Lifestyle

Voyager seule : est-ce vraiment fait pour tout le monde ?

Il y a une espèce d’aura qui entoure le « voyageur en solitaire ». Perçu comme un voyageur passionné, celui qui voyage seul a parfois aussi cette image de voyageur de l’extrême ou de modèle à suivre. Forcément, voyager en solo, c’est quelque chose qui peut faire rêver, comme effrayer. Celui qui s’y aventure représente la liberté et l’audace que l’on aura peut-être jamais.

J’en ai rêvé moi aussi, de ces voyages en solo. Et des voyageurs solos m’ont aussi fait rêver, à me parler de leurs aventures, à me faire miroiter des rencontres extraordinaires. Quand tu dis à ces personnes que ça te fait envie, le discours est souvent le même : tente ta chance, vas-y, lance-toi, ça ne tient qu’à toi. Et puis j’ai eu l’occasion de vivre des mini-voyages et excursions en solitaire qui m’ont fait réalisé certaines choses…

Oh, une blogueuse voyage en mode solo !

L’important, c’est le voyage…

Mon premier voyage en solitaire a été un voyage organisé à Lloret De Mar, en Espagne, dont je vous ai déjà parlé. A l’époque, je pense que ce premier voyage en solitaire s’est mal passé… parce qu’il ne me ressemblait pas. Je ne suis pas du genre fêtarde tous les soirs, je préfère faire ça de temps en temps, et faire de belles ballades plutôt que de passer ma journée à la plage. Résultat, je ne me suis vraiment liée avec personne… parce que je n’étais pas dans l’ambiance.

La première chose importante que j’ai retenu avec ce voyage, c’est que j’aurais du choisir un voyage qui me ressemble. Sérieusement, qu’est-ce que je pensais trouver, moi la pas fêtarde, en voyageant en bord de mer en Espagne ? J’aurais du choisir quelque chose qui me ressemble plus, et qui ressemble plus à mes habitudes.

 En solo, avec modération

Par la suite, j’ai surtout fait des journées et week-ends en solitaire, lors de mon déménagement à Clermont-Ferrand. En effet, j’étais avide de découvertes et mon premier investissement là-bas fut d’acheter une bonne paire de pompes de randonnée. Je me suis inscrite sur OnVaSortir Clermont-Ferrand… et pendant presque deux ans, tous les week-ends, voire plusieurs fois par semaine, j’ai fait des randonnées avec OVS. Généralement, des covoiturages étaient organisés, tout s’est souvent bien passé, je garde un bon souvenir de cette époque. Chaque semaine, je découvrais de nouveaux endroits, je faisais des connaissances… l’ambiance pouvait varier d’une randonnée à une autre, mais au final, ce n’était pas si important.

Sortie OVS à la cool !

Parce que l’avantage de partir seul pour faire une activité ensemble, c’est que vous pouvez aussi faire les choses à votre manière. C’est une autre chose que j’ai constaté, je n’aime pas aller seule à des sorties bar OVS par exemple ou à des soirées, parce que sur place, si vous ne parlez à personne… vous n’avez rien à faire ! Alors que lorsqu’il y a des activités, dans le pire des cas, vous pouvez toujours vous contenter de profiter de l’activité. En gros, oui, je suis une asociale flippée de ne s’entendre avec personne, vous avez bien compris…

 Ce fameux  voyage en solitaire, on le fait ou pas ?

Aujourd’hui, je pense parfois au voyage en solitaire. Parce que bon, à proprement parler, je n’ai jamais vraiment voyagé seule, je suis parfois partie en séjours ou sorties organisées avec des inconnus, mais partir toute seule sans itinéraire ni cadre de groupe, je ne l’ai jamais fait. J’y pense par exemple quand l’envie me prend de retourner en Islande ou de découvrir la Norvège, et que je constate que personne dans mon entourage n’a les moyens ou l’envie de m’accompagner. Je me dis « et si tu te faisais ça toute seule, sans avoir à attendre personne, et si tu réalisais ton rêve ». J’y pense parfois pour me ressourcer, me retrouver en tête à tête avec moi-même, sans contraintes, retrouver la paix ?

