Browsing Category

Tests produits et applis

Tests produits et applis

Suivre ses amis en voyage ou suivre ses propres envies ? (+ bilan 2015)

Parce que lorsqu’on est voyageur sans « contraintes familiales », la question peut se poser, et que c’est peut-être celle qui convient le mieux à mes projets de voyage pour ce début d’année 2016.

Capture d’écran 2016-01-05 à 13.10.28

J’avais décidé de ne pas écrire de bilan 2015 pour le blog, parce que je ne savais pas forcément quoi vous écrire. Cette année encore, la vie du blog a bien sûr été marquée par de nombreuses évolutions. Côté chiffres, vous avez été encore et toujours plus nombreux à venir me rendre visite ici avec une augmentation de plus de 100% des visiteurs uniques et des pages vues. Côté voyages et rencontres surtout, cette année a été marquée par le salon des blogueurs de voyage en Corse et toutes les rencontres géniales là-bas ainsi que par plusieurs belles escapades.

blogueurs voyage

Et justement : cette année, j’ai beaucoup voyagé (par rapport à certains, ce n’est rien, mais pour moi, c’est beaucoup, chacun son rythme^^) et surtout beaucoup voyagé entre amis. Beaucoup suivi mes amis ces derniers mois, avec pas mal de voyages dont je n’aurais pas eu forcément moi-même l’initiative sans les copains pour me lancer un « ça te dit » ?

J’ai beaucoup aimé ces voyages, j’en ai bien profité, mais 2015 a laissé peu de place aux projets plus personnels, à ceux que l’on attend avec impatience pour passer des bons moments entre copains mais surtout pour se retrouver soi-même, à des petites lubies. Bien sûr, tous les autres séjours ont été aussi de bons moments, des projets communs, des envies qui se rejoignent. Mais il y a cette satisfaction particulière à réaliser une lubie, à suivre une envie personnelle, ce sentiment de laisser-aller qui a pu rendre ces voyages-là un peu plus particuliers. Plus personnels, avec plus d’émotions.

Le dernier en date, c’était mon week-end au Marché de Noël de bruxelles qui a été encore une fois un week-end exceptionnel avec deux amis, parce que c’était un « week-end à nous ». C’est un peu dur à expliquer, mais je suis sûre que vous connaissez ce sentiment qu’il peut y avoir à se laisser porter par soi-même avec les autres.

que voir au marché de noël bruxelles

 

Pour ce début 2016, il y a encore pas mal de propositions de voyages entre amis qui se profilent et l’envie est grande de tout accepter. Déjà, parce que je kiffe mes amis <3 Et puis parce que je sais qu’on va bien s’amuser et que je vais « manquer quelque chose » si je n’y vais pas.

Oui mais… déjà, tout ça demande du budget et je n’ai pas été du tout raisonnable en 2015. Et surtout, pendant ce temps-là, il y a plein de petits projets personnels que je ne réalise pas forcément parce que je ne peux pas tout faire. Un retour à Londres. Un week-end à Budapest que j’ai très envie de découvrir. La Fête du Roi de l’oiseau au Puy-en-Velay à laquelle je veux assister depuis plusieurs années, un projet que je n’ai pas pu réaliser à l’époque avec mon père… et bien d’autres.

Du coup, pour 2016, j’ai deux « résolutions » voyage 

Capture d’écran 2016-01-05 à 12.55.10

– Être moins impulsive sur mes escapades pour pouvoir économiser pour de plus gros voyages

Progression à début janvier : 50% succès, un premier projet de voyage en Islande avec des copains blogueurs refusé à regrets, mais je me creuse la tête pour caser un week-end à Oxford d’ici fin février

– Privilégier un peu plus mes propres envies même s’il faut refuser quelques voyages entre amis

Progression à début janvier : 75% succès, le premier voyage de l’année sera un voyage pour moi-même, et cette année, je vais essayer de faire enfin mon week-end au Puy-en-Velay.

Et c’est tout ! Pour les résolutions blogging, je n’en ai pas pour l’instant tout simplement parce que c’est encore pour moi une période de « transition ». Ce n’est pas encore une période de bilan, le moment de passer à une autre phase, je pense que ce sera plus d’ici quelques mois. En tout cas, je vous souhaite à tous une bonne année et je remercie tous ceux qui passent ici, plus ou moins régulièrement. J’espère que vous trouvez ici ce que vous recherchez, et plus encore, et je vais tâcher de continuer de vous surprendre et de vous faire voyager tout au long de l’année 😉

