Browsing Category

Tests produits et applis

Destinations, Tests produits et applis, Voyager sans voiture

J’ai reçu une lettre de Juliette ❤

club-de-juliette-verone

Il y a quelques mois, je suis allée à Vérone et j’ai laissé une lettre pour LA Juliette de « Roméo et Juliette ». En effet, vous le savez sans doute, c’est à Vérone que l’intrigue du célèbre drame de Shakespeare se déroule et on peut dire que la ville célèbre largement l’oeuvre ! J’avais d’ailleurs lu qu’il était possible de laisser une lettre à Juliette dans une des boites aux lettres présentes soit à la « Casa di Giulietta » ou à la Tombe de Juliette, par exemple. Intriguée, j’ai eu envie de laisser ma propre lettre manuscrite à la Casa di Giulietta (il y a aussi des ordinateurs si vous préférez)… et j’ai attendu.

recevoir-une-lettre-de-juliette-verone

J’ai attendu et puis, j’ai oublié que j’avais écrit cette lettre. Jusqu’à ce 13 octobre, soit exactement 5 mois après avoir laissé ma lettre à Juliette. J’ai en effet trouvé dans ma boite aux lettres ma réponse de Juliette, ou plutôt d’une des « Juliette » du Club des Juliette à Vérone. Des bénévoles qui répondent quotidiennement aux lettres envoyées à Juliette ou déposées à Vérone pour elle, la plupart sans qualification particulière, mais avec une véritable envie d’aider, et surtout pas mal d’histoires lues.

lettre-club-de-juliette

club-di-giulietta-verone

La réponse était manuscrite et personnalisée, courte (un recto), mais positive, pleine d’optimisme. Bien sûr, ce n’est pas une consultation psychologique, mais je crois que cette lettre est tombée au bon moment. Je suis dans une humeur positive, des changements s’annoncent dans ma vie, et recevoir cette lettre qui m’incitait à garder espoir et à savourer la valeur de la vie et de l’amour, ça m’a apporté un petit rayon de soleil en plus. Quelque part, ça m’a rappelé qu’il fallait « croire » en ce qu’on désirait le plus, et à défaut de l’obtenir, rien que le fait d’y avoir cru avec toute sa passion peut parfois aider à compenser les déceptions.

20161014_141221

Oui, vous trouvez sûrement ça un peu bisounours, j’avoue ! Mais ce genre de réponse, personnalisée tout en étant somme toute « globale », c’est comme l’horoscope, on choisit en partie de le prendre comme on le veut. Moi, j’ai choisi de prendre cette réponse comme un coup de pouce positif, une incitation au bonheur. En tout cas, cette lettre est une belle surprise, et un souvenir unique de Vérone. Je n’y pensais même plus du tout, et j’ai trouvé ça bien le soin apporté à l’enveloppe, au joli papier, à l’écriture… et la petite référence à Roméo m’a fait sourire (Juliette parle de « lui » comme une belle histoire d’amour, mais je crois qu’elle ne sait pas encore qu’à la fin, ils meurent tous les deux ! Chut !). De plus, la réponse était en français, tout comme ma lettre.

Petit souvenir d'une photo sur le balcon de Juliette, juste après avoir écrit ma lettre :)

Petit souvenir d’une photo sur le balcon de Juliette, juste après avoir écrit ma lettre 🙂

Si vous aussi, vous avez envie d’écrire à Juliette, vous pouvez le faire en ligne via le site du Juliet Club ! Pour ma part, j’ai préféré le faire à l’écrit car je souhaitais recevoir une lettre manuscrite plutôt qu’un mail « froid » (avouez que ça a moins de charme par mail 😉 ). Si c’est aussi votre cas, l’adresse du Club des Juliette de Vérone :

❤  Club di Giulietta – Corso Santa Anastasia 29 – Verona Italy  ❤

Et si vous avez vous aussi écrit à Juliette et reçu une réponse, n’hésitez-pas à me dire si vous avez eu le même ressenti (et à défaut, si vous êtes aussi sensible à ce genre d’initiative) ♥

Vérone est une destination #TeamSansVoiture, vous pouvez facilement vous y rendre depuis Paris en avion, et il y a une navette de l’aéroport à la ville

