Lifestyle

L’Avenue Verte : de Paris à Londres en vélo

Il y a quelques semaines, j’ai participé à un voyage qui m’a permis d’emprunter en partie à vélo un itinéraire de cyclotourisme unique : l’Avenue Verte Paris-Londres, soit 400 kilomètres en deux roues pour relier deux très belles capitales. 

L’Avenue Verte Paris-Londres : l’itinéraire

L’Avenue Verte s’étend de Paris à Londres à vélo, sur 406 ou 472 kilomètres (selon que vous choisissiez de passer par les bords de l’Oise ou la Vallée de l’Epte). Il faut entre 8 et 10 jours en général pour effectuer le trajet, avec 53% de voie cyclables, et 47% de petites routes à faible trafic. Vous retrouverez toutes les informations sur le site de l’Avenue Verte.

Sur le chemin, vous passerez par plusieurs départements français : la Seine-Saint-Denis, les Yvelines, l’Eure, le Val d’Oise, l’Oise et la Seine-Maritime. Côté Angleterre, vous passerez par l’East Sussex, le West Sussex, le Surrey, et enfin le Grand Londres. J’ai d’ailleurs aimé ça car habituellement, pour aller à Londres, je prends le bus ou l’Eurostar, mais je ne connais pas bien les paysages entre les côtes et la capitale.

Arrivée de l’itinéraire #teamsansvoiture Paris-Londres !

Mon avis sur l’Avenue Verte Paris-Londres

Côté France : de nombreuses découvertes à faire sur la route

Ce que j’aime avec le cyclotourisme, c’est que l’itinéraire t’amène souvent sur des découvertes que tu n’aurais pas fait autrement. Et c’est exactement le cas avec l’Avenue Verte côté France ! Entre deux voies, il y a de nombreuses découvertes à faire.

La Street-Art Avenue

On prend le départ ici, depuis Paris. Sur le parcours du canal Saint-Denis, les oeuvres de street art se suivent et ne se ressemblent pas. L’environnement est très urbain et parfois un peu délabré, mais vous vous doutez bien que j’ai beaucoup aimé.

Consultez le site internet pou découvrir le parcours de la Street Art Avenue 🙂

L’Axe majeur de Cergy-Pontoise

Toujours de l’artistique avec ce parcours de 3 kilomètres de long, tout en ligne droite, jalonné de plus d’une dizaine de constructions. C’est un projet entre art et architecture que je trouve très intéressant même si une averse de grêles a quelque peu perturbé notre visite. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’Axe Majeur.

Auvers-sur-Oise, la ville-hommage aux peintres impressionnistes

C’est une ville dont je vous reparlerai dans un article consacré. J’ai eu en effet un véritable coup de coeur pour Auvers-sur-Oise, ville dans laquelle Vincent Van Gogh se suicida en 1890. Une ville magnifique, très fleurie, mais qui monte beaucoup 😉

Le fameux champ dans lequel Vincent Van Gogh se tira la balle qui causa sa mort…

Le Château de Chantilly (et la fameuse crème Chantilly)

Arrivée pluvieuse, arrivée heureuse à Chantilly ! J’avais visité Chantilly étant jeune, et j’en gardais un beau souvenir, celui d’un château magnifique, mais aussi de son si caractéristique musée du Cheval. On dit souvent que c’est un des « joyaux » du patrimoine français, et il mérite bien sa réputation. C’est ici aussi que nous avons appris la véritable recette de la chantilly… que j’ai essayé de reproduire, en vain pour le moment.

Petit cours de préparation de chantilly maison au restaurant le Vertugadin

Le Château de Gisors, une ruine pas comme les autres

Vue du haut de la tour

Un autre type de château puisque celui-ci est en ruines ! Situé dans le Vexin Normand, le Château de Gisors est classé Monument Historique et témoigne des conflits entre les anglais et les français, puisqu’ils se le disputèrent pendant des années. Je vous conseille de monter en haut de sa tour pour bénéficier d’une belle vue sur les alentours.

Une pause spa à Forges les Eaux

Si vous avez envie d’une pause détente, je vous conseille Forges Les Eaux et son hôtel-spa, avec piscine, sauna, jacuzzi ouverts jusque 23 heures. Oui, si vous me connaissez, vous savez que j’en ai bien profité : après l’effort, le réconfort n’est-ce-pas 😉 L’espace est super grand en plus, et agréable, j’y retournerais avec plaisir si j’avais l’occasion.

J’ai de plus apprécié la présence d’un buffet sucré-salé bien fourni pour les repas, idéal pour manger à son goût et à son envie en ayant le choix.

