Ah les transports en commun… on peut dire que le voyageur en mange à toutes les sauces, du transport en commun ! Même si c’est souvent le côté un peu moins « exotique » du  voyage (pour certains, un vrai calvaire), je trouve ça intéressant d’en parler sur un blog voyage parce que au final, tout voyageur sera amené à les emprunter. Côté transports, je vous ai donc déjà parlé de mon expérience d’un trajet de 18 heures en bus Eurolines par exemple, ou encore de mon voyage Lille-Londres ultra rapide en Eurostar (faudrait que je le reprenne d’ailleurs pour faire quelque chose de plus étoffé^^) (on se trouve les excuses qu’on peut)… et aujourd’hui, je vais vous parler de mon voyage en iDTGV ! J’ai en effet emprunté l’iDTGV Paris – Cannes pour me rendre au Salon des Blogueurs de Voyage WEARETRAVEL14 grâce à un partenariat entre le salon et iDTGV…

iDTGV : c’est quoi la différence avec le TGV ?

Déjà, des petits prix ! Voire des prix équivalents à des PREMS, c’est donc une bonne affaire à saisir quand on est sur la bonne ligne car forcément, cela ne concerne pas tous les trains mais seulement ceux au départ ou à destination de Paris (et idem, pas tous). De même, les billets sont échangeables mais l’échange est payant, 12 euros, et ne pourra être remplacé que par un autre billet iDTGV.

Alors plutot #idzen ou #idzap ? #idtgv

Une photo publiée par Mali (@malicyel) le

Ensuite, l’atout-phare d’iDTGV, c’est le choix des ambiances et leur crédo « choisissez avec qui vous voyagez ». En effet, au moment de la réservation, vous pourrez choisir deux ambiances : Zap ou Zen.

 – L’ambiance ZAP, c’est pour ceux qui aiment parler dans le train, que le bruit ne gêne pas, qui aiment le côté « vivant » des transports… bref, convivialité, discussion, on y retrouve aussi un service de vente ambulante pour la nourriture histoire de ne pas avoir à se déplacer au bar. Il y a parfois aussi des animations organisées selon les lignes et les périodes. Enfin, c’est l’ambiance qui est conseillée aux familles voyageant avec enfants, surtout enfants en bas âge.

 – L’ambiance ZEN, c’est pour ceux qui aiment se reposer durant leur voyage et qui ont envie de calme. On éteint son portable, on reste discret, on ne parle pas à tue-tête et il y a même un « superviseur » qui peut vous réveiller une fois arrivé à destination.

Au calme dans mon #idzen #idtgv

Une photo publiée par Mali (@malicyel) le

J’ai testé l’ambiance Zap et l’ambiance Zen en première classe

Côté Ambiance iDTGV Zen, c’était en effet très zen… et ça m’allait très bien ! J’ai surtout beaucoup lu, un peu dormi, un peu regardé le paysage mais on peut dire que l’ambiance était fidèle à ce qui était demandé. Pour moi, c’est l’ambiance idéale quand on voyage seule et qu’on a envie d’être tranquille, ce qui me va très bien car je profite souvent de mes voyages en train pour beaucoup lire.

Côté Ambiance iDTGV Zap, c’était en effet un peu plus bruyant mais pas trop quand même. On va dire que c’était de l’ordre d’un voyage en train normal. C’est aussi souvent l’ambiance choisie par les familles donc forcément parfois un peu plus bruyant. Je pense que c’est très bien quand on voyage à deux pour parler sans craindre de gêner mais quelque part, il y a aussi ce côté « si tu ne voulais pas de bruits, t’avais qu’à aller en iDZen ». Tu te sens moins « légitime » de râler (ou en tout cas, tu te dis un peu plus que t’avais qu’à mieux choisir).

Pour moi, ce voyage était parfait et à la hauteur de l’ambiance de chaque espace. Je sais que ce n’est pas toujours le cas, ce n’est pas non plus parfait, ça reste un moyen de transports en commun et en iDTGV comme ailleurs, il y a de l’incivilité partout. Mais pour autant, au moins chacun sait où il met les pieds, IDZEN ou IDZAP, et tout le monde part sur les mêmes « instructions ». Et la bonne nouvelle, c’est que la plupart du temps, tout le monde respecte ça.

Emma souhaite à tous les abonnés et clients #iDTGV une joyeuse Saint-Valentin #iDTGVstValentin

Une photo publiée par iDTGV (@idtgv) le

Quelques petites choses à savoir quand on prend un IDTGV…

–          Comme il n’y a pas de contrôle à bord (ou très rarement) des iDTGV, vous serez contrôlé au moment de l’embarquement. Pensez à préparer vos billets ! De même, vous ne pourrez pas être accompagné sur le quai jusqu’à votre voiture même si vous êtes chargé 🙁 toujours à cause de cette absence de contrôle à bord.

–          Le billet IDTGV doit être imprimé chez vous ! Il peut aussi être montré via l’application mais je vous recommande d’avoir toutefois toujours un exemplaire imprimé. Si ce n’est pas le cas, vous paierez des frais d’impression.

–          Si vous souhaitez occuper votre voyage, vous pouvez louer une DigiTab contenant jeux, séries, films, pour 10 euros (uniquement valable depuis certaines gares).

–          Un iDTGV est toujours direct mais comme les wagons sont rattachés à un TGV, il effectue les arrêts TGV. Par conséquent, pour la ligne Paris-Cannes, nous avons pu nous arrêter à l’arrêt d’avant, Saint-Raphaël, sans problème. Par contre, vous ne pouvez pas demander de dédommagement mais ça restera souvent toujours plus intéressant que de prendre un billet TGV.