Avoue que ce genre de photos te fait dire « allez on y va » 😀 (et en plus elle est tirée de Into The Wild)

Sauf que c’est là que je me rappelle que… je crois que je ne suis pas faite pour voyager seule, au final. Voilà ce que ces escapades solo m’ont appris : tout le monde n’est pas fait pour voyager seul. Partir une journée, voire un week-end seule, éventuellement. Mais tout un voyage… je pense que je ne pourrais pas. J’ai trop besoin de repères, de moments de partage, même si j’aime voyager en autonomie, partir 10 jours en ne comptant que sur les hasards des rencontres pour vivre des moments avec les gens, moi, la flippée qui a jamais su bien s’intégrer, je crois que ce n’est pas fait pour moi. Et en vous écrivant ça, j’ai pensé à cet article de Frogita que j’avais lu il y a quelques mois, qui parlait aussi des aléas d’un voyage en solitaire.

Sauf que… j’écris à peine ces lignes que je me dis que j’ai quand même envie de vivre cette expérience. Même si je sens que je cours droit à la catastrophe, au « les paysages étaient magnifiques mais j’ai fini complètement déprimée », il y a une partie de moi qui pense « Ou alors tu pourrais peut-être faire de bonnes rencontres et tout pourrait se passer bien mieux que le plus chouette de tes voyages avec d’autres personnes ». Peut-être qu’un jour, je me le ferai, ce voyage en solitaire et peut-être que ce sera la meilleure ou la pire idée que j’ai eu, au final, c’est peut-être aussi le genre d’expérience et de défi que tout voyageur devait tenter ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Previous Post Next Post

You Might Also Like

26 Comments

  • Reply Grain de blé 16 décembre 2013 at 20 h 18 min

    je te comprend, je ne me pense pas asociale car à la base pour moi un beau voyage est un voyage de rencontres et d’échanges, mais ne pas être seule et échanger avec un compagnon de route en plus d’avec les gens rencontrés, c’est cool aussi non ? bonne route en tout cas 🙂

    • Reply Mali 16 décembre 2013 at 22 h 02 min

      J’aime aussi échanger c’est aussi ça qui fait peur. Car je vais être le genre de personnes qui n’a pas de souci à vivre des moments seuls mais à un moment, j’ai envie d’avoir une pote avec qui échanger, que ce soit sur place ou une amie qui m’accompagne. On verrai si j’ai un jour le courage 😉

  • Reply Haydée 16 décembre 2013 at 20 h 52 min

    Salut Mali

    La chose principale est de ne pas regretter dans quelques années de ne pas être parti tout court. Le problème de trouver la bonne personne au bon moment, budget est main est malheureusement bien présent.

    J’ai attendu bêttement quelques années avant de finalement partir seule, et je m’en suis mordu les doigts. D’où mon article sur le sujet d’ailleurs. 😉
    http://www.travelplugin.com/pourquoi-vous-ne-voyagerez-jamais-seul-e/

    Il y aura toujours des moments durs de toute façon ou des petites déprimes ; je pense que c’est le lot de tout voyageurs long cours en mal de chez lui.
    Haydée Articles récents…Vue sur réseaux n°7 : Blogging – Voyage – VidéoMy Profile

    • Reply Mali 16 décembre 2013 at 22 h 03 min

      C’est sur ce déclic là que j’ai décidé de partir en Islande en fait. J’en rêvais depuis des années, et à un moment je me suis dit « merde, pars, arrête d’attendre la bonne personne », alors j’ai proposé à un pote, il a dit oui, et je ne regrette carrément pas 🙂

  • Reply frogita 16 décembre 2013 at 23 h 43 min

    Voyager seule ne me gène pas, là je repars pour 3 semaine au Vietnam. Ce qu’il s’est passé cet été c’était surtout un désert humain , que des rennes. Je pense que si il y avait eu au moins quelques personnes sur la route je n’aurais pas abandonné.
    frogita Articles récents…Vol en apesanteur avec CarrefourMy Profile