Tests produits et applis

Team Break Lille : un pied à Zombieland…

Vous vous rappelez de Get Out Lille et du concept d’escape game (une heure pour sortir d’une pièce avec des énigmes) ? Bonne nouvelle, j’ai récidivé avec Team Break, un tout nouvel escape game à Lille que je me suis empressée de découvrir lors d’une mission « Walking Dead ». En effet, vous le savez, même si vous êtes sur un blog principalement voyage, j’aime vous parler ici aussi parfois de mes loisirs plus urbains : URBEX, géocaching, découverte de street art, à quoi s’ajoutent maintenant mes tests de live escape game 😉

live escape game team break lille

Le principe de la mission ? Vous avez une heure pour sauver le monde d’une épidémie zombie en trouvant l’antidote et en sortant de la pièce à l’aide d’énigmes. Dès le début, nous recevons un brief sympa qui nous rappelle le principe : pas besoin de violence, on se parle bien, on fouille partout, et surtout on s’amuse 😉

live escape game lille

C’est donc avec une blouse ensanglantée et un talkie walkie que nous entrons dans la pièce. En effet, c’est grâce à ce talkie walkie que nous aurons des indices, ça change des écrans tv et au début c’est très déstabilisant 🙂 Et là, c’est parti pour une heure d’arrachage de cheveux, d’énigmes à résoudre, bref, à bien se casser la tête (mais je ne vous dirai rien pour ne pas vous gâcher la surprise).

avis team break lille

Alors, qu’est-ce que je peux vous dire dans cet avis sur Team Break Lille ? Tout d’abord, c’est le troisième live escape game que je teste à Lille et ça a été pour moi le plus difficile.

D’une part, parce qu’ici, on est moins « assistés » que ce à quoi on a l’habitude. Les indices sont vraiment donnés au compte-goutte, et au début c’est déstabilisant par rapport à d’autres escape game qui sont plus « généreux »… mais c’est bien aussi car ça force à relever encore plus le défi 🙂

Mission walking dead team break

D’autre part, nous avons parfois été mis en difficulté par les énigmes en elle-même pour lesquelles il manquait parfois un peu de fil conducteur. De manière générale, c’est le point qui a un peu posé problème au groupe concernant son expérience, notamment pour une énigme en particulier, même si les énigmes étaient très bien en elles-mêmes. Par contre, nous avons apprécié de découvrir des modes très variés au niveau des énigmes, avec un angle plus innovant que ce que j’ai vu ailleurs.

Conclusion : une expérience plutôt positive pour Team Break qui me laisse quand même sur un sentiment d’inachevé car nous avons échoué à la mission sur la dernière ligne droite et qui me donne envie de voir ce que peuvent donner la mission Impossible et surtout la future mission Harry Potter à venir ! 😉

N’hésitez-pas à me dire ce que vous avez pensé de la mission Walking Dead de Team Break Lille si vous l’avez testé 🙂

 

Tests produits et applis

Le Mama Shelter : l’hôtel le plus fun de Marseille ?

Enfin, je reviens sur le blog avec quelques articles sur Marseille et je vais commencer par une bonne adresse, avant de vous parler du cours Julien et du Vallon des Auffes entre autres 🙂 Depuis pas mal de temps déjà, les hôtels Mama Shelter m’intriguaient : déco’ atypique, concept fun, communication décalée… J’avais très envie de découvrir un de leurs hôtels et j’ai donc été ravie de pouvoir passer une nuit à l’hôtel Mama Shelter de Marseille dans le cadre d’un test pour le blog. Ma conclusion en un mot : top ! Et je vous explique pourquoi tout de suite 😉

qui a testé mama shelter à marseille

Le Mama Shelter de Marseille se situe à cinq minutes du Cours Julien et c’est après une grosse journée que j’y suis arrivée bien chargée. Première constatation : il y a du monde dans le bar de l’hôtel ! Tout de suite, je suis séduite par la déco’ de l’hôtel : le plafond avec ses dessins à la craie, les expressions marseillaises dans l’ascenseur, toutes les références sur la moquette dans le couloir… La décoration est haute en couleurs, originale, locale et très dépaysante, j’adore !

déco mama shelter expressions marseillaises test mama shelter marseille

Une fois arrivée dans la chambre, une « Mama Luxe Double », je retrouve une chambre avec un grand lit double tout confort, des petits mots au marqueur blanc sur le miroir, des masques de déguisement… Ci et là, de petites attentions qui font plaisir (mais qui me font un peu regretter d’être toute seule et pas avec une copine pour m’éclater ^^). Je pose mes affaires et part faire un tour au cours Julien avant de revenir et de me coucher. Le top : sur la TV, une sélection gratuite de films est proposée, je m’attendais à trouver des films anciens mais au contraire, il y avait des films très récents.

