du viaduc de Millau ou la randonnée du Liaucous pour découvrir les Gorges du Tarn.


 

Cette randonnée peut se faire sans voiture au départ de Millau, il faut une trentaine de minutes pour arriver à pied à Creissels selon d’où vous partez. Le Parc National des Grandes Causses fait partie du réseau rezopouce pour faire du stop.

 

 

 

Concours #EnFranceAussi : gagnez le géoguide “Les plus beaux week-ends plein sud”

Commentez cet article et commentez sur le post de la page Facebook en indiquant que vous avez commenté sur mon blog.

Alors, ces cascades vous plaisent ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Blogtrips, Envie de...

#WAT18 : à toi, qui veut devenir blogueur voyage…

De retour du Salon des Blogueurs de Voyage, j’ai eu envie de dédicacer cet article à tous ceux qui se demandent comment devenir blogueur voyage (ou qui débutent) pour vous parler du fameux « WAT », qui illustre finalement bien ce qu’est un blogueur voyage en 2018. Mais aussi de rendre hommage à tous ceux qui font de mon blog voyage une plus belle expérience chaque jour…

Au salon des blogueurs voyage / si tu deviens blogueur voyage…

Tu vas développer de nouvelles envies voyage

Chaque année, le Salon des Blogueurs de Voyage a lieu dans un nouvel endroit : Cannes, Ajaccio, Bruxelles, Saint-Malo, et enfin Millau en 2018. Sur place, tout est fait pour que l’on découvre la région et ses atouts, avec de nombreux blogtrips, des soirées spéciales… Cette année, j’ai ainsi pu découvrir le Larzac, avec une visite de la Couvertoirade, une balade à cheval, et même du Vélo-rail en compagnie de Chouette World, Parents Voyageurs, Dreamsworld, Le Tour du monde à 80cm, Globe Blogueurs ! Je ne connaissais pas du tout le coin, je ne pensais même pas y aller et maintenant, j’aimerais y retourner 🙂 Sans le WAT, finalement, j’aurais raté un beau territoire.

Cantobre

Larzac

Le bonheur des blogueurs est dans le pré !

Être blogueur voyage, pour moi, c’est un peu pareil. Tu deviens blogueur voyage parce que tu aimes voyager, et puis tu en découvres encore plus. Lire les articles d’autres blogueurs te font ajouter des envies à ta liste. Accepter certains blogtrips aussi, tu te retrouves parfois dans des villes que tu n’aurais pas pensé autant. Visiter Chartres lors d’un blogtrip par exemple, m’a fait découvrir une jolie ville alors que je l’imaginais un peu grise et triste. Parler, échanger, tout ça attise la curiosité de voyager. En commençant à bloguer, j’aimais voyager, mais je me suis aussi découverte bien plus aventureuse, curieuse, grâce à ce blog. Si vous commencez à bloguer voyage, préparez-vous aussi à multiplier vos envies, plus on en fait, plus on veut en faire 🙂

Tu vas rencontrer beaucoup de gens géniaux

Ce qui fait le sel du Salon des Blogueurs de Voyage, ce sont les rencontres. Avec les blogueurs, avec les professionnels. Derrière le blogging, on découvre des passionnés, des gens géniaux, des belles personnes. Cette année, je partageais ainsi mon chalet avec Je Papote et Voyageurs Sans Frontières que j’ai connu au deuxième WAT, et avec qui je garde contact très souvent depuis.

Mais j’ai aussi pris tellement de plaisir à revoir de nombreux blogueurs en plus de ceux du blogtrip (JDroadtrip, One Day One Travel, Ici Laos Cambodge, Découverte Monde, No Mad Land, Week-end Evasion, Novo Monde vus au NBE Finland et plein d’autres) et à rencontrer d’autres avec qui je parlais depuis quelques temps voire quelques années (Un gaijin au Japon, Les sentiers du Phoenix, Matante A, Mon expérience voyage…). Beaucoup de personnes ont peur de se sentir seul(e) au WAT et c’est vrai que les débuts ne sont pas faciles mais les soirées et blogtrips permettent de faire connaissance et on finit rarement le salon comme on est venus.

En fait, on dit souvent que les blogueurs voyage sont une grande famille… et c’est vrai qu’on s’en rapproche au fond. Comme dans toute famille, il y a des gens qu’on adore, d’autres qu’on découvre sur le tard ou à qui on parle finalement à peine, des personnes qu’on ne voit qu’une fois par an mais toujours avec plaisir, des gens qu’on aime un peu moins ou pas du tout… Il n’y a pas que des bons moments et des fois, on se prend des claques dans les dents. Mais il suffit d’une bonne soirée avec des gens géniaux, et on se rebooste. Lorsque les choses ne vont pas si bien avec notre blog, le soutien d’autres blogueurs et leur fidélité, c’est aussi ce qui fait tenir.

Tu vas apprendre de nouvelles compétences

Dernier volet du WAT : les conférences et les rencontres exposants. Le cœur du salon, avec des conférences le matin, et des rendez-vous l’après-midi avec des professionnels. Cette année, après avoir manqué une édition en 2017, j’ai été ravie des conférences et de leur niveau, qui m’ont donné pas mal de choses à travailler notamment SEO (merci Nico’ et Patrick^^). Mais j’ai aussi pu rencontrer pas mal de professionnels ou en revoir. C’est d’ailleurs chouette de pouvoir sympathiser avec certains d’entre eux, oui, on se voit pour du « business », mais pour certains, c’est aussi un vrai plaisir d’échanger.

Car il faut le dire : quand on devient blogueur voyage, on devient aussi un peu un couteau-suisse. Il faut travailler sur de nombreux aspects : rédaction, photo, SEO, image de marque… Bien sûr, on a tous nos points forts, pour ma part, j’étais déjà rédactrice de formation, mais j’ai du apprendre à me former sur le SEO et la photo (et j’apprends toujours à m’améliorer sur la question).

Pour conclure, j’ai envie de dire qu’être blogueur voyage, c’est facile.

Tu crées un blog, tu y parles de voyage, tu es blogueur voyage. S’épanouir en tant que blogueur voyage, c’est un parcours ponctué de hauts et de bas. De vraies montagnes russes, entre espoirs et déconvenues, il faut savoir se remettre en question, persévérer, y croire, encore et encore. Parfois, tout vous sourit, les projets, les beaux moments, les gens. Parfois, vous vous sentez à la traîne, comme un imposteur, vous songez à abandonner, et alors il faut continuer de croire en soi, mais aussi travailler autant qu’on peut à devenir meilleur.

Pourtant, tout ça vaut le coup. C’est ce que je me dis, à chaque fois que je songe à laisser tomber. Je pense à tout ce que j’ai vécu de positif, à tout ce que je veux encore développer, à tout ce que j’ai concrétisé. Et ce sont des événements comme le Salon des Blogueurs de Voyage qui rappellent aussi toute la bonne énergie que peut représenter le blogging voyage au fond.

Au passage, dédicace spéciale à Florence et Xavier qui ont assuré pour l’organisation, et à Chris et Kathou qui manquaient à l’appel 🙁

Et pour vous alors, qu’est-ce que ça représente de bloguer voyage ? Vous avez déjà pensé à participer au WAT ou un autre salon ?

Rendez-vous sur Hellocoton !