Tests produits et applis

Faire un voyage dans le temps à Rievaulx Abbey

En Angleterre, j’ai découvert le secret du voyage dans le temps. Comment, en l’espace d’à peine quelques heures, j’ai pu faire un voyage dans le temps de centaines et centaines d’années en arrière à l’abbaye de Rievaulx (« Rievaulx Abbey ») dans le North York Moors National Park.

rievaulx abbey

1132 : fondation de l’abbaye de Rievaulx – première abbaye cistercienne du Nord de l’Angleterre – par douze moines de l’abbaye de Clairvaux / 2016 : je marche sur les ruines de cette abbaye sans avoir du mal à m’imaginer la grandeur du lieu des centaines d’années auparavant, lorsqu’il était encore l’une des principales abbayes du Yorkshire.

rievaulx angleterre

Quand je me suis intéressée aux choses à faire dans le North York Moors National Park pour trouver un itinéraire de randonnée, j’ai rapidement repéré l’Abbaye de Rievaulx. Pour la fan d’URBEX que je suis, c’était juste l’endroit parfait, avec des photos qui me donnaient envie d’y faire un tour ! C’est après une randonnée de plusieurs heures (dont je vous parlerai plus tard) que nous sommes arrivés sur les lieux, par grand soleil. Nous commençons d’abord par faire un tour de Rievaulx, village tranquille avec de jolis cottages anglais.

marche rievaulx abbey cottage anglais chevaux rievaulx campagne anglaise aller à l'abbaye de rievaulx abbaye rievaulx angleterre york

Nous décidons ensuite de nous renseigner pour visiter l’Abbaye, l’entrée coûte quand même 8 livres (plus de 10 euros) ce qui est quand même un peu élevé. C’est English Heritage (organisme public qui s’occupe de la gestion du patrimoine en Angleterre) qui s’occupe de Rievaulx Abbey, il existe toutefois un English Heritage Pass à partir de 40,50 euros pour 9 jours qui vaut carrément le coup si vous restez plusieurs jours dans le coin.

aller à rievaulx abbey

Ma visite de Rievaulx Abbey : un pied dans le passé

J’ai beaucoup apprécié ma visite de Rievaulx Abbey. L’endroit est magnifiquement bien conservé et illustre à merveille l’expression qui dit que les pierres ont une âme. Il y a quelques panneaux d’explication, mais cela reste sommaire. Tant mieux, car j’avais plus envie de profiter du lieu que de passer mon temps à lire des panneaux 😉

abbey rievaulx

north york moors national park randonnée yorkshire rievaulx abbey yorkshire ruines dans le yorkshire rievaulxabbey visiter le north york moors national park yorkshire rievaulx abbey

Quand on pense que c’était l’une des principales abbayes du Yorkshire et l’une des plus riches grâce à l’exploitation des mines de fer et de plomb ! Rievaulx Abbey a commencé à décliner vers la fin du 13ème siècle, à cause de difficultés financières dues à des projets de construction, des épidémies… Elle fut dissoute en 1538.

que faire dans le north york moors national park

L’intérêt de venir en semaine à Rievaulx Abbey, c’est qu’il n’y avait quasiment personne et la visite était absolument parfaite ! Il faisait super beau (j’ai même attrapé un coup de soleil) et ça faisait du bien de se poser un peu.

got hemsley parc national york moors que voir dans le yorkshire visite de l'abbaye de rievaulx

Si vous allez à Rievaulx Abbey, n’hésitez-pas à pousser la randonnée jusqu’à « Rievaulx Terrace »  plus en hauteur qui permet d’admirer de jolies vues sur l’abbaye et une belle visite en pleine nature 🙂

This is Yorkshire #RievaulxAbbey #yorkshire #landscape

Une photo publiée par Matt Wilde (@thelargeone66) le

Rievaulx Abbey est une destination #TeamSansVoiture

Blog voyager sans voiture

Bonne nouvelle, Rievaux Abbey est une destination que vous pouvez faire sans voiture ! Il est possible de s’en approcher par bus, mais nous y sommes allés à pied en partant de Hemsley, la randonnée nous a pris plusieurs heures mais ne représente aucune difficulté 🙂

Toutes les infos accès et les infos sur l’itinéraire de Hemsley à Rievaulx Abbey sur les sites officiels.

