Que diriez-vous de plonger dans un bain de détente, à une température avoisinant les 40 degrés alors qu’il fait à peine 10 degrés en extérieur, et tout ça pour quelques euros ? En Islande, c’est possible ! Les « bains chauds » font en effet partie de la culture islandaise, on retrouve de nombreux « hot pots », ces « trous » d’eau chaude naturelle, sauvages mais cette habitude est aussi présente dans la capitale islandaise, Reykjavík.

Les piscines thermales de Reykjavik : un endroit accessible et convivial

Visit Reykjavík / Ragnar Th Sigurdsson

Lors de mon voyage en Islande, dès le premier soir, nous sommes allés à une piscine thermale municipale, celle de Sundhollin et c’était juste magique. Il était environ 21h, il faisait encore jour car nous étions en juin, mais le temps était un peu froid. D’ailleurs, ça se ressentait en rentrant dans la piscine, brrr, ça caillait ! Mais en sortant et en gravissant un petit escalier, nous voilà devant deux bassins, l’un à 39 degrés et l’autre à 42. Le pied total ! C’était vraiment une impression magique que d’être dans cette eau agréablement chauffée tout en ressentant légèrement la morsure du froid. J’ai aussi pu découvrir un atout de la piscine municipale à Reykjavík : on y rencontre des islandais ! Je ne sais pas vous, mais moi, quand je vais dans un pays, j’aime rencontrer des « locaux »… chose pas toujours facile lorsque l’endroit est touristique, surtout dans la capitale.

Ici, c’est ce qu’il y a de bien, les piscines thermales municipales en Islande sont aussi fréquentées des locaux. Ainsi, une Islandaise a commencé à me parler en pensant que j’étais « du pays », quand je lui ai dit que non, on a continué en anglais, c’était plutôt sympa, on a parlé de la culture de là-bas, de l’éducation des enfants en Islande, le fait que l’apprentissage de l’anglais soit indispensable dans ce pays ou certaines émissions sont en anglais, et pas en islandais etc… Enfin, si vous cherchez quoi faire pour occuper votre journée avant de prendre votre vol, un passage à la piscine, c’est top pour vous occuper !

Où se baigner à Reykjavík ?

    Piscine de Laugardaslaug Visit Reykjavík / Ragnar Th Sigurdsson
  1. Piscine Thermale d’Arbaejarlaug
  2. Piscine Thermale de Laugardalslaug (la plus grande)
  3. Piscine Thermale de Sundhollin
  4. Piscine Thermale de Vesturbaejarlaug

Piscine de vesturbæjarlaug – Visit Reykjavík / Ragnar Th Sigurdsson

Bon à savoir : en Islande, les douches après la piscine se prennent… nu(e) ! A vrai dire, je ne suis pas de nature pudique donc ça ne m’a pas du tout dérangée. Au contraire, c’était même plutôt sympa de pouvoir tout enlever et se laver tranquillement puis s’enrouler dans sa serviette avant les vestiaires, plus pratique. Maintenant, je sais que ça peut déstabiliser, mais c’est bon à savoir si vous êtes un peu pudique je pense 😉

 Il y a aussi une plage naturelle gratuite thermale à Nautholsvik, on a voulu y aller, mais elle est ouverte moins tard et elle était un peu loin de là ou nous étions. En tout cas, c’était une très chouette expérience et si nous avions été à Reykjavík plus longtemps (et surtout si on avait été moins fatigués), j’aurais aimé qu’on découvrir plusieurs piscines, rien que pour le côté « culturel » et dépaysant ! Mais si vous êtes plutôt promenade, voilà mes infos pour visiter la ville de Reykjavík.

Pour en savoir plus sur la baignade en Islande : cliquez ici ou ici aussi  

Envie de préparer votre voyage à Reykjavík ? Retrouvez mes guides ci-dessous !

Que faire à Reykjavík ? Le cityguide.