J’avais ce sujet en tête depuis longtemps et puis je me dis que c’est exactement le bon jour pour en parler : le FAMEUX supplément personne seule. Mais oui, tu sais, ce « petit » supplément qui te décourage de faire un bon nombre de réservations toute seule. Petit florilège d’exemples.

Le plus frappant pour moi, c’est l’exemple de la croisière. Comme je vous l’ai confié dans cet article, je rêve de faire une croisière depuis longtemps. Et donc, à un moment, j’en avais un peu marre d’attendre que l’occasion se présente et je me suis renseignée. Et j’ai découvert que la croisière en solo, tu oublies. TOUS les organismes de croisière imposent le supplément personne seule quand tu voyages avec eux. Et quand ce supplément te fait payer 50% plus cher (au moins) que les autres, tu te dis que finalement, tu vas attendre de ne plus être célibataire pour craquer.  Seule exception : les croisières pour célibataires… sauf que moi, je ne veux pas faire une croisière pour rencontrer quelqu’un mais pour voyager.

Comment te dire que moi, ça, ça ne me tente pas !

Et si tu veux faire un voyage organisé ou dans certains hôtels, c’est pareil !  Quand il s’agit de séjours avec vol, hôtel et prestations, on retrouve le même « souci », si tu es seule, tu paies plus cher. Souvent 50% de plus. Et encore une fois, si tu ne veux pas avoir à payer ce genre de supplément, la plupart du temps, il faut partir avec des enseignes spécialisées dans le voyage en individuel type UCPA Vacances.  Certains hôtels aussi, particulièrement ceux avec demi-pension, font payer ce supplément, heureusement c’est plus rare…

Pourquoi ce supplément personne seule ?

Alors bon, dans les faits, ça m’énerve, mais voyons plutôt la raison de tout cela. Le problème, c’est que bien souvent, les séjours grand public ne sont pas pensés pour les célibataires mais pour les couples. Ainsi, pour les croisières, le prix demandé est un prix PAR PERSONNE. Donc si jamais je prends une chambre double sur une croisière pour moi toute seule, je fais « perdre » 50% à l’organisateur de ce qu’il aurait dû toucher. Et donc, on me les fait payer. Pareil pour les séjours organisés, dont les prix sont par personne. Ce que l’on paye en tant que personne seule, c’est ce que l’hôtelier ou l’organisateur ne touchera pas. Du coup, dès que vous voyez un « prix par personne » pour un séjour, si vous êtes toute seule, méfiance car il y aura sûrement supplément au tournant.

Le paradoxe du voyageur solo

Alors bon, vous me direz, je n’ai qu’à éviter les séjours organisés et faire des voyages solo un peu plus roots. Auberges de jeunesse, transports, il y a de quoi faire si on veut organiser son voyage sans passer par un organisme. Oui mais : 1- je n’ai pas le permis (ce qui limite beaucoup les déplacements) 2- il y a un temps pour tout.

En cours de route

 

Les déplacements solo, j’en ai fait, partir toute seule, ça me plaît aussi. Mais si demain, je vais à Malte toute seule pour des vacances par exemple, ben j’aurais plus tendance à prendre un séjour avec des choses organisées qu’à faire tout de mon côté. Non seulement parce que ça me permettra de faire des choses qui me plaisent sans galérer (pour l’aspect déplacements) mais aussi parce qu’à ce moment-là, ça correspondra plus à mes envies. En gros, c’est un peu le souci, c’est que par rapport à ce qui se fait dans le tourisme, tu as l’impression qu’il n’y a que trois types de voyageurs :

  • Le voyageur solo qui paie les choses à leur juste prix mais qui doit se débrouiller pour tout ce qu’il fait
  • Le voyageur célibataire qui doit aller dans des trucs « pour célibataires » quand il s’agit de voyages organisés
  • Le voyageur en couple ou avec des amis qui a la plus grosse part du marché et les prix les plus avantageux

Même si je peux comprendre la logique « plus de gens, plus de fric », je trouve que c’est un peu dommage et puis merde, je n’ai pas envie d’attendre à chaque fois de trouver quelqu’un avec qui partir pour me faire plaisir. Mais oui, parfois, je n’ai juste pas envie de voyager seule en mode freestyle. Du coup, pour ça, j’ai un peu mes petites alternatives : je vais souvent dans des villes dans lesquelles je retrouve des amies, je fais du couchsurfing, mais pour certains gros voyages, c’est un peu plus compliqué.

Bref, et vous, le supplément « personne seule », vous y avez aussi eu droit dans certaines de vos recherches ? Ou vous arrivez généralement à l’éviter ? 😉