Plusieurs fois, j’ai entendu du bien de Berlin. Aussi, lorsque j’ai eu mon séminaire annuel organisé à Berlin, j’étais curieuse de voir ce que ça allait donner… et je n’ai pas été déçue. Bien sûr, en deux jours, nous avons beaucoup cavalé, nous nous sommes peu arrêtés (déplacement professionnel oblige) et je n’ai vu qu’une infime partie de ce que Berlin a à offrir… mais ce que j’ai pu voir m’a beaucoup plu. Bien sûr, cet article est totalement subjectif ET il est possible que j’ai un autre regard sur Berlin quand j’aurais eu l’occasion d’y retourner plus longuement mais en attendant…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une ville qui a fait de la reconstruction une partie de son identité

La ville de Berlin est une ville qui a beaucoup souffert, infiniment marquée par la crise nazi et la pauvreté. Lieu important du conflit nazi, Berlin connut successivement les déportations de juifs, les bombardements. Puis ce fut le tour de la guerre froide et de l’occupation post-capitulation : d’un côté les français, les anglais et les américains; de l’autre l’URSS. Jusqu’à la construction du mur de Berlin en 1961 qui sépara Berlin Est et Berlin Ouest… et à sa chute en 1989 puis à la réunification en 1990.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERALors de mon déplacement, je suis tombée en pleine commémoration des 25 ans de la réunification et nous étions avec un guide. Pour une ville comme Berlin, je trouve qu’avoir un guide a été un véritable « plus » car il y a une véritable complexité dans l’histoire de la ville. Ici un centre commercial érigé pour narguer le côté Ouest du mur, là un monument pour symboliser la réunification ou L’Eglise du Souvenir dont la façade historique porte encore les traces de bombardements…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sans un guide, on passe à côté de beaucoup de choses je pense, comme les « pavés de mémoire » ou « Stoppelsterne » qui honore la mémoire d’une victime du nazisme, posée dans le sol juste devant ce qui était son ancien domicile…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons fait plusieurs quartiers et lieux de la ville : Mitte (ancien quartier français), FriedrichStrasse (avec notamment le oufissime centre commercial Kadewe), Postdamer Platz, AlexanderPlatz, le fameux Checkpoint Charlie (ancien point de passage entre les deux murs) à qui j’ai trouvé des airs un peu trop racoleurs… Et en repartant, nous sommes passés en taxi devant l’East Side Gallery, un ancien morceau du mur de Berlin avec tellement d’œuvres street art que j’étais complètement folle et le quartier avait l’air totalement dément ^^

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il y a vraiment quelque chose dans la ville de Berlin qui m’a beaucoup plu, une culture de la reconstruction, du recyclage, un mélange de moderne et d’histoire… Dans une ville que je n’ai pas trouvé jolie de prime abord, j’ai pourtant adoré l’esprit totalement hipster (même si c’est démodé maintenant, hipster, il faut être un yuccie)  de certains endroits, avec de beaux concepts ( comme au Perlin, un restaurant ou tu payes le prix que ton repas vaut), tout comme l’aspect historique. Bref, il y a quelque chose à Berlin qui a réussi à me toucher, et à y revenir. Et cette fois-ci, je vous ramènerai des photos qui lui rendent beaucoup plus honneur 😉

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERASi vous avez été un peu plus longtemps à Berlin, vous avez aimé ? Est-ce que j’ai tort sur l’image que j’ai de la ville ?