    • Reply Mali 16 décembre 2013 at 23 h 51 min

      Oups, désolée pour le résumé pas totalement fidèle, je vais corriger ça, c’est vrai que je me rappelais cette décision d’abandonner, mais je n’ai pas relu l’article en le linkant :/

  • Reply auroreinparis 17 décembre 2013 at 15 h 20 min

    Sympa ton article ! Je me pose la question car j’ai du temps en Février mais je ne suis pas une solitaire. Une journée seule à faire du sport et des séances de ciné oui, mais plusieurs jours … Et le paradoxe c’est que je ne me lie pas forcément facilement, je n’irai surement pas vers les autres, je me méfie … Du coup j’hésite toujours sur ce que je vais faire, partir ou rester à Paris, profiter du temps libre que je n’ai jamais pour écumer les expos et les salles de ciné !

    • Reply Mali 17 décembre 2013 at 15 h 28 min

      C’est vrai que moi aussi je peux être méfiante… et super open en fait.Après je pense qu’il y a beaucoup de choses à faire sur Paris, cela dépend de si tu as une envie en particulier ou si tu auras du temps libre plus tard ? Tu peux peut-être en profiter pour aller voir une copine qui habite pas à Paris sinon ?

  • Reply EnvieVoyages 17 décembre 2013 at 15 h 28 min

    Ce qui m’importe, en règle général, c’est le voyage en lui-même. Cependant, je préfère le partager avec un ou plusieurs compagnons de voyage.
    Voyager seule ne me tente pas tant que ça finalement.
    EnvieVoyages Articles récents…Strasbourg, Capitale de NoëlMy Profile

    • Reply Mali 17 décembre 2013 at 15 h 32 min

      J’aime aussi vivre un voyage avec une bonne copine, avec une personne qui a les mêmes intérêts. Le voyage en solitaire à côté a un côté un peu plus « défi à soi-même », un challenge qu’on se lance, pour se retrouver face à soi, et qui sait peut-être se dépasser. Je vois ça limite comme un voyage initiatique en fait mais je pense que tout le monde ne rêve pas de ce genre de voyage en effet 😉

  • Reply Cindy http://came-true.blogspot.fr/ 17 décembre 2013 at 19 h 24 min

    Je comprends ce que tu veux dire par le besoin de partage, etc… parce que personnellement, je serais bien incapable de voyager seule. J’aime tellement pouvoir partager les choses, discuter de nos impressions respectives, faire des sauts de joie à deux ou à quatre… Meme un simple week-end comme tu l’as fait si souvent, je ne m’y verrais pas toute seule.
    Comme tu le dis si bien, le voyage en solitaire n’est pas fait pour tout le monde. Mais si ça te titille, peut-être devrais-tu te laisser tenter… 😉
    Cindy http://came-true.blogspot.fr/ Articles récents…Ô Toulouse… Quand la ville rose revêt ses habits de fêteMy Profile

    • Reply Mali 18 décembre 2013 at 13 h 14 min

      Un simple w-end ça va, surtout si je couchsurfe au passage 🙂

  • Reply Virginie 17 décembre 2013 at 21 h 19 min

    Effectivement je crois que ce n’est pas fais pour tout le monde même si les rares fois où je l’ai fais c’était un expérience géniale ! Bisous bisous
    http://mademoisellevi.blogspot.fr/2013/12/basic.html

  • Reply Isa 18 décembre 2013 at 6 h 55 min

    Je serais tentée de dire que cela dépend du voyage … je n’irais clairement pas seule dans certains pays mais j’ai aussi parfois du mal à composer avec les contraintes des autres … donc j’alterne !
    Isa Articles récents…Les garcons et Guillaume, à table de Guillaume GallienneMy Profile

    • Reply Mali 18 décembre 2013 at 13 h 12 min

      C’est pour ça que je réfléchis beaucoup avant de partir en voyage avec quelqu’un, chacun doit pouvoir s’éclater !

