A l’occasion du RDV En France Aussi sur le thème « Sport et vacances », organisé par le Coin des Voyageurs, Week-end Evasion et moi-même pour ce mois-ci, j’ai eu envie d’aborder un point particulier lié au sport en vacances. Vous le savez, j’adore me baigner mais j’aime aussi faire dans la prudence et j’ai donc eu envie de vous parler d’un phénomène au nom relativement peu connu : la baïne. Un phénomène qui fait régulièrement des morts – parmi les bons nageurs et les moins bons – principalement parce qu’il est méconnu.

baines aquitaine

Qu’est-ce qu’une baïne ?

Si vous vous êtes déjà baigné sur le littoral aquitain, vous avez déjà probablement du en voir une… car il y en a plus de 500 sur les côtes aquitaines, mais pas seulement. On en retrouve aussi en Bretagne par exemple.

Ici, on voit bien la forme de bassin !

Ici, on voit bien la forme de bassin !

Les baïnes forment de petits bassins au large de la côte, que l’on peut voir à marée basse. Quand la baïne se remplit, l’eau y est en général plus chaude, peu profonde. A quelques mètres de la mer, séparée par un banc de sable des vagues, la baïne se transforme en piscine naturelle et fait le bonheur des familles ou tout simplement des gens qui n’ont pas envie d’aller se baigner. Je suis sûre que ça vous dit quelque chose maintenant ? Je suis même presque certaine que vous avez du déjà nager dans ces baïnes sans avoir conscience du danger, comme j’ai pu le faire moi-même si souvent étant petite !

Mais alors, quels sont les dangers de la baïne ?

Vue de l’extérieur, la baïne apparaît comme un endroit sécurisé, calme, bien à l’abri de la houle… mais lorsque le niveau de l’eau de la baïne est supérieur à celui de l’océan, la baïne se vide soudainement par un système de vidange en créant au passage un courant très fort, aussi appelé le « rip current ». Il est impossible de lutter contre ce courant, même pour un très bon nageur, il vous emporte à plus d’un mètre par seconde vers le large et ne s’épuise parfois pas avant plus d’une centaine de mètres !

Peu à peu, la baïne se remplit !

La baïne à marée basse se remplit peu à peu

La baïne à marée basse

C’est le moment ou il est agréable d’y tremper les pieds 🙂

A marée basse, le danger est donc faible et tant qu’on y a pied, un adulte peut en sortir en marchant. C’est à marée haute que le danger est le plus important, quand la bassine se remplit et que l’eau dépasse la taille d’une personne.

Que savoir pour éviter les dangers de la baïne ?

courant de baïne

  • Le danger est présent en début de marée montante (2-3ème heure) et en fin de marée descendante (4-5ème heure). Pour être certain de bien déterminer les périodes de danger de la baïne, la meilleure chose à faire est encore de demander leur avis aux sauveteurs présents qui pourront vous aiguiller.
  • Bon à savoir : dans la baïne, les vagues ne « cassent pas ». Par conséquent, ce sont les zones de déferlement des vagues qui sont les plus sûres, alors même qu’elles sont les moins calmes !
  • Si vous êtes piégé sur un banc de sable entre marée montante et baïne, restez le plus longtemps possible sur le sable et essayez d’attirer l’attention des sauveteurs.
  • Ne vous baignez pas seul(e) dans une baïne et ne laissez jamais vos enfants s’y baigner seul même à marée basse ! Les courants des baïnes varient énormément et leurs dangers ne sont pas des « sciences exactes ».

Si vous êtes emporté(e) dans le courant d’une baïne :

  • Ne luttez pas contre le courant ! Aucun nageur – même le meilleur – n’est assez bon pour lutter contre le courant d’une baïne. En général, c’est justement le fait de lutter qui va vous épuiser, et augmenter les risques de noyade. Même si c’est plus facile à dire qu’à faire, si vous réalisez que vous êtes pris dans un « rip current », il faut d’abord vous laisser porter par le courant.
  • Une fois que vous sentez le courant s’atténuer, vous pouvez essayer de vous en échapper afin de revenir tout doucement sur la côte. Vous pouvez aussi essayer de nager parallèlement au courant pour sortir aussi vite que possible du courant si vous y arrivez sans vous épuiser. Quoi qu’il en soit, ne nagez pas à contre-courant !
  • Ne paniquez pas ! Fixez un point sur le rivage, laissez-vous emporter, attendez que le courant s’essouffle avant de revenir vers la côte. La plupart des noyades dues aux baïnes se produisent car la personne emportée qui ne connait pas le fonctionnement de la baïne a le réflexe de lutter de toutes ses forces contre le courant et perd toutes ses forces pour revenir une fois au large.
courant de baïne dangers

Cette photo illustre bien l’absence de vagues dans la zone de baïne et la zone ou les vagues se cassent, moins calme mais plus « sûre » aussi ! 🙂

Voilà, cela faisait longtemps que j’avais envie de vous parler des baïnes car c’est vrai que c’est quelque chose dont on entend peu parler je trouve (en tout cas, en tant que lilloise). Pourtant, comprendre le fonctionnement d’une baïne permet d’être plus vigilant, plus observateur, et tout simplement plus à même de s’en sortir indemne. Contrairement à ce qu’on peut croire, en effet, la baïne ne piège pas que des petits touristes mal informés, elle fait aussi souvent des victimes parmi les locaux.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouve aussi lire cet article sur le danger des baïnes sur la Côte Aquitaine, celui-ci sur la prévention pour sortir d’un courant de baïne, celui-ci également et enfin celui-ci avec pas mal de schémas pour mieux comprendre tout ça. Bien sûr, si vous voyez la moindre erreur dans cet article, n’hésitez-pas à me la signaler, j’ai pas mal travaillé sur le sujet pour vous faire un article complet, mais on ne plaisante pas avec la prévention ! Toutes les photos ont été prises lors de vacances à Soulac-Sur-Mer.

Les autres articles En France Aussi « Sport en voyage »