Il y a ceux qui voyagent pour découvrir des paysages magnifiques ou se détendre. Ou encore ceux qui partent pour rencontrer de nouvelles cultures ou se surprendre. Et puis il y a moi, qui voyage un peu pour tout ça mais surtout parce que j’ai besoin de vivre des expériences.

urbex lille

Plus jeune, j’ai eu la chance de voyager souvent, en France surtout. Camping, camping-car, mobil-home, hôtel, gite, centre équestre… j’ai expérimenté beaucoup de façons de voyager, mais aussi beaucoup d’activités ! A l’époque, c’est peut-être ce qui me plaisait parfois moins, ce côté très « bougeotte », à faire quelque chose chaque jour, quel que soit le temps.

islande voyage

 

le puy de dome enneigé

On aurait pu croire que finalement, ça me blaserait de ces voyages « actifs » et que ça m’aurait donné plutôt envie de vacances détente avant tout. Mais en fait, je suis tout le contraire ! Voyager pour ne rien faire, ce n’est pas du tout mon truc. Non, moi, je suis une voyageuse qui aime vivre des expériences. Qui a besoin de vivre des choses pour s’épanouir, de se surprendre, de se bousculer. De faire la touriste à Paris, d’aller skier dans les nuages à l’Alpe d’Huez, de randonner au sommet du Puy-de-dôme, de faire le parcours street art BD de Bruxelles. Alors quand j’ai lu un article dans le Flow magazine qui parlait du matérialisme et du rapport au bonheur, et surtout cette citation en image, je me suis retrouvée dedans.

je-suis-flowish

Parce que finalement, c’est exactement pour ça que je voyage. J’ai un certain côté « matérialiste », je l’assume. Pour moi, avoir un toit sous ma tête, ne pas avoir la hantise de finir le mois dans le rouge, pouvoir m’offrir des petits plaisirs, c’est essentiel. Mais même si mon côté matérialiste est ce qui me donne un socle solide dans la vie, une certaine stabilité, ce n’est pas ce qui m’apporte le bonheur. Je ne vais pas me sentir plus heureuse si demain, je remplace ma tv cathodique (ahah) par un écran plat, ou si je m’achète enfin un reflex ou une tablette.

ski alpes d'huez

Mais revenir d’un week-end au ski, durant lequel j’ai dépensé de l’énergie, on s’est pris des galères dans la tête, on a baroudé, on a cavalé, ça, ça me rend heureuse ! Et chaque moment de ce week-end, que ce soit le voyage en bus de deux heures pour payer moins cher, l’après-midi finie dans un spa à Lyon, les bonnes descentes ou les pistes difficiles, je me suis éclatée et je ne suis pas encore redescendue de ma petite bulle. C’est ça qui me nourrit, qui me fait vibrer, et que je prends tellement plaisir à partager avec vous, que ce soit des expériences insolites, mes galères de voyage, ou mes conseils de visites touristiques. Je ne peux pas concevoir un voyage durant lequel je ne vivrais rien de particulier.

onlylyon

 

alpe huez i love rbx

 

L’expérience prime, plus que la destination parfois, plus que le prix que ça m’a coûté souvent… car non, il n’y a pas besoin de dépenser une fortune ni de de partir à l’autre bout du monde pour vivre de belles expériences. Parfois, ça se passe même à dix ou quinze minutes de chez soi. Faire du géocachingde l’URBEXdécouvrir du street art,  redécouvrir un lieu touristique de votre ville, partir en pleine nature, sont autant d’expériences qu’on peut faire pour se changer les idées et qui vous feront peut-être rentrer chez vous avec le même sentiment qu’après un voyage, avec cette satisfaction d’avoir passé un bon moment et de s’être déconnectée, ressourcée. Parce qu’un voyage, ça peut très bien être les 10 mètres qui séparent votre porte de votre jardin comme les milliers de kilomètres qu’il y a entre vous et votre destination de rêve.

citadelle de lille

Alors bien sûr, il ne s’agit pas de vouloir toujours payer moins cher, il y a des expériences qui ont un prix, et je m’éclate autant à faire du camping qu’à passer la nuit dans un hôtel-spa. Et puis certaines personnes ont besoin de partir loin pour vibrer. Les envies et les besoins varient selon les personnes. Mais la prochaine fois que vous aurez envie de voyager sans en avoir forcément la possibilité, et si vous tentiez plutôt de vivre une nouvelle expérience de voyage ? Vous m’en direz des nouvelles 😉 (et dites-moi déjà si pour vous aussi, les nouvelles expériences ont autant d’importance !)

PS : merci à My Sweet Escape pour sa suggestion de titre 😉