  • Reply Chloé 18 décembre 2013 at 12 h 17 min

    J’avais déjà réfléchi à la question en lisant moi-aussi l’article de Frogita. Je ne sais pas si je serais capable de voyager seule, je suis tellement bavarde! Et puis, quand tu es en couple, tu prends le risque de vexer ton compagnon 😉 Mais d’un autre côté, cela doit être beaucoup plus simple de se faire des relations sur place! J’essaierai peut-être un jour…
    Chloé Articles récents…Saverne, adorable bourgade alsacienneMy Profile

    • Reply Mali 18 décembre 2013 at 13 h 11 min

      C’est l’avantage de ne pas avoir de copain (ou l’inconvénient car j’aurais plus voyagé si j’avais un copain avec qui partir je pense^^) 🙂

  • Reply sandy 18 décembre 2013 at 14 h 20 min

    ah… l’asociale flippée qui a besoin de partager…je connait ^^
    merci pour ton article 🙂 voyager….

  • Reply Meylou 18 décembre 2013 at 23 h 02 min

    Salut à toi, jeune (future) voyageuse solitaire !
    Déjà, j’ai envie de te dire que je t’aime. Oui, toi, qui a habité à Clermont, et qui a fait l’effort de sortir faire des randonnées sur la chaîne des puys! Tant de personnes me disent s’ennuyer à Clermont, et au final ne font rien pour remédier à ça. Bref. Tu es donc une exploratrice qui ne reste pas les deux pieds dans le même sabot ! Et au final, que ça soit en Auvergne ou ailleurs, c’est cette même envie qui prône sur ta nature et personnalité.
    Je reviens d’un road trip de plusieurs mois en Nouvelle Zélande, et je peux te dire que c’est le genre de pays où il y a toujours des trucs à voir, à faire, du sport, de la randonnées (des tonnes même !)… Un pays qui brille par sa nature et non pas par ses villes. Et ça fait du bien ! Tu apprends à vivre de ce qui est important, tu rencontres des locaux si tu prends le temps (couchsurfing est excellent pour ça ! On y avait rencontré un gars pour faire une randonnées de plusieurs jours ensemble, et à la fin, il nous a invité chez lui pendant une semaine !!) et justement, rien ne presse: je te déconseille de faire comme moi au départ: par peur de l’inconnu, planifier toutes tes journées.
    ET d’un, tu n’auras jamais le temps de tout faire, ou si tu y arrives, ça sera très vite et sans profiter. Dommage, non?
    Et de deux, ne te force jamais à faire un voyage avec quelqu’un (ma seconde erreur): j’ai voyagé avec une nana pendant 3 semaines, c’était tendu (le cauchemar) car on n’avait pas les même envies (moi la nature et les animaux, elle les bières et dormir longtemps…). Au final, va au grès des rencontres. Si tu dors en auberge de jeunesse (hostelworld.com) tu es certaine de rencontrer des gens, pour poser une question ou partager une excursion, et même avoir leurs points de vue sur les trucs qu’ils ont fait et les trucs qu’ils veulent faire (et si tu peux te joindre à eux)!
    C’est en étant seule que tu seras réellement toi-même. Ne crains pas d’être solitaire, et préférer la tranquillité n’est pas dépréciatif, bien au contraire. (même si en randonnée, il est préférable d’y aller avec quelqu’un, ne serais-ce que par sécurité, si l’un de vous deux se casse une cheville, que l’autre puisse aller alerter les secours).
    Et pour conclure… Je ne trouve personne qui veuille m’accompagner en Norvège, quel dommage!! D’autant plus que j’ai trouvé un super moyen d’y aller en explorateur: utiliser ma voiture comme Van et y poser un matelas pour faire du camping sauvage !! Les fjords et randonnées m’attirent… A suivre !
    Courage et vivement ton prochain voyage !!

    • Reply Mali 18 décembre 2013 at 23 h 36 min

      car on n’avait pas les même envies (moi la nature et les animaux,
      —–> là c’est moi t’aime <3
      Et pour la Norvège ouais c'est super dommage, j'ai eu le même souci pour l'Islande, ça fait pas bcp rêver les gens -_-
      En tout cas merci pour ce commentaire super instructif et utile !