mama-marseille12-2--1

Photo par Mama Shelter Marseille

mama-marseille06-2

Photo – Mama Shelter Marseille

mama shelter luxe double chambre mama shelter

Le lendemain, direction le petit-déjeuner avec un beau choix de mets sucrés et salés et surtout une jolie salle avec une vue sur un décor atypique ! Ici encore, j’apprécie toute l’originalité de la décoration, qui me donne décidément envie d’être venue avec une copine pour en profiter à fond. Au passage, j’en ai profité pour laisser un livre en bookcrossing à côté des PC à l’entrée, si vous passez par là, n’hésitez-pas à vous servir s’il s’y trouve encore 😉

hotel marseille petit déjeuner mama shelter marseille avis petit déjeuner mama shelter marseille vue mama shelter marseillecoin pc mama shelterbookcrossing marseille

Mon avis sur le Mama Shelter de Marseille ? Du côté de la Mama Luxe Double, à partir de 89 euros, une suite tout confort, sobre mais design. Le petit plus pour moi : clairement l’esprit Mama Shelter, avec les petites dédicaces au marqueur, les masques, les films gratuits… Du côté de l’hôtel, très gros coup de cœur pour la décoration parsemée de références à la culture locale, pour l’esprit déjanté et atypique du lieu, et son côté festif. Une belle découverte qui m’a donnée envie de découvrir les autres Mama Shelter (dont celui de Paris et de Lyon), d’ailleurs, le prochain Mama Shelter sera en 2016 à LILLE ! <3

Toutes les infos sur le Mama Shelter sont ici.

Au passage, n’hésitez-pas à vous rendre au Cours Julien, situé à 10 petites minutes à pied de l’hôtel, pour admirer le street-art à Marseille (cette partie fera l’objet d’un autre article 😉 ). Pour y aller, c’est tout droit jusque l’église en sortant de l’hôtel, ensuite il faut aller vers le métro Cours Julien et vous y êtes 😉

Street Art à Marseille street art vamos a la playa marseille marseille est charlie la bas voyages marseille

Tests produits et applis

A la chasse au street art dans Londres !

Pour ce dernier article suite à mon séjour express à Londres en août, je vous emmène dans le quartier de Shoreditch et sur Bricklane à la chasse au street-art dans Londres ! Car en effet, depuis quelques temps, j’avais un objectif en tête pour mon prochain séjour là-bas : voir le street art à Londres ! En effet, je connais très (trop) bien le Londres shopping, un peu le Londres Nature & sorties mais je ne connaissais pas du tout le Londres Street Art.

plus beau street art de londres

Et forcément, quoi de mieux pour ça que le quartier de Shoreditch / Bricklane 😉 Pour mon itinéraire, côté street-art à Bricklane, je me suis inspirée de cet article d’Argone en m’arrêtant à Aldgate East, et en commençant par Hanbury Street. Et ensuite, j’ai déambulé dans les rues désertes (samedi matin, 8h30), m’arrêtant, furetant, photographiant…

voir street art à londres street art hanbury street street art at london street art 40 hanbury london

street art lion londres street art in shoreditch street art nature londres street art londres shoreditch bricklane street art paul don smith parking street art bricklane parking street art londres panneaux bricklane londres londres urbex londres gratuit rues londres bricklane londres

J’ai aimé le quartier populaire, dépaysant, ce street art aux multiples inspirations. Moins imposant qu’au Cours Julien (dont je vous parlerai plus tard), mais tout aussi présent. Et puis, parfois, croiser des rues plus calmes, des devantures typiques et atypiques…

41 brick lane londres

street art bricklane

En remontant vers le Cereal Killer Café de Bricklane, on tombe sur la « Truman Brewery », calme en ce samedi matin, mais très fréquentée en soirées, très appréciée aussi. L’endroit m’a eu l’air vraiment cool, et il faudra que j’y repasse un soir en y revenant juste pour voir ce que l’ambiance donne. D’ailleurs, il y avait un tournage de film quand j’y suis passée !

big chill londres truman brewery londres truman brewery london truman brewery caboose street art truman brewery

Direction ensuite Shoreditch « à l’aveugle » avec mon amie, pour continuer de profiter, en mode plus light toutefois. Ici encore, de belles œuvres, des fresques presque vivantes, le fameux mur d’expression libre de Shoreditch, un artiste à l’oeuvre…

graffiti in london street art turville street london

artiste street art londres articles blog voyage londres amara por dios london let's adore and endure each other london

En tout, j’ai du passer plus de 4 heures sur place, dont 2h en solo du côté de Bricklane, et je suis loin d’avoir tout fait ! Mais heureusement, j’y retournerai, la prochaine fois que je passerai au Cereal Killer Café et cette fois-ci, je pense que j’explorerai plus Shoreditch ! J’ai aussi vu qu’une visite « guidée », le Street Art Shoreditch Tour, permettait de découvrir un peu plus le street-art à Shoreditch et son histoire, et si j’ai le temps, je pense que je ferai ça aussi car c’est toujours intéressant de connaître l’histoire d’un lieu et la manière dont il s’est développé. Les quartiers étaient en tout cas très intéressants, c’était captivant de voir comment le street art s’appropriait les lieux, même plus vétustes !