 

 

Et vous, vous êtes aussi sous le charme de Rievaulx Abbey ? Merci à l’ami Chris pour sa compagnie pendant cette rando’ et pour m’avoir poussée à sortir un peu de ma zone de confort 😉 (et aussi les photos sur lesquels j’apparais^^)

Tests produits et applis

Ces villes emplies des souvenirs de nos amours passés…

Une ville finit par être une personne. Mais lorsque cette personne – rencontrée lors d’un voyage – fait partie de notre passé au titre « d’ex » et qu’on veut définitivement l’oublier sans pour autant ne plus jamais retourner dans la ville concernée, on fait quoi ? Je me dis que je ne devrais pas en parler peut-être, que ça contribue à retarder mon deuil de cet « amour passé »… mais je me suis aussi dit que les voyageurs que vous êtes comprendraient probablement. Que vous auriez peut-être des choses à me dire, des conseils à me donner. Parce que voilà, cette ville, Grenoble pour la nommer, je l’aime. Et lui, je l’aimais aussi. Mais ce n’est pas parce que j’ai tiré un trait sur l’homme que je veux tirer un trait sur la ville… sauf que je ne sais pas comment faire.

grenoble

Grenoble, c’est une ville que j’ai découvert grâce à lui. Pour la petite histoire (attention, vous allez découvrir que Mali’ est un peu tarée dans sa tête), j’ai rencontré ce mec sur un forum sur internet. J’avais 20 ans, lui 23, on s’envoyait des mails par dizaines, de tout et de rien, pendant des mois. Et puis un jour, j’ai lancé l’idée, à force de se chercher : et si je venais de Lille jusque Grenoble, pour se voir, comme ça ? Je n’avais jamais fait ça, je ne l’ai plus jamais fait pour quelqu’un d’autre et quand j’y pense, c’était quand même complètement fou. Déjà, avant de le voir, je me disais, tu es folle, si ça tombe c’est un vieux pervers de 60 ans (pardon pour les sexagénaires qui me lisent). Et puis quand je l’ai vu, je pensais juste « haaan il est trop beau, il doit trop regretter que je sois là, jamais il va me trouver intéressante ».

27023_390799144667_5934992_n

27023_390799139667_4504888_n

S’en est suivi un week-end avec des soirées à se parler jusque 6h du matin, ballade en voiture jusqu’au Col du Galibier, promenades dans la ville… J’ai tout de suite beaucoup aimé Grenoble, cette impression d’altitude, voir des montagnes à chaque coin de rue, je crois que c’est là que j’ai commencé à être fascinée par cette hauteur. Comme les vagues par tempête m’apaisent, ces montagnes, ça m’apaisait. Et puis il y a eu d’autres week-ends, j’ai découvert la Bastille, les rues piétonnes, je me suis fait une amie sur un forum (que je vois encore à chaque passage dans la ville) (depuis 10 ans !) … Et au fur et à mesure, Grenoble, je me la suis appropriée. Comme si elle était devenue une partie de moi, en même temps que notre histoire devenait une partie de moi. Quand l’histoire s’est terminée, j’ai continué à m’y rendre, une à deux fois par an. Comme quand on retourne dans sa région natale revoir la famille, je retournais à Grenoble revoir une « vieille amie » (la ville) et d’autres personnes au gré des rencontres.

voyage grenoble

 

les oeufs la bastille

L’année dernière, j’ai d’ailleurs passé mon voyage grenoblois en compagnie d’autres blogueurs et j’ai adoré ! On a fait de l‘accrobranche par 38 degrés (et clairement, je me suis liquéfiée sur place), j’ai découvert les ravioles avec Sarah (j’avais jamais goûté !), je suis allée au Lac de La Frais avec mon amie, j’ai mangé avec Je Papote qui m’a parlé d’une randonnée à marmottes qui m’a trop donnée envie…

A la fin !

A la fin !

11713893_810822272359150_7696539192092749628_o 906007_810822262359151_4390518817469970688_o

Sauf que j’ai eu aussi plein de moments de bad parce que je savais que j’étais dans « sa » ville. Quelque part, c’était comme si je l’avais un peu cherché pendant ce temps-là, je me disais, et si je le croisais, et si c’était lui qui arrivait en voiture, qu’est-ce qui se passerait. Pourtant, on avait déjà coupé tout contact mais j’ai senti sa présence pendant tout mon séjour, malgré moi.