  • Reply Aurore 19 décembre 2013 at 15 h 30 min

    Bonjour !

    Je comprends tout à fait ce que tu ressens ! Quand j’ai eu mon projet de faire mon voyage à cheval, d’un an, en traversant la France jusqu’en Espagne, et que j’annonçais le faisant seule, c’était pas chose évidente ! Mais l’envie de partir, de se ressourcer, de reprendre contact, « perdue » au milieu de la nature, des paysages, des rencontres. Sillonner les routes, les chemins, traverser les villages, lâcher un sourire, un bonjour, laisser des personnes émerveillées. Reprendre ma vie, tel que j’en avais envie et non tel que l’on me l’imposait, a fait que l’aventure solo, était loin d’être un obstacle. Pis dans ce voyage, je ne suis pas réellement seule, j’ai mon cheval, mon chien et mon chaton, qui m’accompagnent sur cette route du lâché prise, du je prends mon temps. Avide de grands espaces et de liberté, rebelle et indépendante, je suis un loup solitaire, d’une meute atypique et j’en suis des plus heureuse 🙂
    On m’ a dit de partir avec quelqu’un. Mais qui ? J’aurais pu, une amie est partie avec ses deux chevaux et son chien faire le St Jacques de Compostelle. Mais n’étant pas au même endroit, avec des objectifs et buts différents, nos chemins ne se croiseront pas de suite sur les routes.
    Et pour tout dire, la première fois que j’ai craqué, c’était lors d’une nuit chez l’habitant, le mec m’avait cassée moralement, à dire que ceci n’allait pas, cela fallait pas le faire comme ça, etc. Le lendemain, je suis partie et sur la route, j’ai retrouvé le sourire, car c’est là où je me sens le mieux 🙂
    Mais si aujourd’hui, je le fais seule, j’espère un jour en faire un nouveau, plus long, plus loin, et en famille 😉

  • Reply Organiser ses vacances entre amis: des compromis, pas des sacrifices | Partir en Été.com - Webzine Voyage & Tourisme 8 janvier 2014 at 11 h 27 min

    […] pas une famille qui voyage beaucoup, c’est souvent avec mes amis que je pars (même si voyager seule me plaît bien parfois aussi)… et j’ai donc appris au fur et à mesure qu’il […]

  • Reply Blogs Géo : petite communauté deviendra grande ? | Un pied dans les Nuages 14 janvier 2014 at 9 h 33 min

    […] Je me suis donc inscrite sur la plateforme et après un bon mois d’utilisation, j’ai eu le temps de me faire un avis. Tout d’abord, côté présentation, on a donc une interface assez claire, avec une home page qui regroupe une sélection d’articles de blogs voyage, changée tous les jours je crois. S’il existe un classement par catégories, j’ai l’impression que la sélection des articles présents sur la home repose plutôt sur les articles que leur équipe a aimé (d’ailleurs je m’y suis retrouvée une fois avec mon article sur « Voyager seule : est-ce fait pour tout le monde« ). […]

  • Reply Organiser ses vacances entre amis: des compromis, pas des sacrifices | VoyagerLoin.com 10 mars 2014 at 8 h 41 min

    […] pas une famille qui voyage beaucoup, c’est souvent avec mes amis que je pars (même si voyager seule me plaît bien parfois aussi)… et j’ai donc appris au fur et à mesure qu’il […]

  • Reply Hypno180 18 octobre 2016 at 12 h 54 min

    Voyager en solitaire demande du courage et je pense aussi que c’est pas donner à tout le monde. Il faut le sentir et être prête à passer ce cap. Comme toi j’ai voyagé mais je n’ose pas encore sauter le pas seule car j’ai peur. Ça doit être en tout cas une expérience riche et extraordinaire humainement. Au plaisir
    Hypno180 Articles récents…Technique d’autohypnose pour vaincre la procrastination et passer à l’actionMy Profile

    • Reply Mali 19 octobre 2016 at 0 h 45 min

      Il faut se faire confiance et ne pas se précipiter, faire à son rythme 🙂

    Leave a Reply

    CommentLuv badge