Fromage et gourmandise à Neufchâtel

Parce qu’il n’y a pas d’efforts sans gourmandise ! Et de l’effort, on en a eu à faire du côté du Pays de Bray, dont les chemins ne font que monter et descendre. Pour tous, ça a été le segment le plus difficile de tout le voyage je pense, surtout la dernière montée ! Mais heureusement, il y avait du réconfort au bout.

Tout d’abord, vous pourrez faire une pause repas au restaurant Les Tables de la Gare situé dans une ancienne gare, dont les crêpes et galettes sont délicieuses (et il y a plein de produits du terroir à vendre).

Ensuite, pour découvrir la fabrication du fromage Neufchâtel, direction la Ferme des Fontaines à Nesle-Hodeng, pour une découverte super instructive (et repartir avec quelques fromages mioum !). Si vous voulez en savoir plus sur la fabrication du Neufchâtel, direction le blog de Culturez-Vous

L’Angleterre à vélo : un vrai coup de cœur 

Si vous vous souvenez bien, j’avais déjà exploré la campagne anglaise à pied en mode #TeamsansVoiture, dans le North York National Moors Park, l’un des nombreux parcs nationaux du Royaume-Uni.

Les « Seven Sisters », falaises que nous explorons le lendemain !

Cependant, je n’avais jamais pensé à voyager en Angleterre à vélo… et j’ai tout simplement adoré cette partie. Nous sommes arrivés depuis le ferry de Dieppe à NewHaven, puis direction Eastbourne, à l’image des villes côtières de ce coin comme Brighton.

Dès que j’entre dans ma chambre au Best Western York Hotel à Eastbourne , je suis aux anges : je fais face à la mer, j’ai un balcon ET une bow-window. Oui, ces fenêtres en arc si typiques de l’Angleterre, je rêve d’en avoir une chez moi. J’avais envie de vivre dans cette chambre à l’année. Et la vue le matin sur la plage, le bonheur…

Après une nuit reposante, direction le parc des Seven Sisters, les fameuses falaises blanches que l’on voit depuis la France, et que j’aurais aimé explorer toute la journée. Le bleu des eaux me fascine, tout ce que je vois est apaisant. C’est tout bête, mais jamais je ne me suis posée la question de ce qu’il y avait aux abords de ces falaises… et maintenant, je rêve de retourner les parcourir dans leurs moindres recoins.

Après une pause fish&chips, nous avons emprunté le Cuckoo Trail à Polegate, un itinéraire de 24 kilomètres. Nous traversons des petits chemins fleuris, des forêts, et ce qui est chouette aussi, c’est que l’on croise à plusieurs reprises des gens en train de marcher ou courir. C’est ce que j’aime avec l’Angleterre, ici, on ne randonne pas au bord de la nature, mais dans la nature.

Arrivée à Westminster à Londres, le voyage se termine…. à mon grand regret. Vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup aimé la partie anglaise de cet itinéraire, car c’est celle qui m’a montré un visage de l’Angleterre que je ne connaissais pas du tout. Mais la France n’était pas en reste avec pas mal de points d’intérêts sur la route quand même 😉

Et vous, suivre l’itinéraire de l’Avenue Verte Paris-Londres, ça vous tenterait ? 

Merci à l’agence Airpur, Visit Britain, l’Avenue Verte et les départements qui en font partie, ainsi qu’à mes comparses de voyage Clémence, Petite Reine Normandie, Culturez-Vous, Les Baroudeurs, Le Blog de Sarah, la Boucle Voyageuse et Melle Bon Plan pour ce beau voyage ensemble 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Solange 10 juillet 2019 at 9 h 27 min

    Comme tu donnes envie ! Je vais inscrire cette balade sur mes tablettes, tout en haut. merci.

  • Reply Itinéraire France de l'Avenue Verte London Paris - Mademoiselle Bon Plan 15 juillet 2019 at 23 h 48 min

    […] Pour ce périple j’étais accompagnée du photographe préféré, mais aussi d’un super team de blogueurs : Culturez-Vous, Les Baroudeurs, Le blog de Sarah, La boucle voyageuse et Un pied dans les nuages. […]

  • Reply Le New Road Hotel, un hôtel original à Londres - Un pied dans les Nuages 16 août 2019 at 13 h 25 min

    […] en mai, je sillonnais la France et l’Angleterre en vélo sur l’itinéraire de l’Avenue Verte avec pour point final, Londres. Et aujourd’hui, j’ai eu envie de vous parler de ma […]

  • Laissez votre petit mot

    CommentLuv badge

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.