11811541_815398895234821_5510213619710833330_n

Cette année, cette histoire est définitivement derrière moi. Les ponts sont coupés depuis un an, je n’y reviendrai pas, et plus le temps passe, mieux je me sens. Parce que cette histoire était morte depuis des années et qu’il n’y avait guère que moi pour m’y accrocher pour de stupides raisons sentimentales et que tout arrêter pour de bon a été l’une de mes meilleures décisions de 2015. Sauf que quand je pense Grenoble, je pense lui. Immédiatement. Et ça m’embête profondément parce que j’adore Grenoble. De plus en plus, je réfléchis à y retourner pour voir Céline, je sais que je passerais de chouettes moments. Mais je me dis aussi : et si je ne retournais à Grenoble que pour essayer de faire revivre mes moments avec lui ? Et si ça ne faisait que retarder encore plus la fin de mon deuil de cette relation ? Et si ce qui m’attirait là-bas, c’était juste le fait qu’il y soit, lui ? Alors voilà, j’ai eu envie de me confier à vous. Pas comme quelqu’un qui a besoin d’être consolée. Comme quelqu’un qui a envie qu’on lui dise comment faire pour détacher une ville d’une personne. Comment faire pour que Grenoble devienne juste une ville que j’adore, et ne soit plus « la ville que j’adore et celle dans laquelle j’adorais le retrouver » ?

A vous la parole 😀 (pleaaaase, ne me laissez pas toute seule à me morfondre^^)

Tests produits et applis

Un pied… dans une cabane dans les arbres en Bretagne

Dormir dans une cabane dans les arbres, j’en rêvais depuis longtemps. J’ai grandi en enchaînant les séjours en camping, en colonie, alors forcément, la cabane dans les arbres, ça me rappelle le goût des bonnes choses. Les réveils matinaux au chant des oiseaux (ou à celui de la pluie qui a filtré pendant la nuit^^), le retour aux choses essentielles, les soirées en pleine nature… Bref, le rêve a fini par devenir réalité lors d’un séjour dans une cabane dans les arbres en Bretagne, au Clos du Châtelier à Janzé, avec Terres de Bretagne.

cabane dans les arbres terres de bretagne

Bienvenue dans la cabane dans les arbres du Pays de la Roche Aux Fées…

Et ce n’est pas une expression ! Arrivée mercredi soir après avoir pris un train Ouigo Tourcoing – Rennes et un train Rennes – Janzé. Olivier vient m’accueillir à la gare pour m’amener direction ma demeure pour la nuit : une cabane perchée dans les arbres. Il ne fait pas très beau, mais honnêtement, ce n’est pas très grave car quand j’arrive – après avoir emprunté un sentier désert en pleine nature – je suis conquise. Elle est là, elle est belle, et en plus elle s’appelle la Cabane aux écureuils car elle fait face à plusieurs nids d’écureuils (et là, je croise les doigts pour en apercevoir !).

séjour insolite bretagne

cabane dans les arbres la roche aux fées

cabane aux écureuils janzé

cabane la roche aux fées

dormir dans une cabane dans les arbres

cabane dans les arbres janzé

cabane dans les arbres bretagne

 

Dans la cabane, un grand lit et deux petits couchages pour des enfants par exemple, un chauffage d’appoint, de quoi poser ses affaires, une prise électrique. C’est tout mignon et je retrouve l’impression que j’avais eu dans le Chalet Le Rucher à Vex de Patricia : qu’est-ce qu’on se sent bien, on se croirait chez soi. De plus, ici, vous êtes vraiment seul, il n’y a pas d’autre cabane, le lieu n’est pas indiqué par des panneaux pour ne pas être troublé par des curieux, bref, une fois qu’Olivier est parti, c’est comme s’il n’y avait plus personne d’autre aux alentours et ça fait du bien !

cabane dans les arbres la roche aux fées

test terres de bretagne

Dehors, une terrasse, la forêt, la vue sur le cours d’eau (qui donne un peu le vertige), un barbecue pour les soirées d’été et une douche avec toilettes un peu façon camping qui permet de ne pas briser le charme du lieu sauvage, mais aussi de se débarbouiller (pour avoir testé par la suite la cabane sans douche, je préfère largement). Mais surtout LES DAIMS ! Car oui, c’est aussi une spécificité du Clos du Châtelier et de sa cabane aux écureuils, vous avez en permanence vue sur le grand parc aux daims, dans lequel Olivier élève 3 daims (par « loisir » et non pas pour les manger après, je précise^^), que j’ai même pu nourrir. Ils sont très curieux et un peu peureux, mais c’était aussi un vrai plaisir de les voir en me posant sur la terrasse. Comme une « surprise » finalement, même si je savais qu’ils étaient là.

séjour terres de bretagne

parc aux daims clos du chatelier

parc aux daims janzé

Après un petit moment, Olivier revient me chercher pour le repas direction la pizzéria La Pia’Za à Janzé avec pizza à emporter ! Pas très breton tout ça, mais l’accueil est parfait, la pizza excellente et ça fait du bien après une journée dans les transports.

ou manger à janzé

avis pizzeria piaza janzé

je me pose un peu et je finis par m’endormir… pour me réveiller après une nuit parfaite à 7h (car une grosse journée m’attend). En sortant de la cabane, oh, les écureuils sont là, ils jouent dans les arbres et je suis aux anges ! Je prends une douche et récupère le petit-déjeuner apporté par Olivier sans un bruit (je n’ai rien entendu, il était déjà là quand je me suis levée !), un petit-déjeuner complet et parfait pour bien démarrer la journée.

séjour insolite janzé

avis cabane des écureuils

cabane dans les arbres janzé bretagne

avis cabane janzé

avis séjours terres de bretagne

Je repars à 7h45 même si j’aurais largement préféré rester là toute la matinée ! En arrivant à la cabane, Olivier m’a en effet montré le coin, il y a de belles ballades à faire, beaucoup de pistes cyclables, et même la fameuse Roche aux Fées ! C’est d’ailleurs le programme proposé par Olivier dans le cadre du séjour qu’il propose sur Terres de Bretagne : la nuit en cabane, le petit-déjeuner, la visite du parc des cervidés et une visite guidée de la Roche-aux-Fées.

visiter le pays de la roche aux fées

visiter la bretagne

visite pays de la roche aux fées

la roche aux fées bretagne

randonnées pays de la roche aux fées

Terres de Bretagne : pour des séjours authentiques & insolites en Bretagne

Ce séjour – en plus de dormir dans une cabane dans les arbres en Bretagne – m’a permis de découvrir le concept de Terres de Bretagne que j’ai beaucoup aimé ! Terres de Bretagne, c’est une offre de courts séjours à la ferme en Bretagne lancés… par les agriculteurs bretons grâce au groupement d’agriculteurs Bienvenue à la Ferme de la région Bretagne.

séjour à la ferme en bretagne

avis terres de bretagne

Ce que j’ai beaucoup aimé avec les séjours Terres de Bretagne, c’est bien sûr les nombreux séjours insolites en Bretagne sur le site (en roulotte, en parc naturel, en bungalow toilé, dans des greniers aménagés…), mais surtout le côté humain ! Car chaque séjour Terres de Bretagne est personnalisé selon le propriétaire et propose des expériences uniques : cours de cuisine pour apprendre à faire les crêpes à la bretonne, véritable initiation au métier d’agriculteur, atelier DIY avec des coquillages… J’ai pu m’entretenir avec toute l’équipe et l’attachée de presse qui m’avait invitée, et clairement, en dehors de tout l’aspect financier, j’ai beaucoup aimé cette authenticité. J’aime l’idée de dormir non seulement dans un lieu original, mais de vivre une expérience unique que je n’aurais pas pu vivre chez moi ! Et franchement, si la même chose était développée dans le Nord, je serais totalement partante 🙂

terres de bretagne séjour plestan

séjour grenier terres de bretagne

le grenier à rêves plestan

séjour cabane aux écureuils janzé

Bref, vous l’aurez compris, ce séjour pour moi, ça a été un sans-fautes. Parce qu’il me ressemblait bien. La cabane dans les arbres, ce n’était pas difficile de me convaincre. Mais découvrir aussi le concept de Terres de Bretagne, j’ai adoré parce que c’est le genre de séjour qui me ressemble et qui ne ressemble pas à un autre 😉